Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu

Plaisirs et découvertes en terres inconnues

Partie 1

  • Veuillez vous connecter pour répondre
19 réponses à ce sujet

#1 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 14-07-2018 - 08:27

Au hasard d'un soir pendant les vacances loin de ma moitié, il m'est venue l'idée de lui envoyer des sextos pour lui redoner le gout à baiser, qui l'avait déjà plus ou moins quitté, cela se terminera par un petit récit que je vais vos raconter, cela commence comme cela:
Image IPB
Imagines ma langue remonter depuis tes genoux jusque dans ton entrejambe se délecter de ton doux nectar.
Pendant que je te te lèche sans fin, mes mains te caressent et je sens tes seins durcir sous mes doigts, à ce moment, tu te retournes pour pouvoir mieux me prendre en bouche, avec rage tu m'avales le gland avant de venir jouer avec mon frein, ta langue s'attarde avec volupté le long de ma hampe pour à nouveau mieux me sucer...
un régal, je sens mon cœur battre la sacade, et je profite de cet instant divin, où tu me suces comme jamais tu ne l'avais fait jusqu'à présent; il faut dire que tu n'es pas fan pour tailler des pipes...Image IPBImage IPB
j t'abandonne un bref instant, pour mieux te bouffer la chatte, tu m'écartes un peu plus tes douces lèvres pour dévoiler ton petit bouton du plaisir (qui commence à devenir gros...)Image IPB
A chaque coup de langue,je te sens vibrer peu plus, je m'abreuve de temps à autres à ta divine source pour revenir te bouffer le clito qui finit par gonfler d'excitation de manière incroyable.
pendant ce temps,tu ne perds pas une miette du cornet et des 2 boules que tu lèches, où tu alternes de long et langoureux aller-retour le long de ma queue sans oublier de me sucer le gland pour récolter la sève qui s'en écoule;
Je suis aux anges tout comme toi, car je sens soudain ta main me maintenir la tête, pendant que tu bascules ton bassin pour me diriger vers ton trou étoilé
Je te bouffe le cul avec délectation et tu sembles adorer cela, je te surprend (chose totalement improbableImage IPB) à me caresser toi aussi l'anus, puis à m'imiter; jusqu'où osera tu aller.?
je te sens étrangement détendue (car pas naturel du tout dans ton tempérament sexuel), prête à te donner et t'abandonner pour mieux fondre de plaisir........

#2 pappycool

pappycool

    Membre

  • Voissanautes
  • 123 messages
  • Membre depuis : 22-08-2014
  • Sexe : Homme
  • Localisation:91

Posté 14-07-2018 - 10:24

Si avec ça, elle ne te saute pas dessus au retour. Il faut qu'elle rentre au couvent.

#3 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 19-07-2018 - 23:15

Part 2  on se chauffe
Alors qu’allongés sur la belle terrasse longeant la piscine; chauffée par le beau temps, nous avions réservé (pour notre weekend end détente en amoureux …sans les enfants) une chambre d’hôtes avec repas dans le Vaucluse au milieu des vignes, nous profitions de l’absence de nos hôtes pour la journée pour prendre un peu de bon temps et évacuer le stress de plusieurs mois Image IPBImage IPB
Tu reviens t’occuper de ma bourse, et de mes deux boules, les sucer et les gober à tour de rôle, tu longes à nouveau ma hampe pour mieux jouer avec mon gland, me caresser du bout de la langue le dessous et de jouer une fois encore avec mon frein, pendant que tes doigts habiles s’avancent pour jouer avec mon périnéeImage IPB, je te sens remonter un peu plus loin avant que ta langue ne vienne s’y joindre également ; adepte du rasage et de l’entretien de mes parties intimes, le contact de ta langue dans mon entrecuisses est un régal, d’autant que c‘est inéditImage IPBImage IPBImage IPB
Pendant ce temps, je continues de te lécher l’anus à grand coup de langue, je sais que tu aimes, tu te détends et j’en profite pour te mettre un doigt, tu en veux davantage, qu’à cela ne tienne, j’adore te donner du plaisir et je me laisse prendre à ton jeu, j’en ajoute un, c’est alors que tu m’enfonces délicatement toi aussi un doigt dans l’anus  pour aller au plus profond caresser à distance ma petite noix, c’est divin, quelle étrange sensation mais ô combien agréable, je sens le liquide couler de ma verge, tu t’en aperçois et tu viens te délecter des gouttes qui s’écoulent après ta bonne action…………


#4 Otherside

Otherside

    Membre

  • Voissanautes
  • 69 messages
  • Membre depuis : 26-04-2018
  • Sexe : Homme

Posté 21-07-2018 - 12:18

Pas mal du tout !

Modifié par Otherside, 21-07-2018 - 12:18.


