Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Aller au contenu

Aventure au travail


  • Veuillez vous connecter pour répondre
58 réponses à ce sujet

#21 bonbonensucre67

bonbonensucre67

    Membre

  • Voissanautes
  • 19 messages
  • Membre depuis : 03-01-2018
  • Sexe : Homme

Posté 08-01-2018 - 20:29

C'est pas faux ; oui je cherche un désir nouveau, mais jusqu'à un certain point. Je souhaiterai que notre relation ne soit qu'une relation " érotique" ; je pense que je rêve, mais bon...
pour l'instant je me demande juste ce qu'elle veut , elle.
Oui il faudra que j'ai une discussion avec elle , mais seulement si je vois que elle n'est pas totalement opposée a notre "relation"

Ce lundi ; je l’ai revue, grand sourire…Je lui ai fait la bise pur la nouvelle année. Je me suis décidé, elle ne pouvait pas faire cela sans en accepter l’idée. Donc mercredi je n’allais plus attendre et voir ce qu’elle voulait vraiment. J’attends mercredi.

#22 jijibe

jijibe

    Membre

  • Voissanautes
  • 90 messages
  • Membre depuis : 07-11-2015
  • Sexe : Couple

Posté 09-01-2018 - 05:46

à ta place demain je lui demanderai ce qu elle veut faire avec toi ; allez grosses bises et bonne année ... avec elle et surtout continue à nous raconter tes récits st plaisants

#23 marc17

marc17

    Membre

  • Voissanautes
  • 326 messages
  • Membre depuis : 07-03-2007
  • Sexe : Homme

Posté 09-01-2018 - 08:58

Attention quand même si vous êtes marié tout les deux et heureux en couple ! La discrétion est de mise . Après si c'est pour de temps en temps casser la routine de votre couple pourquoi pas au contraire ! .Cela peut raviver la flamme de vos couple légitime . Mais au boulot croyez bien que vos collègues on dû remarquer le manège entre vous cela ne trompe !! Alors attention la jalousie fait beaucoup de dégâts des fois . Il y a toujours des envieux ou envieuses .
Après c'est vous qui voyez les + ou - !!!!  Batifoler na jamais fait de mal au contraire , suffit juste de savoir jusqu’où vous êtes prêt  à aller car des fois on baise une fois puis deux fois et l'autre tombe raide dingue de vous et c'est l'enfer surtout si vous vous n'en voulez pas pour la vie .
Tout doit être très claire ! Mais je pense que dans votre histoire au vue de ce que tu nous dit vous est raccord tout les deux elle recherche des extra et toi aussi alors il faut toujours battre le fer temps qu'il est chaud si non un autre le fera à ta place  crois je sais se dont je te parle !
Je te souhaite bonne réflexion mais ne pas trop se prendre la tête si sa doit se faire ça va se faire !
Bonne chance !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

#24 jh_s

jh_s

    Membre

  • Voissanautes
  • 2 152 messages
  • Membre depuis : 21-07-2008
  • Sexe : Homme
  • Localisation:35

Posté 09-01-2018 - 10:53

Ca sent le début des emmerdes si ca devient plus que des effleurements. Ou alors fais toi à l'idée qu'une fois vos envies assouvies, vous ne vous parlerez plus.

#25 bonbonensucre67

bonbonensucre67

    Membre

  • Voissanautes
  • 19 messages
  • Membre depuis : 03-01-2018
  • Sexe : Homme

Posté 10-01-2018 - 18:54

aujourd'hui youpi !

