Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu

Sejour aux antilles

Antilles sexe trio exhib

  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 gelo971

gelo971

    Membre

  • Voissanautes
  • 421 messages
  • Membre depuis : 07-09-2011
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Antilles

Posté 06-04-2018 - 14:01

nous avions fait connaissance plusieurs mois avant notre véritable rencontre , sur un site de photographie .


Tu avais aimé mon travail : mes portraits en noir et blanc , mes nues très suggestif .


Après plusieurs discutions par e.mail , tu m'avais confié ton penchant pour les photos d'exhibitions en extérieur , j avais donc pu apprécier certaines de tes galeries . En échange je t'avais fait parvenir un lien privé pour mes photos beaucoup moins soft mais non dénué d'esthétisme .


Une Amitié teinté d'érotisme c'était noué entre nous au fil de ces conversations et échanges de photos . Je t'avais donc naturellement invité à venir passé quelques jours chez moi aux Antilles . Invitation que tu avais accepté !



8 heures d'avion....


La chaleur te surpris des la sortie de l'avion , tu t'y attendais mais le contraste avec la climatisation de l'avion fut brusque ! La luminosité aussi !


Notre premier contact fut chaleureux , une impression de se connaître depuis longtemps...le silence qui s'installa dans la voiture ne fut donc pas gênant ! Tu étais absorbé par les paysages changeant : une sortie d’aéroport même ici n'est jamais très glamour mais ma jeep rouge ne tarda pas à filer entre les mornes pelés à la végétation rase ou seul les cactus poussent et ou paresse au soleil des iguanes venus d'un autre temps ,des cabris en liberté sur la route te laissait le temps d'observer : les petites anses  abritant les « saintoises  » des pécheurs locaux ou les belles plages de sables blanc …



Après avoir bifurqué vers la montagne la végétation ce fit plus dense :cocotiers palmiers gommier rouge . Une jungle verte tacheté du rouge des flamboyants en fleur ! L'odeur entêtante des frangipaniers en fleur te procura un sentiment de liberté ! La grisaille de l hiver Européen te semblait loin sur cette route cahoteuse, le ciel si bleue quelques minutes auparavant avait commencé à se teinter de pourpre , d'orange . les nuages eux viraient du gris au rose violet , ici le soleil se couche comme il ce leve ; très vite.


Les premiers bruits de la nuit : les grenouilles et autres au son si particulier accueillirent notre arrivé chez moi « case an mwen » , Tu étais fatigué de ce long voyage , ton seul souhait était de prendre une bonne douche et de dormir .



Le soleil pointait a peine ses premiers rayons à travers les persiennes de ta chambre quand tu te réveillas.le décalage horaire faisait son effet , Les alizés et la grande moustiquaire t'avaient préservé de la chaleur et de la piqûre des moustiques , tu te débarrassas de ta fine nuisette pour passer sous la douche t habilla d'une légère robe de lin puis partit à la découverte de la maison  qui était composé de deux master room donnant sur un vaste séjour cuisine débouchant sur deux grandes terrasses : lieu de vie ici , la première donnait sur la piscine placé au milieu d'un jardin ou les citronniers manguiers goyaviers regorgeaient de fruit le long d'un mur courait les lianes de maracudja : un vrai paradis tropical , l'autre avait une vue magnifique sur une plage de sable blanc , de l'autre coté de cette anse tu apercevait un petit village . Dans le ciel les frégates et autres oiseaux tels que les paille en queue et les pélicans gris planaient ! « Bonjour C.. » tu fut surprise de me trouver la allongé ds un hamac ! Je te confia que j’adorais finir mes nuits ici .



Un solide petit déjeuner avalé, nous primes le petit chemin qui serpentait entre les raisiniers et qui menait directement à la mer ! Tu ne pu résister plus longtemps alors sans fausse pudeur ni exhib tu te débarrassas de ta légère robe ! « je peu ? » demandais je en montrant mon Nikkon ? Ton sourire valait une réponse positive ! Je savais que tu aimais etre photographier mais autant faire les choses en douceur ! J étais subjugué par ton corps , ton string relevait le galbe naturel de tes fesses ! Je te mitrailla ! La journée se passa ainsi entre baignade , promenade et photos ! Un morceau de mahi mahi grillé a même la plage pour le midi , tu étais conquise et sous le charme de la douceur de vivre des Antilles !



