Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu

début pas politiquement correct


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 alwillie

alwillie

    Membre

  • Voissanautes
  • 2 messages
  • Membre depuis : 08-11-2018
  • Sexe : Homme

Posté 08-11-2018 - 01:23

je savais que j'étais attiré par les hommes depuis ma puberté.

a 16 ans j'étais chez les scouts de france.
j'étais plutôt athlétique, la peau assez blanche et imberbe et glabre.

les hommes murs me plaisaient, bien que les garçons de mon age aussi, mais je fantasmais sur notamment un amis de mon père.

je n avais pas de complexe a propos de mon inclinaison, je n en faisait pas état, restant dans l ambiguité... pour les hétéros.

nous étions partis 2 semaines cet été là, avec les scouts. un des aumoniers était très à mon gout, mais je restais discret et son attitude était irreprochable.
il y avait aussi un garçon, Etienne, qui lui avait 19 ans, que j avais remarqué. Lui aussi m'avait remarqué.
j'étais complètement vierge, et sans aucune confiance, plein de fantasmes et de peurs entremélés.
Etienne lui ne l'étais plus et avait une assurance qui, de mes 16 ans, m impressionnait.
De regards en sourire, en contact physique anodin, déjeuner assis a coté, sport, randonnée, puis soirée ou tout le monde part se coucher et ou nous trainons. . il s eclipse dans l ombre des arbres alentours en me jetant un regard, je le suis, tremblant et si curieux. sa main prend la mienne, il me pousse gentiment contre un arbre, sa bouche s 'approche de la mienne et mon coeur bat a tout rompre. je me laisse faire quand ses lèvres se posent sur les miennes et sa langue envahit ma bouche.
j aime immédiatement, ses mains qui posent sur moi, les miennes bientôt sur lui, il m attire contre lui et je sens son sexe dur, comme il a du sentir le mien. nous nous embrassons, découvrons pendant de longues minutes avant que l aumonier appelle.
nous nous séparons et rentrons séparément.
une nuit pleine de fantasmes s'en suit...

#2 laurent trio

laurent trio

    Membre

  • Voissanautes
  • 255 messages
  • Membre depuis : 11-10-2009
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Compiègne

Posté 08-11-2018 - 06:06

Oh t'es joli témoignage y a une suite j espère

#3 rouxcoquin29

rouxcoquin29

    Membre

  • Voissanautes
  • 705 messages
  • Membre depuis : 04-09-2012
  • Sexe : Homme

Posté 08-11-2018 - 13:06

Très joli témoignage, j’attend la suite
la vie ne vos pas d’être vécu si ont la vie pas comme un rêve