Elle avait un pull sous son manteau, et pas de grand décolleté. J’avais prévu de me garer dans un coin plus isolé, sous un arbre, un endroit ou on voyait les gens arriver de loin, au cas ou...
Après avoir mangé une salade de pâtes dans une sandwicherie et fait un rapide tour de la galerie commerciale nous somme rentrés à l voiture.
En passant devant une boutique de lingerie je lui ai dit « tu devrais aller faire un petit essayage », elle me regarda en souriant et tout en avançant me répondit « c’est ton fantasme ? ». Je me trouvais bien bête, mais je lui ai répondu « oui ça pourrait ». Elle haussa les sourcils et me répondit « une autre fois alors ! ». Je ne m’attendais pas à ce qu’elle le fasse, mais sa réponse était finalement très ambiguë, cela pouvait vouloir dire jamais, mais elle n’a finalement pas dit « jamais «. Si vraiment ma proposition lui avait paru indécente elle m’aurait dit autre chose…
Bref, nous sommes rentrés à la voiture. J’étais encore plus décidé à faire quelque chose.
Je lui ai dit « depuis noël je n’ai qu’une envie, voir tes seins ». Elle fut très étonnée, et encore plus quand j’ai ouvert son manteau et ai commencé à relever son pull. Mais elle ne m’en empêcha pas, elle me demanda juste si j’étais sûr de ce que je faisais. Je ne lui ai pas répondu et ai continué mon geste, relevant son pull au-dessus de son soutient gorge. Un joli SG blanc, en partie en dentelle, mais pas très transparent. En tenant son pull de la main droite, ma main gauche lui caressa les seins, l’un après l’autre. Elle fermait les yeux, elle se laissait faire. Je regardais quand même de tous côtés si personne n’approchait, tout allait bien de ce côté.
J’étais décidé à la mettre seins nus, mais ce n’était pas vraiment facile. Il a fallu que je passe mes deux mains dans son dos et j’ai réussi à le dégrafer rapidement. C’était la première fois que mes mains touchaient sa peau nue, j’avais l’impression d’être un ado qui pelotait sa copine pour la première fois. Je lui ai alors relevé son SG par-dessus les seins et lui ai libéré sa poitrine. Ses seins étaient superbes, bien ronds, fermes. J’ai lâché son pull et les ai pris tous les deux dans mes mains, puis ai même pris son mamelon gauche dans ma bouche et l’ai sucé quelques secondes. Je ne sais pas trop ce qu’elle ressentait à ce moment-là, Elle ne me laissait faire, mais scrutait les environs, inquiète.
D’ailleurs rapidement elle me dit « il y a des gens ! » Ils étaient assez loin, ne voyaient pas ce que nous faisions, mais nous avons arrêté notre jeu coquin. Elle baissa son pull et me dit, on arrête, on rentre maintenant.
Elle ne me regarda pas ni ne m’adressa la parole sur le retour. Avais-je fait une bêtise ? J’ai voulu en avoir le cœur net et nous nous sommes arrêtés en route, dans un petit chemin, je voulais lui parler. Je lui ai demandé mille fois pardon si je l’avais choquée ou forcée à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas.
Au début elle ne me répondait pas, puis m’a parlé longuement. En résumé elle ne voulait pas d’un amant, mais avoua que des fois elle se laissait emporter par des petites envies sexuelles, comme quand elle avait laissé le rideau de la cabine ouvert. Mais elle avait peur que ça aille trop loin.
Elle me raconta aussi qu’elle ne voulait pas tromper son mari, mais qu’il était un protestant pratiquant et que le sexe ce n’était pas son truc, c’était juste le samedi dans la chambre et dans le noir (pour cela qu’elle était frustrée et en manque de ce côté-là.

Bref je n’y comprends plus rien de rien, vraiment très compliqué.

Je conclue en lui disant que je l’avais comprise (ce n’était pas complètement vrai même si je la connaissais mieux maintenant je ne savais toujours pas ce que je devais faire), et je me disais en moi même que j’allais arrêter de fantasmer sur elle.