#5 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 23-07-2018 - 06:35

Part 3 - nous pénétrons

Pendant que tu me masses légèrement je continue à m’amuser avec ton clito qui est très gonflé, ton souffle s’accélère et je te sens au bord de l’explosion ; tu commences à bouger dans tous les sens afin que je lâche prise et que ton plaisir puisse s’extérioriser, mais tu continues à me pomper soigneusement, après un tel échauffement, tu veux pouvoir disposer de ma queue en toi à présent, et même si tu as pris goût à me sucer (ton excitation oblige), tu la veux au fond de tes entrailles les plus nobles.Image IPBImage IPB
Je me relève pour te prendre comme tu es, mais d’un coup de bassin tu me renverses pour passer à l’assaut, je me retrouve (contre mon gré, mais ravi) sur le dos et  tu t’accroupies sur moi.
Emoustillé par ta délicieuse préparation, je me laisse faire avec délectation, impatient de t’inonder de foutre une partie de l’après-midi……..
Tu t’empales doucement…….,
commençant comme ton habitude par utiliser mon sexe pour finir d’exciter ton bouton, qui selon moi n’avait pas nécessairement besoin de cela, un plaisir immense nous envahi tous les deux, tu te décides enfin à passer à l’action et après quelques va et vient, nos sexes n’en peuvent plus tellement le plaisir est prêt à exploser.
Tu finis par te dégager de ma bite, pour laisser un peu retomber la pression, tu as la bonne idée de venir me sucer et ainsi te délecter du savant mélange de ta cyprine et de mon liquide séminal, un régal que tu savoures à pleine langue avant de m’en faire profiter également au travers d’un baiser langoureux que tu aimes me prodiguer dans ce genre de situation. Image IPBImage IPBImage IPB
Tu reviens me sucer pour à nouveau bien lubrifier ma queue et tu me lances « j’ai envie que tu me défonces », je ne me fais pas prier et j’acquiesce d’un signe approbateur de la tête, la mine réjouie, je lui répond , « comment veux -tu que je te prennes ? », tu me dit à bas mots « laisse-moi faire, je sais comment me faire du bien », tu te présentes sur moi à califourchon, mais tu diriges curieusement ma bite en direction de ton étroit trou étoilé (que j’avais bien préparé),Image IPB
je m’en délecte à l’avance et je sens ma bite se gorger de jus pour mieux lubrifier ton trou ; tu y vas doucement, la position n’est pas confortable (selon toi) et pas assez favorable à une bonne pénétration

Je te fais te relever pour que tu puisses venir t’assoir sur moi, ton dos face à moi (là au moins, je suis sûr que je vais bien te la rentrer)…………

#6 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 26-07-2018 - 06:05

Part 4  - Surprise, Anne
Je me relève pour me retrouver assis et surtout avoir plus de liberté avec mes mains ; tu reviens doucement présenter ton anus sur mon pieu qui te pénètre doucement, après quelques va et vient que tu doses savamment, tu m’engloutis au plus profond de toi avec maintenant beaucoup plus de facilité, je t’entends gémir de plaisir pendant qu’avec une main agile, je continue de t’astiquer, effleurant non sans délicatesse ton bouton d’amour qui a terriblement augmenté de volume.
Cette position n’est pas confortable et je décide de m’allonger doucement en te serrant contre moi pour mieux te sentir vibrer et surtout avoir plus de mobilité avec mon bassin pour continuer à t’emboiter.
J’aperçois soudain une silhouette grande et mince, plutôt fine, ses cheveux blond soulevés par un léger vent, notre hôte (présumée partie pour la journée), qui n’avait visiblement pas perdu une miette de nos préparatifs et de nos premiers ébats……………..
Stupéfait, les mots me manquent et je ne parviens pas à dire quoi que ce soit, elle s’approche, sans artifice, ne laissant planer aucun doute  sur ses intentions, je ne sais plus quoi faire ; elle lit ma gène sur mon visage (sans doute déconfit par la situation), mais me fait « chut » en plaçant son index sur sa bouche; tu ne t’aperçois de rien , forcément tu es ailleurs……..cependant tu es bien présente, ton esprit juste au-dessus de ton corps, mais tu ne captes absolument rien
C’est à ce moment qu’elle commence à t’effeuiller, sa langue vise directement ta chatte, tu sursautes ; mais elle pose délicatement sa main sur ton ventre pour te rassurer (et bien entendu pour te caresser également)…
A ma grande stupéfaction, gênée et surprise, car inédit là aussi, mais envahie par ce nouveau plaisir qui s’ajoute au reste, tu n’en peux plus et tu finis par te laisser aller, tu la laisses faire, ouvrant grand les cuisses pour qu’elle profite un maximum de toi, tu la laisses parcourir ton antre avec sa langue, face à cela, elle en profites pour te doigter un peu, un doigt, puis deux, tu mouilles comme une chienne en chaleur...
Tu prends du plaisir et elle le voit très bien, elle finit dans une grâce infinie par changer de position, et s’installe tête-bêche sur toi, n’étant pas très grande, tu as de la peine à profiter d’elle mais ce n’est pas grave du tout,, dotée de longues jambes fines et musclées, elle plie ses genoux à sa guise pour nous faire goûter à tour de rôle à sa magnifique intimité ; une douce peau halée (mais pas trop), lisse, un pubis dégagé, conservant un ridicule petit triangle d’une toison blonde très courte (comme pour mieux montrer la direction à suivre) au-dessus de son sexe…. ô combien délicieux, j’en ai déjà bouffé des chattes, mais là c’est le summum……………


#7 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 316 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 28-07-2018 - 16:15

Un situation qui devient de plus en plus intéressante.
En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