Sur le retour nous fimes la rencontre d'un grand métisse au corps noueux que je te présenta comme « jean le jardinier»  mon meilleur Ami ! son regard sur toi te fit presque rougir tant il te déshabillait pour pas dire plus ! Tu aurais juré le voir se passer la langue sur les lèvres, il faut dire que le fin tissus de ta robe mouillé laissait entrevoir tes courbes avantageuses .



Tu le rencontra plusieurs fois au cours des jours qui suivit , tu aurai juré qu'il t'épiait ! Il arrivait toujours avec son petit sourire au coin des levres quand tu bronzais , quand tu te baignais , au lieu de t'offusquer tu décidas de jouer avec lui tu laissai la fenêtre de ta chambre ouverte lors de ta sieste ,, tu te déshabillai lentement sur la plage pour te baigner en dessous , string tanga ton maillot de bain était resté au fond de ta valise ... tu l'imaginais caché te regardant .. tu te demandais ce qu'il faisait : bande t'il ? Se masturbe t'il en me mattant ? au fil des jours sont regard se faisait de plus en plus fiévreux ! Le mien aussi il faut avouer car je n’étais jamais loin avec mon zoom pour te prendre en photo , ça tu le savais aussi et en jouait !



Un soir je décida de t'amener aux « lolos » petit restaurant local sous un toit de tole ou l'on mangeait du grillé : ribs poulet ou poisson ! La musique y etait forte : merengue salsa reggae et bien sur du zouk ! Ton arrivé fit tourner les tetes dans les deux sens du mot ! Tu avais remarqué Jean dans un coin .. tu décida d'aller danser , la piste en bois était a même la plage ! Les hommes te tournait autour ici c'est calienté mais cela resta bonne enfant !Tu ne le vit pas arriver mais jean se colla a toi autoritairement et t'entraina dans un collé serré endiablé ! Il dansait bien son bassin ondulait contre toi . Tu sentit contre toi son sexe durcir , tu riais tu te laissait aller , le rhum faisait son effet désinhibiteur , tu te colla plus a lui encore quand sa main passa sous ta jupe pour se coller sur tes fesses …. sans le remarquer il t'avait eloigner vers l 'obscurité de la plage ! Tu fut pour le coup réellement surprise quand tu senti deux autres mains sur tes hanches : un autre homme c’était collé à ton postérieur pour danser pour se frotter plutot ! Tu te cambrai ! Décider à te laisser aller ! A profiter ! A vivre cette expérience qui se présentait sans retenue ! Tu étais excité de sentir ces deux membres prometteur contre toi ! Tu le sentais tu le désirais tu aller te faire prendre par ses deux Antillais sur cette plage a 8000 km de chez toi ! Le point de non retour .. quand dans un crépitement énorme tu découvrit une autre particularité des iles : le grain ! Une pluie violente et subite qui fit courir les danseurs vers le bar ! Dans la course tu perdit tes deux étalons ,


je te raccompagna à la maison légèrement deçus et fortement éméchés ou l'inverse !



Tu te réveilla tard , le cerveau encore embrumé ! Je t'attendais avec une tasse de bon café arrivé tout droit des collines du Costa rica ! «  ne t'inquiete pas il y aura d'autres occasions de .. s'amuser  » Tu ne répondis pas , te demandant ce que j'entendais par la ? Te demandant ce que j avais vu ! L'idée que j'ai pu suivre la scène de la nuit dernière au lieu de te gêner t'excita , ton cerveau se remit en ébullition, tu étais resté sur ta faim ! Tu voulais du sexe !!


tu partis prendre ta douche laissant ta porte de chambre ouverte , toutes les manieres de savoir que tu étais maté te plaisait ! Tu t'allongea sur ton lit De nouveau les souvenirs affluaient par vague d'images et de sensations ! Ses 4mains sur tes hanches ses deux corps musclé ! Tu imaginais la fin de soirée possible avec eux .. tes mains courait sur ton corps devenu bronzé , tu sentais ton sexe fremir d'envie , tu t'attardais sur la pointe de tes seins durcit par le desir ! Tu le savais que je te regardais debout dans l'encadrement de la porte ! tu avais l habitude de te masturber en douceur habituellement mais aujourdhui ce n'etais pas possible ! ta main tes doigts caressait avec force ton sexe humide et chaud !