Puis au moment de repartir elle me remercia de l’avoir écoutée, puis me dis « tu sais j’ai beaucoup aimé tes caresses sur mes seins. Et sa main droite vint se placer entre mes cuisses et commença à me déboutonner mon pantalon. Elle avait sa tête un peu penchée vers moi, je ne voyais pas son regard et je ne pouvais deviner ses intentions réelles.
Elle ouvrit mon pantalon et passa sa main sur mon caleçon, puis dedans saisissant mon sexe qui entra en érection en une demi seconde. Elle me caressa quelques instants, puis elle pencha sa tête sur mon ventre. Je ne m’attendais pas à cela, je ne désirai même pas aller jusque-là…
J’ai senti ses lèvres s’ouvrir sur le bout de mon sexe, et je me demande encore comment je n’ai pas joui à ce moment-là, tellement la situation était pour moi, dans ma tête en tout cas, forte et inattendue. C’était un peu comme une première fois, je n’en revenais pas qu’elle me fasse cela.
Elle me prit en bouche tout doucement, me suçant de bas en haut. Je ne profitais même pas du moment tellement je m’efforçais de penser à autre chose pour retarder mon éjaculation. J’ai posé ma main sur sa tête, puis je lui ai dit « je vais venir » et j’ai explosé dans sa bouche. Elle n’essaya pas de relever sa tête, alors je crois que je l’ai appuyée fort contre mon bas ventre pour bien jouir dans sa bouche.
Je crois que de ma vie jamais aucune femme m’avait sucé en gardant mon sperme dans sa bouche. Elle était vraiment allée au bout de son fantasme je pense.
Elle se releva, s’essuya la bouche avec des kleenex et tandis que je fermais mon pantalon m’a dit « là on a plus le temps, il faut rentrer au bureau »

Bon, les choses sont un peu plus claires pour moi maintenant. Au moins je sais que ne la harcelait pas, qu’elle est consentante pour les petits jeux sexuels. Et elle reste une bonne amie et collègue.
Je pense juste continuer comme ça, de temps en temps sans en vouloir trop, ni trop souvent, de mon côté  ( il va falloir que j'arrête de ne penser qu'a cela comme cette semaine ).
Je fantasme déjà sur notre prochain déjeuner, puisqu’elle veut apparemment bien des jeux érotiques, voir un peu plus.

#26 Baroi01

Baroi01

    Membre

  • Voissanautes
  • 171 messages
  • Membre depuis : 30-10-2011
  • Sexe : Homme
  • Localisation:HdF -

Posté 10-01-2018 - 19:19

Voir le messagebonbonensucre67, le 10-01-2018 - 18:54, dit :

aujourd'hui youpi !

Elle avait un pull sous son manteau, et pas de grand décolleté. J’avais prévu de me garer dans un coin plus isolé, sous un arbre, un endroit ou on voyait les gens arriver de loin, au cas ou...
Après avoir mangé une salade de pâtes dans une sandwicherie et fait un rapide tour de la galerie commerciale nous somme rentrés à l voiture.
En passant devant une boutique de lingerie je lui ai dit « tu devrais aller faire un petit essayage », elle me regarda en souriant et tout en avançant me répondit « c’est ton fantasme ? ». Je me trouvais bien bête, mais je lui ai répondu « oui ça pourrait ». Elle haussa les sourcils et me répondit « une autre fois alors ! ». Je ne m’attendais pas à ce qu’elle le fasse, mais sa réponse était finalement très ambiguë, cela pouvait vouloir dire jamais, mais elle n’a finalement pas dit « jamais «. Si vraiment ma proposition lui avait paru indécente elle m’aurait dit autre chose…
Bref, nous sommes rentrés à la voiture. J’étais encore plus décidé à faire quelque chose.
Je lui ai dit « depuis noël je n’ai qu’une envie, voir tes seins ». Elle fut très étonnée, et encore plus quand j’ai ouvert son manteau et ai commencé à relever son pull. Mais elle ne m’en empêcha pas, elle me demanda juste si j’étais sûr de ce que je faisais. Je ne lui ai pas répondu et ai continué mon geste, relevant son pull au-dessus de son soutient gorge. Un joli SG blanc, en partie en dentelle, mais pas très transparent. En tenant son pull de la main droite, ma main gauche lui caressa les seins, l’un après l’autre. Elle fermait les yeux, elle se laissait faire. Je regardais quand même de tous côtés si personne n’approchait, tout allait bien de ce côté.
J’étais décidé à la mettre seins nus, mais ce n’était pas vraiment facile. Il a fallu que je passe mes deux mains dans son dos et j’ai réussi à le dégrafer rapidement. C’était la première fois que mes mains touchaient sa peau nue, j’avais l’impression d’être un ado qui pelotait sa copine pour la première fois. Je lui ai alors relevé son SG par-dessus les seins et lui ai libéré sa poitrine. Ses seins étaient superbes, bien ronds, fermes. J’ai lâché son pull et les ai pris tous les deux dans mes mains, puis ai même pris son mamelon gauche dans ma bouche et l’ai sucé quelques secondes. Je ne sais pas trop ce qu’elle ressentait à ce moment-là, Elle ne me laissait faire, mais scrutait les environs, inquiète.
D’ailleurs rapidement elle me dit « il y a des gens ! » Ils étaient assez loin, ne voyaient pas ce que nous faisions, mais nous avons arrêté notre jeu coquin. Elle baissa son pull et me dit, on arrête, on rentre maintenant.
Elle ne me regarda pas ni ne m’adressa la parole sur le retour. Avais-je fait une bêtise ? J’ai voulu en avoir le cœur net et nous nous sommes arrêtés en route, dans un petit chemin, je voulais lui parler. Je lui ai demandé mille fois pardon si je l’avais choquée ou forcée à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas.
Au début elle ne me répondait pas, puis m’a parlé longuement. En résumé elle ne voulait pas d’un amant, mais avoua que des fois elle se laissait emporter par des petites envies sexuelles, comme quand elle avait laissé le rideau de la cabine ouvert. Mais elle avait peur que ça aille trop loin.
Elle me raconta aussi qu’elle ne voulait pas tromper son mari, mais qu’il était un protestant pratiquant et que le sexe ce n’était pas son truc, c’était juste le samedi dans la chambre et dans le noir (pour cela qu’elle était frustrée et en manque de ce côté-là.

