Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Participez au concours des Super Héros de Voissa - Infos & participations

Aller au contenu

La faiblesse qui le perdra

echanges hard de caresses

  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 MIssladynet

MIssladynet

    Membre

  • Voissanautes
  • 22 messages
  • Membre depuis : 14-08-2018
  • Sexe : Femme

Posté 24-09-2018 - 21:00

Cet après midi, je revois un ancien amant que je n’ai pas vu depuis pas mal de temps. Et je suis bien décidé à me venger de ce qu’il m’a fait subir.  C'est un homme marié qui a joué avec mes sentiments. Pas besoin de faire un long discours, il m’a fait de belles promesses, à flatté mon ego pour au final disparaître sans aucune explication.
Depuis quelques jours, il me renvoie des messages avec des excuses qui n’en sont pas réellement ou du moins qui sont pour moi de faux prétextes. Il me demande de me remémorer les bons moments que nous avons passé ensemble. Ils sont tous là, gravés dans ma mémoire. Et c’est d’ailleurs ce qui fait mal.
Au départ, j'ai refusé ses avances pour que l’on se revoit pour au final cédé avec l’idée qu’il m’explique en face ses vraies raisons même si je n’y crois pas vraiment.
Je lui ai donné rendez vous à l’endroit où nous nous retrouvions habituellement : un petit chemin caché par un grand talus arboré de chaque côté, un peu en retrait d’une route à forte circulation.
J’y suis la première sur place et gare ma voiture face à la route par laquelle il doit arriver. Je patiente à peine dix minutes avant de voir un monospace rouler doucement vers moi. Il a pris la voiture de madame. Je descends de ma voiture et me tiens à côté de ma portière entrouverte. Il me sourit en apercevant que j'ai mis la robe qu'il préférait. C’est une grande robe noire longue avec un large décolleté qui laisse apercevoir la naissance de ma poitrine généreuse.
Il recule sa voiture dans le petit chemin, arrête le moteur et en descend. Il reste planté là juste à côté du capot. Il m’adresse un salut un peu gêné. Je m’approche donc de lui et l’embrasse sur la joue juste à côté de ses lèvres. Il ne dit rien comme en attente. La situation est assez cocasse c’est lui qui tenait à me voir absolument.  J’entame la conversation, lui demande des nouvelles de ses enfants de son boulot, de son couple.. Et bien sûr une explication de son silence, de son absence. La seule chose qu'il me répond la dessus c’est que c'était tendu avec madame et qu'il ne voulait pas qu’elle découvre notre liaison. Au lieu de m’apaiser cette phrase me prouve qu’il n’a jamais eu l’intention de passer avec moi d’autres moments que pour du sexe malgré ses promesses. Il ne me pose aucune question sur ma vie. Je suis alors partagée entre deux réactions à avoir : lui faire une scène de femme trahie ou jouer à mon tour avec lui.
Je lui pose donc la question : “que veux tu de moi maintenant ? “ il me répond avec une phrase qui a le don de m’énerver : “je ne sais pas et toi ?”. C’est juste envie de lui dire soit un mec et assume ce que tu veux, même si c’est juste me baiser..
Ne lui répondant pas, je me rapproche de lui et l’embrasse fougueusement. Tout d’abord surpris, il pose ses mains de chaque côté de mon visage. Entre deux baisers il me glisse que je lui ai manqué.
Mais je ne l’écoute plus. J'ai mon idée en tête. Me voilà donc très entreprenante, je l’embrasse, mes lèvres glissent dans son cou je lui mordille le lobe de l’oreille, mes mains baladeuses se déplacent de son torse à son entre cuisses. Je ne lui laisse pas vraiment la possibilité de réfléchir ou de me repousser. Et en même temps je pense qu’il en rêvait, en passant ma main sur son pantalon je constate qu’il bande et pas qu’un peu.
Il répond enfin à toutes mes caresses et vient à son tour s’occuper de ma poitrine. Il sort un sein de ma robe et vient mordiller mon téton. J’essaie de ne pas lui montrer que ça m’excite : je veux garder la tête froide pour la suite.
Je défais sa ceinture de pantalon et glisse ma main directement dans son boxer. Mes doigts croisent de suite sa queue. Et j’avoue qu’elle est de belle taille. Il réagit immédiatement et durcit encore. Il est en appui contre la portière de sa voiture et moi devant lui, quelques centimètres nous séparent sauf par ma main toujours en contact de sa queue. Il me regarde et attend. Son bouton de jean défait, son sexe dépasse de la ceinture. Ma première idée était de me venger de lui en le plantant là, la queue à l’air et excité, mais la tentation est trop forte, les souvenirs de nos ébats reviennent en mémoire. Je laisse de côté ma vengeance et me met accroupie devant lui tout en baissant son pantalon et son boxer. Queue tendue vers moi il se laisse faire, d’abord je pose simplement mes lèvres sur sa verge, ce qui déjà le fait frissonner. Il me laisse juste le temps de donner quelques coups de langue sur la longueur de sa tige. Il ouvre la portière arrière de la voiture et me demande d'y monter.