#8 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 30-07-2018 - 06:31

Part 5 - Pierre

Nous continuons ainsi à nous satisfaire tous les trois un bon moment, je n’en peux plus, prêt à exploser, tout comme toi d’ailleurs, mon excitation se trouve à mal, quand j’aperçois soudain Pierre, son mari (qui lui aussi devait être parti…)Image IPBImage IPB
Curieuse façon de foutre la paix à leurs hôtes ces gens-là !!!
Il n’est pas tombé de la dernière pluie et comprend très vite la situation, qui ne semble pas le déranger outre mesure, faisant mise de nous ignorer, il pique une tête dans la piscine, nage un moment comme si de rien n’était, sort de l’eau, se dirige derrière le bar et vient s’installer près de nous sur la terrasse……….Image IPBImage IPB
Une splendide érection bien affirmée, il nous demande s’il peut se joindre à nous !!!
Stupéfait, je ne sais pas quoi lui répondre….
Compte tenu de la situation mon érection était retombée comme un soufflet qui a trop attendu avant d’être mangé.Image IPBImage IPB
Qu’à cela ne tienne, Anne qui n’a rien perdu de mon état, s’emploie avec brio à me pratiquer une magnifique fellation pour me rétablir.
C’est alors que tu fais signe à Pierre de s’approcher, je reste scotché,  toi si prude tu reviens à ce moment empaler ton cul sur ma bitte (qui a de nouveau hissé le mat des couleurs) avec  cette fois une facilité déconcertante, je te tire l’intérieur des genoux à moi, pour bien t’ouvrir,
Anne se remet en position, t’offrant cette fois sa chatte et son cul à déguster, pour que tu la butines également, un festival…
A ce moment, Pierre s’approche de toi, écarte poliment son épouse pour prendre sa place , il se place à genou face à toi pour te lécher en homme avisé qu’il est, il prépare lui aussi le terrain ; déçue, Anne se relève puis se retourne vers moi pour que je puisse à mon tour la bouffer à ma guise, elle reste en appui ses talons haut et plie ses genoux au maximum, m’offrant une magnifique ouverture pour lui brouter son con, tenant toujours tes jambes relevées, mes bars ne sont pas libre pour la doigter, pas de problème la position d’Anne lui permet largement de se doigter ainsi que de se caresser le clito, pour m’offrir à lécher sa mouille remarquablement délicieuse…..
Quant à Pierre, il se redresse, approche son sexe près du tien et commence à te baiser, tu te retrouves embrochée de toute part (encore une nouveauté….), je peux sentir son sexe à travers toi, c’est étrange mais génial cette nouvelle sensation, n’ayant plus aucune liberté de mouvement, tu t’abandonnes.
Après quelques mouvement de va et viens communs mais pas trop en rythme au début, nous finissons par te limer à l’unisson, je te sens vibrer, tu hurles de plaisir et te donnes à fond (chose rarissime), et nous explosons tous ensemble, lâchant mon sperme dans ton cul et lui dans ton vagin (sous couvert d’une capote bien entendu)
La pression retombe lentement comme pour profiter de cet instant, nous finissons par nous libérer de cet enchevêtrement, mais Anne est pour le coup restée sur sa faim, elle s’approche à nouveau de ton sexe, pour en récupérer ta cyprine mêlée à mon sperme qui s’échappe doucement, après cette petite toilette de chat(te), elle s’approche également de ma queue pour me prodiguer un nettoyage personnalisé (encore une grande première pour moi). L’effet ne se fait pas attendre…


#9 deus38

deus38

    Voissa créateur

  • Voissa créateur
  • 1 109 messages
  • Membre depuis : 13-02-2012
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Isère

Posté 30-07-2018 - 07:28

Splendide
Billet
L'Ange Infidèle
Dernière mise à jour 23-08-2018 11:45

#10 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 30-07-2018 - 09:10

Content que cela vous plaise, ...

#11 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 01-08-2018 - 07:12

Part 6 - Réconfort

Pierre passe derrière le bar, se rince brièvement la queue sous le robinet XL et revient vers nous avec 4 verres emplis d’un cocktail. Nous sirotons, en toute nudité, ce délicieux cocktail fruité, frais et délicieux jusqu’à ce que nos verres soient vides, Pierre retourne alors derrière le bar pour nous resservir son breuvage, après tous ces efforts nous étions assoiffés. Image IPB
Je me sens curieusement renaitre une trique d’enfer ; Pierre me tend alors une capote, un éclair de lucidité me traverse l’esprit
S’il me donne une capote, c’est bien pour m’en servir et baiser sa femme, je la sort de l’emballage, Anne s’empresse de me la mettre en place avec sa bouche d’une dextérité remarquable (une magicienne cette femme), une fois la bête encapuchonnée (je déteste cela mais là, pas de bras pas de chocolat..), tout ce remets en ordre de marche, je me couches à nouveau par terre, Anne se présente dos à moi (comme toi tout à l’heure), place sa rondelle sur ma bite et se laisse pénétrer avec une facilité inouïe, j’en conclu qu’elle est très habituée et doit être adepte de la sodomie, elle invite Pierre à se placer devant elle pour pouvoir le sucer pendant ce temps-là.
Il veut bien se faire sucer (le contraire m’aurait surpris) ….., mais tout en profitant du merveilleux sexe de sa très charmante femme, il nous invite à nous placer sur le côté pour être plus à l’aise et finit par s’installer à son tour en 69 avec sa femme, qui lui prodigue une formidable pipe, en commençant par lui sucer les boules, puis remontant le long de sa hampe, finit par lui gober le gland, durant ce  moment frénétique, il s’emploie à lui lécher ardemment le sexe, avant de s’entreprendre à descendre plus loin et me lécher lui aussi la bite tandis que je me régale à défoncer le cul de sa femme ; paradoxalement, cela ne semble pas lui poser le moindre problème de sucer un mec ( à moi un peu plus car pas du tout dans mes standards…), mais pris dans l’ambiance je le laisse faire découvrant peu à peu un nouveau plaisir inattendu ; et je sens mon sexe se gonfler un peu plus par cette nouvelle stimulation.Image IPBImage IPB