Bref je n’y comprends plus rien de rien, vraiment très compliqué.

Je conclue en lui disant que je l’avais comprise (ce n’était pas complètement vrai même si je la connaissais mieux maintenant je ne savais toujours pas ce que je devais faire), et je me disais en moi même que j’allais arrêter de fantasmer sur elle.

Puis au moment de repartir elle me remercia de l’avoir écoutée, puis me dis « tu sais j’ai beaucoup aimé tes caresses sur mes seins. Et sa main droite vint se placer entre mes cuisses et commença à me déboutonner mon pantalon. Elle avait sa tête un peu penchée vers moi, je ne voyais pas son regard et je ne pouvais deviner ses intentions réelles.
Elle ouvrit mon pantalon et passa sa main sur mon caleçon, puis dedans saisissant mon sexe qui entra en érection en une demi seconde. Elle me caressa quelques instants, puis elle pencha sa tête sur mon ventre. Je ne m’attendais pas à cela, je ne désirai même pas aller jusque-là…
J’ai senti ses lèvres s’ouvrir sur le bout de mon sexe, et je me demande encore comment je n’ai pas joui à ce moment-là, tellement la situation était pour moi, dans ma tête en tout cas, forte et inattendue. C’était un peu comme une première fois, je n’en revenais pas qu’elle me fasse cela.
Elle me prit en bouche tout doucement, me suçant de bas en haut. Je ne profitais même pas du moment tellement je m’efforçais de penser à autre chose pour retarder mon éjaculation. J’ai posé ma main sur sa tête, puis je lui ai dit « je vais venir » et j’ai explosé dans sa bouche. Elle n’essaya pas de relever sa tête, alors je crois que je l’ai appuyée fort contre mon bas ventre pour bien jouir dans sa bouche.
Je crois que de ma vie jamais aucune femme m’avait sucé en gardant mon sperme dans sa bouche. Elle était vraiment allée au bout de son fantasme je pense.
Elle se releva, s’essuya la bouche avec des kleenex et tandis que je fermais mon pantalon m’a dit « là on a plus le temps, il faut rentrer au bureau »

Bon, les choses sont un peu plus claires pour moi maintenant. Au moins je sais que ne la harcelait pas, qu’elle est consentante pour les petits jeux sexuels. Et elle reste une bonne amie et collègue.
Je pense juste continuer comme ça, de temps en temps sans en vouloir trop, ni trop souvent, de mon côté  ( il va falloir que j'arrête de ne penser qu'a cela comme cette semaine ).
Je fantasme déjà sur notre prochain déjeuner, puisqu’elle veut apparemment bien des jeux érotiques, voir un peu plus.