Les yeux mi clos pour voir sans qu'on le sache tu aperçus bouger sur la terrasse … Jean était la  avec son ami de la veille ! Tu fit comme si tu ne les avais pas vu ,et te mis a plat ventre sur le lit pour leur donner tes fesses en vision ..tu continua a de donner du plaisir ! ! Tu ouvris les yeux pour me regarder j’étais la a 1 metre de toi  le nikkon a l'oeil et la bosse dans le short ! «  dit moi ou ils sont ! Dit moi ce qu'ils font  » me chuchotas tu ! Je me rapprocha de toi ! Posa mon nikon sur la table en mode vidéo et te raconta : « ils ont avancer ils te fixent des yeux il se délectent de ce spectacle que tu leur donnes ... ils ont sorti leur sexe ! Ils bandent tous les deux ... ils se branlent ! Il se rapprochent de toi ! Mes explications de ce qui se passait derrière ton cul t'excitait cérébralement ! Tu imaginais tout ce que je te disais ! Tu gemis quand tu sentis les mains te toucher , tu les trouvais brûlante … ta main continuait de frotter ton clito ! Les mains parcouraient ton corps ton dos, tes jambes, tes cuisses … les lèvres t'embrassaient le cou chaque partie de ton corps recevait comme une décharge électrique ces caresses .. le diable prenait possession de toi tu en voulais plus ! Tu ondulais du bassin ! Cambrait ton dos pour les inviter a te prendre ! Ainsi cabré tu offrais une vue folle sur ton cul sur ta chatte ,tu senti les langues agiles aller et venir dans les recoins , s’imicer dans ton intimité .. la tension sexuelle était palpable !! moi même je sorti de mon short mon sexe durcit ! Jean se presenta devant toi ! Le sourire aux levres ! Tu ne detachait pas tes yeux de son sexe : une longue tige d’ébène épaisse et veiné un gland violet des couilles énormes et surement pleine de bon jus !! tu le voulais : ta langue se mit a courir sur son membre des couilles jusqu'au gland tu le lechais le sucais l aspirais ! Tu n'avais pas sucer une bite avec autant d'envie depuis de nombreuses années ! Hummmm le deuxieme venait de te prendre : sa bite plus courte mais tres grosse te remplit la chatte liberant la frustration accumulé .. tu pompais le dard noir en cadence avec les mouvement s de bassin du deuxieme  ta salive coulait le longt de son pieu dressé !!



l'ami s'allongeait sur le dos , il te fit le chevaucher !! tu t’empala sur sa grosse bite avec envie … et ondula du cul ! Jean lui te lechait le trou du cul te preparait avec un doigt puis deux !! hummmm oui tu le voulait !! tu voulais sentir sa bite dans ton cul ! Tu voulais etre prise comme un jouet ! Etre baisé par ses deux métisses!! tu voulais vivre ton phantasme !! tu senti son gland contre ta rosette ! Tu te cambra quand il te pénetra jusqua la garde !! ses couilles tapaient sur ta chatte prise ! hummmm quelles joies !! deux bites rien que pour toi ! Leurs coup de butoir se faisait plus violent ! La sensation de te posseder ! «  je vais defoncer ton gros cul de salope   » « on va te baiser grosse cochonne  »


ils te prennaient en alternance quand une bite sortait l autre rentrait ! Tu etais deja en sueur ! « Carla regarde moi «  j etais en train d'imortaliser la scene ! Je bandais comme un ane !! ces deux peaux métissé contre ta peau halés allait donner de superbes clichés !! jean te tirait les cheveux pour t'obliger a te cambrer encore plus !!


je n pouvais plus je decidait de venir te baiser la bouche !! hummm oui suces moi bien la queue !! tu etais en transe ainsi baisé par tous les trous tu ne savais pu qui etais ou !! on tournait autour de toi ! Te baisant t'enculant et se faisant sucer a tour de rôle !! les mots crus ! Ceux du sexe fusaient !! petite salope ton gros cul est trop bon ! Petite pute ...


Les premieres giclées de foutre jaillirent sur ton gros cul ouvert ! Redoublant des cris de plaisir ! On baisa ainsi une partie de la journée ! Apres le lit on finit sous la douche aux bord de la piscine ! On te baisa un peu partout dans la maison !! tu fini usé ,pleine de sperme


au debut de la soirée tu te levas regarda autour de toi et souris !! trois homme allongé nu !  Tu pensas que ta derniere semaine de vacances allait etre sexe ! Tres sexe !!



#2 aurelsoury

aurelsoury

    Membre

  • Voissanautes
  • 252 messages
  • Membre depuis : 18-06-2013
  • Sexe : Couple

Posté 13-04-2018 - 07:26

On arrive dans 15 jours ...


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)