Après quelques instants elle repousse humblement et délicatement son mari, c’est ce moment que tu choisis pour aller toi aussi te satisfaire à l’envie de déguster sa bite , tu la sais épaisse et généreuse et tu commences par lui avaler le gland avant de commencer à la prendre plus profond dans ta bouche, elle te remplit complètement, mais tu n’es pas au bout,  tu ne parviens pas à aller plus loin, pour une fois ta bouche n’est pas assez grande, tu remontes plaçant ta langue le long de la hampe et te délectes du filet d’envie qui s’écoule de son méat avant de recommencer à le gober, quand Anne t’invite elle aussi, à lui bouffer le minou, bien que tu ne sois pas bi (je n’ai absolument rien contre eux, bien au contraire la preuve…), tu ne te fait pas prier, Anne s’allonge sur moi, tu te couches sur elle en 69, venant lui butiner la chatte à ton tour de la même façon que tu me bouffait le cul tout à l’heure, à l’entendre gémir tu sais t’y employer à brouter des minous.

Tu te sens délaissée et après avoir pris en bouche la belle queue de Pierre, tu lui demandes de bien vouloir venir derrière toi pour t’enfiler .....Image IPBImage IPB

#12 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 03-08-2018 - 06:41

Part 7 -  Cavalcades et extases



Résolu mais pas déçu, bien au contraire (vu la trique qu’il avait)  Pierre finit par s’installer à genou, placé derrière ma tête pour bien te prendre, je me retrouve pour le coup avec une belle bite et deux boules au-dessus de moi (bien qu’inédit là aussi, ce n’est pas forcément pour me déplaire) moi aussi.Image IPBImage IPB

Il t’enfile sa belle queue épaisse (mais un peu plus courte par rapport à moi) dans le vagin, tu sursautes au nouveau coup de boutoir, mais tu es si excitée, que tu recules ton bassin pour mieux te faire baiser ; cette position me donne l’occasion pour la première fois de pouvoir sucer un mec pendant qu’il baise ma femme; c’est bon çà !Image IPB

Curieux rapport de circonstances, mais j’y ai pris du plaisir moi aussi à lui lécher le cornet qu’il me tendait de temps à autres en sortant de ta chatte, son préservatif maculé de ta mouille ; ainsi que les 2 cloches donnant le tempo qu’il me présenta pour jouer avec.

La cadence de Pierre avait forcément baissé un peu pour me permettre de profiter de lui au passage (me concernant, pour une première fois), il semblait réjoui de se faire sucer par un mec, peut être avait-il l’habitude ? Je ne serais même pas surpris…;Image IPB

Le contact avec la capote procure une sensation bizarre moi qui suis très tactile, j’avais l’impression de ne pas en profiter pleinement, tout comme celle de le sucer d’ailleurs, mais je crois bien que je pourrais m’y habituer (très très occasionnellement)….Image IPBImage IPB

#13 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 06-08-2018 - 05:33

Part – 8 Libération
Tu es emplie de désirs et d’une envie inimaginable, tu me demandes la permission pour que Pierre te sodomise (chose rarissime que tu ne m’accordes qu’à trop petites doses)…Image IPBImage IPBImage IPB
Vu le contexte, « c’est à toi de décider, lui dis-je, il m’est difficile de faire quelque chose, et de plus je suis moi-même en train d’en faire de même avec Anne »,
Réjouie, Image IPBImage IPBtu lui tends ton cul pour qu’il te prenne, il y va en douceur, et tu hurles à nouveau, de douleur ?, assurément non, à t’entendre couiner, mais de plaisir, il sait y faire et après pris du temps pour te dilater progressivement, il parvient à s’enfoncer jusqu’à la garde, sa bourse venant se frotter  à tes lèvres au rythme des coups de boutoir qu’il te mets, je te sens frémir chaque fois que ses boules te touchent, assurément tu aimes çà…..

De par la position quelque peu acrobatique et entassée, Anne qui jusque-là avait peu de place pour lui lécher les couilles, parviens à te butiner à nouveau ; tu avais pris soin de basculer à nouveau ton bassin pour mieux te faire baiser et offrir ta chatte ruisselante à Anne.
Après quelques instants dans cette position d’empilage (mais savamment orchestrée), surgit une explosion collective et nous les hommes jouissons simultanément, suivis de très près par nos épouses respectives.
Epuisés mais comblés, nous rejoignons notre chambre pour nous détendre et nous retrouver enfin seuls, se reposer après tous ces orgasmes mais avant tout pour nous laver après ces ébats torrides. Nous nous retrouvons ensemble (comme par hasard) dans cette douche, immense et faisons l’amour cette fois en toute intimité….