Image IPB Youpi! Comme tu le dis!
"Elle se saisit de l'objet tant désiré: avec attention, le porta à sa bouche, le croquant avec délice, gourmandise et sensualité..."
Ce n'est ni plus ni moins qu'un dragibus...

#27 rouxcoquin29

rouxcoquin29

    Membre

  • Voissanautes
  • 501 messages
  • Membre depuis : 04-09-2012
  • Sexe : Homme

Posté 10-01-2018 - 20:30

Voir le messagejijibe, le 08-01-2018 - 16:27, dit :

à chaque fois qu elle remettait ce chemisier on se débrouillait pour se retrouver ensemble soit le midi( +risqué)ou qd ts les collègues étaient partis. Si un restait on se débrouillait pour trouver un bureau vide... Un soir, avt que tt le monde ne parte du bureau, elle me fait venir à son bureau et me remet une grande enveloppe ; en rigolant, je lui dis c est ma prime d'assiduité ? elle me répond en quelque sorte oui en me faisant un clin d oeil complice mais à ne pas ouvrir avt 16h45. Je glisse l enveloppe ds le bureau en sentant qqe chose de mou deds. Enfin l heure fatidique arriva. Il restait 2 collègues femmes, j ouvris mon tiroir et laissa l enveloppe deds afin qu aucune des 2 ne voit son contenu. ce que j en sortis était un magnifique shorty ouvert rose, je la regardais alors et pensais qu elle avait dû le porter jusqu au moment où elle était allée aux wc l oter et le mettre ds cette enveloppe. Elle me demanda : viens me voir c est le dossier de l autre jour. je me levais au moment où les 2 autres partirent ns disant à demain.j allais à coté d elle et pdt le temps de trajet , elle avait troussé sa jupe me montrant sa chatte très poilue nue, elle m a dit viens me lecher j ai trop envie. Je me mis devant elle agenouillé et passa ma langue sur ses levres sur son bouton en l entendant gémir, j ai su que sa jouissance arrivait.Je lui enfonçais 3 doigts deds et faisant mine de la limer je lui buvais sa chatte. elle poussa un cri me disant que c etait très bon. je lui ai roulé une pelle avant qu un 2 eme cri ne vint, m inquiétant pour le personnel de ménage qui n allait pas tarder à arriver. qd elle reprit ses esprits elle me dit et toi ? je lui sortis mon engin gonflé à bloc elle le prit ds sa bouche et me le suca comme une sucette jusqu a ce que je lui envoie mes giclées ds sa bouche elle avala tt et continua à me sucer jusqu à la dernière goutte. je l embrassais à nouveau avt de me remettre mon boxer et mon pantalon, elle me dit en riant tu peux garder ma culotte lol j en ai d autres... depuis 8 ans je l ai encore ds son enveloppe et par moments je sors ce shorty le hume pour me rappeler d elle, humm
et bien c’estais  chaud entre vous deux vous avez du bien vous amuser
la vie ne vos pas d’être vécu si ont la vie pas comme un rêve

#28 rouxcoquin29

rouxcoquin29

    Membre

  • Voissanautes
  • 501 messages
  • Membre depuis : 04-09-2012
  • Sexe : Homme

Posté 10-01-2018 - 21:16

Voir le messagebonbonensucre67, le 10-01-2018 - 18:54, dit :

aujourd'hui youpi !