Comme pour le narguer je relève ma robe et laisse glisser mon shorty le long de mes cuisses et je  le mets dans le vide poche arrière du siège conducteur. Il me propose de.m’allonger sur la banquette arrière les jambes sorties de la voiture. Mes jambes posées par dessus ses épaules, sa tête s’enfonce entre mes cuisses et sa bouche se pose sur ma chatte. Il me donne de grands coups de langue comme un animal qui laperait sa gamelle d’eau. Cette sensation m’excite énormément et en effet le voilà qui goûte ma mouille, sa langue curieuse vient se glisser dans ma chatte. J’ai toujours aimé sa façon de me lécher. De longues minutes exquises de plaisir, il va me faire jouir comme ça. Il joue avec son index tantôt dans ma chatte tantôt en branlant  mon clito. Ne tenant plus je sens une vague de chaleur et des frissons parcourir tout mon corps. Je jouis dans un gémissement qui l’excite encore plus. Il continue de me lécher quelques secondes ou quelques minutes, j'ai perdu la notion du temps. Puis il se relève, je suis là allongée devant lui et je passe doucement une main sur ma chatte comme si je voulais l’apaiser. Il me regarde faire, sourit et dit, fier de lui, “je t'ai manqué aussi apparemment “. De très mauvaise foi je ne réponds pas, mais je ressors de la voiture et lui propose de prendre ma place, ce qu'il accepte sans se faire prier. Mais il pose juste ses fesses sur la banquette. Sa queue est vraiment belle, elle se dresse devant moi. Je la prends dans ma main gauche et glisse la droite entre ses cuisses. Je caresse juste la peau de son entre cuisse. De petits coups de langue sur le bout, je commence à le masturber tout en douceur. Je le calotte en remonte ma main puis je mets mes lèvres dessus. Ma main et ma bouche se suivent en descendant le plus bas possible en le décalottant. Je ne pourrai pas la prendre entière dans ma gorge mais je m’applique pour lui en donner la sensation. Mes lèvres se resserrent au niveau du frein en descendant et en remontant  et plus bas c’est ma langue qui vient la caresser pendant qu’elle envahit ma bouche. Mon petit jeu dure de longues minutes, il a posé une main derrière ma tête et suit mes mouvements. Il s’est mis en appui sur le dossier de la banquette pour relâcher un peu la tension de ses abdominaux. C’est excitant de sentir le plaisir que je lui donne.
Je sors son sexe de ma bouche et le lèche sur toute sa longueur, arrivant à ses testicules. Je me mets à les titiller du bout de ma langue, puis à les embrasser et les lécher et même les aspirer en bouche. Mon pouce tourne autour du frein et vient caresser sa verge. Il en coule un peu de liquide pré-seminal. Je comprends ainsi qu’il apprécie ma façon de le sucer. Je pousse plus loin ma gourmandise et glissant ma tête entre ses cuisses et je viens lécher derrière ses testicules, bien rondes. Il m’avait dit ne pas avoir fait l’amour depuis longtemps, apparemment il ne m’a pas menti.
Sa respiration est haletante, il met régulièrement sa tête en arrière comme pour reprendre ses esprits car à chaque fois que nos regards se croisent il sourit et lâche un râle ou un petit “que c’est bon”.
Je le reprends en bouche, je monte et descends de plus en plus rapidement jouant avec ma langue en même temps. J’ai posé une main sur son pubis et je prends ses testicules dans l’autre les pressant, les malaxant doucement. Il me prévient qu'il va jouir alors je remonte tout doucement. Entrouvrant légèrement la bouche, il vient déverser sa semence sur ma langue, de longs jets de sperme que je laisse couler au fond de ma gorge et que j’avale au fur et à mesure.
Je ne peux m’empêcher de sourire au plaisir qu'il vient de me faire en jouissant comme ça.
Il s’excuse d’avoir été faible et de ne pas pouvoir s’empêcher d’avoir envie de moi. Je trouve ça plutôt flatteur mais ma décision est prise, c’est la dernière fois que je le voyais. Je réajuste ma robe et le lui dit. Sa réponse est presque touchante : “ je comprends, je ne suis qu'un idiot, je ne te mérite pas”. Je lui lance juste  “bonne continuation” et repars vers ma voiture. Il est toujours là assis, sexe à l’air comme sonné.
Je suis déjà en train de partir je regarde dans mon rétroviseur de voiture, lui finit de se rhabiller et monte dans la sienne.
Je suis prise d'un grand fou rire,  j'ai ma vengeance : j'ai laissé dans le vide poche de sa voiture mon shorty et une de mes boucles d’oreille entre la banquette arrière et le dossier.  Sauf s'il inspecte sa voiture en rentrant, sa femme risque de les trouver et il va devoir s’expliquer.

#2 plaisir91

plaisir91

    Membre

  • Voissanautes
  • 123 messages
  • Membre depuis : 12-01-2015
  • Sexe : Couple
  • Localisation:le monde du plaisir

Posté 24-09-2018 - 21:15

La vengeance même encore bien chaude ... Est un plat qui se laissel deguster avec délice...

#3 misschef

misschef

    Membre

  • Voissanautes
  • 13 messages
  • Membre depuis : 02-01-2017
  • Sexe : Femme
  • Localisation:pole nord

Posté 25-09-2018 - 05:30

Superbe récit
Miss chef

#4 MIssladynet

MIssladynet

    Membre

  • Voissanautes
  • 22 messages
  • Membre depuis : 14-08-2018
  • Sexe : Femme

Posté 25-09-2018 - 09:47

En effet une femme blessée ou trahie peut savourer sa vengeance en douceur lol nous sommes machiavéliques ^^


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)