#14 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 09-08-2018 - 15:59

Part 9 -  le repas ouf nous avions faim….
Je me repose un peu, fatigué par cette séance de gymnastique, m’habille et part aider Pierre à préparer le repas, pendant que tu prends le temps de te préparer, maquillage, coiffure, soin du corps étincelant, tu hésites un peu pour la tenue que tu veux porter et tu pars pour le coup demander conseils avisés à notre hôte féminine  Anne.
Après un petit verre tranquille avec Pierre, mais non sans complicité; il me confiait avec une certaine légèreté avoir fortement apprécié de te prendre et notamment ton petit trou étoilé où il se sentait un peu à l’étroit, mais qu’il adorait cela, je lui rétorque alors que sa femme est plus qu’agréable à prendre elle aussi, et qu’à la taille de son sexe, je comprenais mieux pourquoi j’étais parvenu à lui pénétrer l’anus aussi facilement; trêve de conversations sexe pour le moment, il est temps de passer aux choses sérieuses nous aussi,
Pierre me demande de préparer le feu pour avoir une bonne braise, car il nous cuisine un loup au barbecue,
Je lui donne un coup de main à dresser la table, mettre le couvert avec une certaine gaité pendant que vous vous faîtes belles ou mieux qui sait ??.
Enfin prêtes, , vous nous retrouvez pour l’apéro  sur la terrasse, magnifiquement habillées, maquillées, la peau recouverte d’une huile savamment parfumée, histoire de tester notre perception à vos effluves, bref en un mot magnifiquement classes mais courtement vêtues (ce qui n’est pas pour nous déplaire), qui nous laissent entrevoir l’absence totale ou presque de sous-vêtement chez l’une et l’autre, à ce rythme là, je ne sais pas ce que l’on va déguster en premier, mais la soirée s’annonce chaude
Quelques verres plus tard, nous passons enfin à table et nous délectons du fabuleux poisson que Pierre avait ramené du marché, cuisiné à sa façon. Anne avait apporté quelques bouteilles d’un très bon rosé qui se mariait à merveille avec le repas. Un régal.
A la fin du repas, Anne nous invite à nous baigner, "pas besoin de maillot" dit-elle, " la maison se trouvant au milieu d’hectares de vignes, le maillot est superflu", en même temps au regard de l’après-midi passé à se baiser, nous n’avions plus grand-chose à cacher…….

#15 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 16-08-2018 - 08:27

Part 10 -  la soirée

Les hommes se jettent à l’eau les premiers tandis que vous nous faites attendre, pour quelle raison je l’ignore… tu te déshabilles et je te découvre alors avec un pubis nickel lisse et doux, me poussant directement à te bouffer la chate sur le champ alors que tu viens tout juste de t’assoir sur la margelle. Je suis cependant troublé par Anne, elle prend le temps de nous rejoindre (peut être déçue que je n’ai pas commencé par m’occuper d’elle ??). elle finit par nous rejoindre et s’installe à nos côtés tout comme toi sur le bord de la piscine avant que Pierre ne vienne lui aussi la déguster.
Au hasard d’un regard mal placé… malgré mon occupation à te lécher, ma vision est attirée par le corps magnifique de cette femme, sculpturale, mais robuste, on voit très bien qu’elle prend soin d’elle, ses jambes fines étant relevées par Pierre pour mieux la lécher, je découvre qu’elle porte un somptueux rosebud surmonté d’un cristal bleu brillant, comme ses yeux.
Le job n’est pas terminé à te butiner que tu te jetes à l’eau pour venir me pomper, suivie de près par Anne qui en fait de même.
Anne arrête la première la merveilleuse fellation qu’elle pratiquait à Pierre qui semblait pourtant ravi de retrouver sa femme, elle sort tranquillement de l’eau pour venir s’allonger le dos sur les margelles, c’est alors que tu me laisses tomber moi aussi pour la rejoindre…
En merveilleuses coquines que vous êtes l’une et l’autre, vous faites monter la pression en vous installant face à nous en 69, après vous avoir admirer un bon moment à vous enlacer, et visiblement vous procurer particulièrement beaucoup de plaisir,
Pierre vous interpelle en disant « cette fois c’est le bouquet, on fait quoi de nos bites gonflées à blocs maintenant ? »

Lassivement Anne lui répond, « à présent faites marcher votre imagination »
Pas démonté pour autant, Pierre m’invite à remonter un peu la piscine et m’entreprend magistralement une nouvelle pipe, après quelques coup de langue, il m’enserre la queue avec ses lèvres pour me faire monter davantage de liquide séminal, remonte lentement  pour finir par enrouler sa langue autour de mon gland pour mieux le récolter, un pur régal, les hommes savent bien où est le plaisir de se faire sucer. Une superbe pipe comme j’en voudrais plus souvent…
« Rassures toi » me dit-il, « j’en avais envie, et je ne te demande pas la pareille », « à présent viens, nous allons rejoindre nos femmes »