#4 alwillie

alwillie

    Membre

  • Voissanautes
  • 2 messages
  • Membre depuis : 08-11-2018
  • Sexe : Homme

Posté 09-11-2018 - 00:07

le lendemain... je croise son regard, il me regarde aussi.
on se croise, se frôle sans pouvoir faire quoi que ce soit
deux jours et nuit comme ça... je me suis masturbé en pensant a notre étreinte et ce qui pourrait arriver.
le lendemain, il y a une expédition et je dit que je suis malade espérant qu'Etienne puisse rester.
L'aumônier demande à Etienne s'il veut bien rester au camp avec moi.
Je regarde l'aumônier, est ce qu'il sait? il le ferait exprès? Mille pensées me viennent à l'esprit.
Mais Etienne reste, fait semblant de bouder.
dix minutes après le départ collectif, Etienne me rejoint sous ma tente.
nous nous embrassons a nouveau, il se met sur moi, instinctivement, j'écarte les jambes pour le laisser encore plus proche de moi. A ce moment, je ressens un plaisir intense, je suis offert à lui, et j'adore la sensation. j'ai la tête en arrière et le yeux fermés, a l'écoute de mon corps et de ce que je découvre.
Il passe une main derrière ma jambe, la relève et bientôt je sens a travers les tissus, la bosse de sexe contre mes fesses.
Puis il se retire et baisse mon pantalon de jogging, puis attrape mon sexe dur comme du béton. il me branle doucement puis me prend dans sa bouche. je suis tellement pris par le plaisir qu'au bout de quelques instant je viens, il le sens et se retire, me laissant me répandre sur mon propre ventre.
j'ai le souffle court, je suis géné, ne savant pas comme me comporter si quoi dire.
heureusement il me sourit, je suis toujours allongé sur le dos, il s'agenouille a coté de mon visage, baisse son pantalon, je vois sa verge, dressée vers moi.
A toi, me dit il.
Je me tourne vers lui et son sexe commence a entrer dans ma bouche.
je ne sais pas bien m'y prendre ma j'en ai envie, et en quelques minutes je commence a ressentir comment faire pour lui donner du plaisir.
ma bouche se délecte de son sexe et de l 'aventure, ces sensations nouvelles, je sens qu'il aime et ca m'excite, je veux le faire venir aussi.
ses mains se posent sur ma tete et il commence à aller et venir, il dicte le rythme. quelques instants plus tard il se retire et se retourne pour venir contre la toile de la tente dans un rale.
nous restons entrelacés pendant de longues minutes, parlant peu et plaisantant un peu.
Je pense qu'il se passe une demi heure, et il commence a me caresser à nouveau, je vois son sexe s'allonger, et je sens le mien aussi.
on se caresse, ses mains vont partout, bientôt je le laisse faire, je profite.
Il vient nouveau sur moi, j'écarte a nouveau les jambes, j'adore sentir son corps sur moi, entreprenant, dominant.
il remonte mes jambes et je le laisse faire, il me regarde, son sexe se presse sur mes fesses relevées.
- tu veux ça? me dit il
- je ne sais pas, je veux ce que tu veux, jusqu'a présent j'ai aimé tout ce que tu m'a fait...
il me sourit, j'aime son sourire.
il mets mes talons en appui contre ses épaules.
je sens son sexe soudainement contre mon anus vierge.
il met de la salive sur sa verge, introduit un doigt dans mon anus
ça je me l étais déja fait tout seul, mais quand un autre le fait c est encore mieux, beaucoup mieux...
je soupire doucement, il va et vient doucement et ça me plait
au bout d un moment, c'est son sexe qui cherche sa place (on ne parlait pas encore du sida à cette époque), il pousse, ca n entre pas facilement.
mais a un moment il trouve le bon angle et ça entre, mon anus s ouvre et une douleur éclair me foudroient, il se retire, mais recommence et cette fois moins de douleur
je ne sais pas si j aime mais je vois que lui aime, ses mains serrent ma taille en même temps qu'il s enfonce plus loin.
plus il s enfonce plus le plaisir vient
je cris presque, respire très fort
il commence à aller et venir et je laisse échapper des plaintes  a chaque coup
il commence à accélérer, mon anus s est habitué et une chaleur envahi mon ventre
soudainement je dis : oui
oui  oui oui  oui oui....
ses hanches claquent contre moi... il commence a râler
oh ouiii
il se contracte, il va jouir, et il vient au fond de moi
je suis aux anges
tu as aimé ? me dit il
tu peux recommencer quand tu veux

les autres sont rentrés,
tout c est bien passé a demandé l'aumônier
oui ai je répondu, resté allongé tout le temps, ce qui était la vérité.

deux jours à nouveau sans pouvoir rien faire, puis la dernière soirée.
dans le noir, personne ne se voit vraiment, je passe ma main dans son short et le caresse sous la table.
je fais tomber ma serviette et en profite pour passer mes lèvres sur son sexe, plus tard il viendra dans ma main.
je surprends encore le regard de l'aumônier, je suis sur qu'il se doute.

le bus repart le lendemain soir. il voyage toute nuit. nous sommes au fond, le bus dans le noir tout le monde dors.
a coté de nous deux, de l autre coté de l allée, l'aumônier est là, il semble dormir aussi.

j entreprends de sucer Etienne. nous sommes tous les deux très excités.
Etienne me dit attends, il me faut des kleenex, je lui dit en me penchant, tu n en aura pas besoin.  il est venu vite :)
je n ai pas aimé le gout du sperme mais adoré le faire jouir comme cela

notre affaire conclue je me relève et je vois l'aumônier qui me regarde... il n a pas l air énervé et je ne sais pas s il a maté ni ce qu'il pense

#5 zx34

zx34

    Membre

  • Voissanautes
  • 14 messages
  • Membre depuis : 25-04-2018
  • Sexe : Homme

Posté 09-11-2018 - 08:59

tres joli temoignage !!!!

#6 rouxcoquin29

rouxcoquin29

    Membre

  • Voissanautes
  • 705 messages
  • Membre depuis : 04-09-2012
  • Sexe : Homme

Posté 09-11-2018 - 21:26

Joli témoignage
la vie ne vos pas d’être vécu si ont la vie pas comme un rêve


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)