Pierre commence par se poser dos sur la plage et invite sa femme à venir prendre position sur sa tige, vertueusement dressée, ce qu’elle fit sans attendre, elle vint se placer toutes jambes écartées sur le sexe de son mari, prenant le temps de faire pénétrer lentement la queue  dans sa fente, puis se coucha sur son  torse, m’invitant à la  prendre également, bien lubrifiée qu’elle était après la délicate préparation que ma femme lui avait prodiguée, je n’eus pas beaucoup de difficultés enfiler mon sexe au côté de celui de Pierre, à 2 dans le vagin d’une femme, la sensation est extraordinaire, sentir l’autre sexe se frotter au tien pendant qu’elle couine de plaisir, quel bonheur.
Pendant ce temps là, ma femme s’était délicatement placée sur la bouche d’Anne, puis de Pierre à tour de rôle, j’apercevais sa mouille couler de sa chate tellement elles s’étaient procurées du plaisir entre elles auparavant.
Elle continuait à se faire butiner tranquillement pendant qu’Anne se faisait pilonner par 2 bites engagées dans le même trou, elle ne tarda pas à demander à  ce que son mari la sodomise pendant que je resterai dans son délicieux vagin.
d’un seul coup, je me sentais un peu trop à l’aise, mais je ne tardais pas à percevoir la présence de Pierre dans son anus, tandis que ma femme avait entrepris de venir lécher la douce et belle poitrine d’Anne puis entrepris  une descente vers le clitoris de sa partenaire.
Anne qui prenait son pied avec sa double pénétration fut comblée de se faire lécher et attiser son petit bout de chair qui avait terriblement gonflé sous les coups de langue de ma femme, elle finit par hurler; sa jouissance avait atteint son paroxysme…
Repue mais ô combien comblée, elle se roula sur le coté pour laisser la place à ma moitié.

Ma femme qui n’avait pas encore eu la chance de se faire démonter vint se placer face à Pierre, qui en profita pour lui masser sa généreuse poitrine avant de venir engouffrer  tête entre ses 2 mamelles et lui sucer les seins, elle se laissa pénétrer le vagin en premier par Pierre avant de me demander de le rejoindre également, elle voulait, elle aussi, prendre sa dose de plaisir comme sa compagne d’un soir, quel ne fût pas sa joie de sentir dans son con, deux belles bites à la limer ensemble durant quelques instants, avant de m’inviter à lui prendre l’anus à son tour, je sentais son corps onduler au gré de nos va et vient, quel spectacle…
Elle était comblée de plaisir et sa respiration saccadée me fit comprendre qu’elle ne tiendrait plus très longtemps avant de jouir elle aussi, je ne m’étais pas trompé mais je fut quand même surpris qu’elle se transforme en fontaine pour la première fois (il faut un début à tout) tellement son plaisir était immense, répandant sur Pierre de puissants jets…

Après une petite douche rapide collective, direction le spa pour apprécier la douce sensation des massages des jets, histoire de se revigorer un peu...
S’ensuivront de nombreux mélanges et échanges dans une osmose totale et libérée durant une partie de la nuit arrosée du cocktail que Pierre nous avait proposé l’après-midi.
Après un dernier verre de ce savoureux breuvage, nous regagnons notre chambre ou insatiables nous reprenons envie de baiser tous les 2 seulement pour cette fois.

#16 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 22-08-2018 - 09:38

Part 11 -  la nuit, enfin du repos….

La saison avancée mais encore chaude, les fenêtres des chambres étaient ouvertes pour profiter de la fraîcheur de la nuit (nous avions bien besoin de cela)… tes cris répétés devaient largement s’entendre à l’extérieur et pénétrer  dans la chambre de nos hôtes, mais naturellement, ils ne se gênaient  pas non plus pour en faire de même, nous laissant profiter des jouissances sonores d’Anne et de Pierre qui visiblement eux aussi n’avaient pas si sommeil que cela…………
Enfin le marchand de sable finit par passer, et nous finissons l’un et l’autre par nous endormir enlaçés, nous sommes bien dans ce maxi lit aussi long que large (je me demande bien pourquoi ???)……….
9h du matin, moi qui suis très matinal d’habitude, je peine à me réveiller, mais tiré du sommeil par des bruits surprenants, la maison semble pourtant très calme.
Quelle ne fut pas ma surprise de  découvrir l’origine de ces gémissements, je te surprend là sur le lit couchée à côté de moi, jambe écartée,  je comprends très vite que la personne  qui te tient compagnie, couchée sur toi en 69 n’est autre que notre hôte, la maîtresse de maison, Anne ; à qui tu avais visiblement tapé dans le mille, pour qu’elle vienne te retrouver ainsi dans notre chambre, je suis médusé mais sous le charme de voir ces 2 ravissantes femmes en train de se donner du plaisir mutuellement à coup de langue et de doigts bien placés, le spectacle est un ravissement pour les yeux et pas seulement, je sens ma queue grossir à une vitesse vertigineuse ; vu l’état de vos gémissements, je conclus que cela fait un moment que vous êtes en train de vous faire du bien, mais là je ne vais pas tenir la journée comme cela, je me relève d’un bond et je me rapproche de vous,  Anne se relève un peu pour me laisser de la place, je te pénètre en gardant Anne tout près de ton orifice, elle semblait en demande de la même chose que moi ; elle s’approche tout naturellement, vient placer sa tête sur ton pubis et  de ma queue qui fait des vas et viens dans ton vagin pour pouvoir me lécher quand je ressort de ton antre, elle me pousse légèrement pour mieux pouvoir me prendre en entier, putain qu’elle suce bien celle-ci, elle me prodigue une gorge profonde là, comme cela, juste pour mon plaisir (et un peu le sien je pense), elle finit par resserrer ses lèvres autour de mon sexe et remonter lentement pour ne perdre aucune goutte du précieux nectar qui commence à pointer son nez, un régal nous confie t’elle; elle a décidément toutes les qualités d’une parfaite bonne baiseuse en toutes circonstances.
Tout à coup, des bruits dans la maison, Pierre appelle sa femme, qui à ma grande tristesse nous abandonne, pour retrouver son mari et nous laisse terminer de s’envoyer en l’air
Je vais préparer le p’tit dej nous dit-elle discrètement en fermant la porte, à tout à l’heure mais prenez votre temps nous ne sommes pas pressés pour déjeuner, nous ne recevons personne d’autre aujourd’hui, j’ai le temps de refaire votre chambre après votre départ tout à l’heure…..

#17 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 31-08-2018 - 11:41

Part 12 - le p’tit dej

Réveil, douche pour reprendre de la vigueur, petit déjeuner avec nos charmants hôtes, frais comme des gardons eux aussi, « bonjour vous avez bien dormis, la chambre est confortable nous demande Pierre? »
Super, on ne peut pas trouver mieux vous êtes parfaits et votre accueil aussi lui répond ma femme.
Le réveil était formidable me dis-je dans ma tête, dans ces conditions je serais bien resté couché une nuit de plus, mais nous devons rentrer
Pas un mot sur l’excellente soirée passée en leur compagnie, ni sur le réveil matin mais une certaine électricté est palpable et les gestes doux et attentionnés se mêlent aux paroles. Nous sommes tous ravis des merveilleux moments passés ensemble.
Il va être temps pour nous de reprendre la route après ce week-end ô combien mémorable et enrichissant qui avait pour thème « Plaisirs et découvertes en terre inconnue ».

#18 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 04-09-2018 - 17:35

Part 13 -  presque le départ
Après de longues étreintes mutuelles pour se dire au revoir, Pierre me tend un papier « Enquête de satisfaction », je lui répond que « j’ai bien peur qu’il n’y ait pas les bonnes cases à cocher, mais je ferais le maximum pour bien la remplir », à cela il rajoute « de la façon dont tu as si bien su remplir Anne, je te fais confiance », je lui retourne le compliment (très masculin mais toujours agréable à entendre  dans le cas de figure)
Il me tend un nouveau papier ainsi qu’une bouteille dans un emballage, « encore lui dis-je » sur le ton de la rigolade, « c’est pour vous » me dit-il,  « je t’ai noté la recette et les ingrédients du cocktail qui, tu en conviendras était tout indiqué à nos prouesses d’hier soir, accompagnée de ce qu’il en reste dans une bouteille que je vous avais réservé ». C’est alors seulement que je comprends pourquoi nous avions tous une forme olympique dès l’après-midi et une partie la nuit…
Anne s’approche de toi, t’enlace et te donne, à toi aussi, un petit sac fermé avec un petit nœud, tu l’ouvriras lorsque vous serez rentrés chez vous lui dit-elle
Nous nous embrassons tendrement, j’en profite une dernière fois pour caresser les formes généreuses d’Anne et nous disons au revoir.
Anne rajoute, « n’hésitez pas à venir nous revoir, ce sera avec le plus grand plaisir que nous vous accueillerons, attention quand même à ne pas réserver trop tard, vous risqueriez que l’on ne parviennent pas à vous héberger ».
Pierre poliment attend qu’elle ait finit sa phrase pour ajouter, « ne t’en fait pas mon amour, d’ici l’an prochain nous aurons terminé la suite qui est en travaux, vous pourriez venir avec des amis si vous voulez» nous lance-t-il, « et si ce n’est pas le cas, il se peut que nous recevions également un autre couple comme vous »
Et de reprendre tous les deux en chœur : « plus on est de fous et plus on a de chances de s’amuser ensemble »……….
Leur répondant par un clin d’œil, je complète en leur disant, « je ne fais pas de souci pour cela, nous reviendrons pour notre plus grand plaisir et le vôtre ».
« Vous nous avez comblé » nous répond Anne, « nous n’avions encore jamais eu la chance de rencontrer un couple comme le vôtre, mais sommes ravis de cette délicieuse rencontre, et si les chambres sont toutes prises, nous trouverons une solution, il suffit parfois de peu de place pour loger du monde et puis les lits sont grands comme vous l’avez remarqué », sans doute un  petit clin d’œil à sa façon pour nous rappeler sa présence ce matin dans notre chambre.
Une dernière accolade emplie d’émotion collective et nous prenons la route…………..

#19 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 07-09-2018 - 11:38

Part 14 -  le retour
Huit heures de trajet où nos esprits étaient quelque peu évaporés, la tête ailleurs, mais comblés de notre séjour
Nous rentrons presque sagement, à la maison en évitant autoroute, embouteillage, chaleur, pollution et gens stressés ; à l’ombre par les petites routes ce qui nous a permis de faire 2 petites pauses câlins le temps du trajet, comme si nous étions en manque…,
Mais comme tu avais la faculté de pouvoir venir m’exciter pendant que je conduisais, tu ne t’es pas privée pour enlever ta culotte afin que je puisse malgré tout te caresser la chatte en feu et t’enfiler les doigts dans le vagin, pendant que tu te glissais sous le volant pour venir me sucer, décidément on devait avoir encore des vapeurs du puissant cocktail de Pierre dans nos veines.
Mais non ce petit séjour nous avait mutuellement fait du bien et nous étions heureux de nous retrouver ensemble après une année un peu fatigante pour tous les deux....

#20 balou71

balou71

    Membre

  • Voissanautes
  • 109 messages
  • Membre depuis : 27-06-2016
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Charolles

Posté 11-09-2018 - 16:51

Part 15 - chez nous (il était temps…….)

Arrivés à la maison, la voiture vidée, les habits sales dans la machine, une pizza prises au passage dans la pizzéria locale en bas de notre rue.
Nous sommes vidés (dans notre esprit) mais emballés par ce séjour si enrichissant, en compagnie de gens formidables à tout point de vue (si l’on peut dire cela comme çà).
Je lance à ma femme : « Très certainement, nous retournerons voir Anne et Pierre l’an prochain ou peut être avant », « avec qui » me demandes-tu ?
« Seuls tous les deux ou on verra, tu sais, je ne t’ai pas parlé de mon collègue qui est arrivé, il n’y a pas longtemps au boulot », je lui réponds,
« Il nous a invité pour prendre un verre chez lui et sa femme, un canon, elle est venue le chercher l’autre jour qu’il était en panne de voiture, si elle est comme je le ressent, il se peut fort, qu’il fassent partie de notre prochain déplacement chez Anne et Pierre »
« Tout de suite tu te fais des films  me réponds tu ! « tout cela parce que cette meuf (tu deviens vulgaire d’un coup) elle est bien gaulée »
« Non mais à sa façon de me parler, et puis en plus elle est très tactile, elle n’a pas arrêté de m’effleurer quand je lui parlait la dernière fois » je lui réponds pour l’agacer un peu (mais gentiment)
Sautant du coq à l’âne,
« Décidément » lui dis-je, « il est formidable ce cocktail, surtout, tu me laisses ranger la bouteille et la recette bien à l’abri et tu ne la touches pas, tu sais très bien que tu égares tout en ce moment, et particulièrement ton esprit d’ailleurs, voire plus à ce que j’ai vu ce week-end »

Les enfants sont encore chez Mamie jusqu’à lundi soir, nous sautons dans la douche, passons à table après un apéro « made in Pierre », nous montons dans la chambre et nous glissons dans notre lit (un peu petit) pour nous câliner à nouveau.
Une fois couchés, je demande à Claire (ma femme) « au fait tu as ouvert le petit cadeau d’Anne », «  ah non mince, vu la fatigue, j’ai complètement zappé, mais regarde, il n’est pas loin, juste posé sur la commode au fond de la chambre, ouvre le, qui sait ce qu’il contient »
« c’est à toi qu’elle l’a offert, pas à moi » je lui répond
« tu bien faire quelques mètres pour aller le chercher » me rétorque t’elle agacée
J’ouvre avec précaution le petit nœud, une boite à l’intérieur du sac, à son tour entouré d’un joli nœud en tissu rose violet, je finis par ouvrir ce précieux cadeau décidément plein de surprise pour en découvrir un charmant rosebud rose violet assorti au petit nœud
(ou le contraire, après tout on s’en fout ce n’est pas grave)
« A qui est-ce destiné selon toi ?» me demande Claire
Sans hésitation aucune, je lui réponds « à toi bien entendu ! j’ai remarqué hier soir que tu semblais captivée par celui qu’elle portait. »
«tu ne crois pas si bien dire, elle le portait également ce matin quand elle venue me retrouver dans la chambre, je trouve cela très joli et cela te procurera autant de plaisir qu’à moi pendant que tu me feras l’amour mon chéri »
« mais je pourrais bien te le prêter si tu veux l’essayer » me dit elle
« je ne sais pas, on verra plus tard, pour l’instant, c’est à toi qu’il est destiné ce merveilleux bijou, je vais l’installer dans son écrin entre tes fesses », je l’introduit délicatement dans sa bouche pour le lubrifier un peu, la coquine joue avec faisant mime de me sucer comme elle sait si bien le faire, je le ressort doucement pour l’installer avec précaution dans son joli petit trou
On s’embrasse tendrement pour se blottir l’un contre l’autre avant de s’amuser un peu sous la couette.
Et passer une seconde nuit torride.
Heureusement pour nous, on ne bossait pas lundi…

Fin
Tiré de parties réelles et d’autres romancées, à vous de deviner……….





Billets récents sur ce sujet

Photo

Depuis : Plaisirs et découvertes en terres inconnues

Par balou71 dans balou71 Blog, sur 01-08-2018 - 07:12


Part 6 - Réconfort

Pierre passe derrière le bar, se rince brièvement la queue sous le robinet XL et revient vers nous avec 4 verres emplis d’un cocktail. Nous...

Lire le billet complet →

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)