Elle avait un pull sous son manteau, et pas de grand décolleté. J’avais prévu de me garer dans un coin plus isolé, sous un arbre, un endroit ou on voyait les gens arriver de loin, au cas ou...
Après avoir mangé une salade de pâtes dans une sandwicherie et fait un rapide tour de la galerie commerciale nous somme rentrés à l voiture.
En passant devant une boutique de lingerie je lui ai dit « tu devrais aller faire un petit essayage », elle me regarda en souriant et tout en avançant me répondit « c’est ton fantasme ? ». Je me trouvais bien bête, mais je lui ai répondu « oui ça pourrait ». Elle haussa les sourcils et me répondit « une autre fois alors ! ». Je ne m’attendais pas à ce qu’elle le fasse, mais sa réponse était finalement très ambiguë, cela pouvait vouloir dire jamais, mais elle n’a finalement pas dit « jamais «. Si vraiment ma proposition lui avait paru indécente elle m’aurait dit autre chose…
Bref, nous sommes rentrés à la voiture. J’étais encore plus décidé à faire quelque chose.
Je lui ai dit « depuis noël je n’ai qu’une envie, voir tes seins ». Elle fut très étonnée, et encore plus quand j’ai ouvert son manteau et ai commencé à relever son pull. Mais elle ne m’en empêcha pas, elle me demanda juste si j’étais sûr de ce que je faisais. Je ne lui ai pas répondu et ai continué mon geste, relevant son pull au-dessus de son soutient gorge. Un joli SG blanc, en partie en dentelle, mais pas très transparent. En tenant son pull de la main droite, ma main gauche lui caressa les seins, l’un après l’autre. Elle fermait les yeux, elle se laissait faire. Je regardais quand même de tous côtés si personne n’approchait, tout allait bien de ce côté.
J’étais décidé à la mettre seins nus, mais ce n’était pas vraiment facile. Il a fallu que je passe mes deux mains dans son dos et j’ai réussi à le dégrafer rapidement. C’était la première fois que mes mains touchaient sa peau nue, j’avais l’impression d’être un ado qui pelotait sa copine pour la première fois. Je lui ai alors relevé son SG par-dessus les seins et lui ai libéré sa poitrine. Ses seins étaient superbes, bien ronds, fermes. J’ai lâché son pull et les ai pris tous les deux dans mes mains, puis ai même pris son mamelon gauche dans ma bouche et l’ai sucé quelques secondes. Je ne sais pas trop ce qu’elle ressentait à ce moment-là, Elle ne me laissait faire, mais scrutait les environs, inquiète.
D’ailleurs rapidement elle me dit « il y a des gens ! » Ils étaient assez loin, ne voyaient pas ce que nous faisions, mais nous avons arrêté notre jeu coquin. Elle baissa son pull et me dit, on arrête, on rentre maintenant.
Elle ne me regarda pas ni ne m’adressa la parole sur le retour. Avais-je fait une bêtise ? J’ai voulu en avoir le cœur net et nous nous sommes arrêtés en route, dans un petit chemin, je voulais lui parler. Je lui ai demandé mille fois pardon si je l’avais choquée ou forcée à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas.
Au début elle ne me répondait pas, puis m’a parlé longuement. En résumé elle ne voulait pas d’un amant, mais avoua que des fois elle se laissait emporter par des petites envies sexuelles, comme quand elle avait laissé le rideau de la cabine ouvert. Mais elle avait peur que ça aille trop loin.
Elle me raconta aussi qu’elle ne voulait pas tromper son mari, mais qu’il était un protestant pratiquant et que le sexe ce n’était pas son truc, c’était juste le samedi dans la chambre et dans le noir (pour cela qu’elle était frustrée et en manque de ce côté-là.

Bref je n’y comprends plus rien de rien, vraiment très compliqué.

Je conclue en lui disant que je l’avais comprise (ce n’était pas complètement vrai même si je la connaissais mieux maintenant je ne savais toujours pas ce que je devais faire), et je me disais en moi même que j’allais arrêter de fantasmer sur elle.

Puis au moment de repartir elle me remercia de l’avoir écoutée, puis me dis « tu sais j’ai beaucoup aimé tes caresses sur mes seins. Et sa main droite vint se placer entre mes cuisses et commença à me déboutonner mon pantalon. Elle avait sa tête un peu penchée vers moi, je ne voyais pas son regard et je ne pouvais deviner ses intentions réelles.
Elle ouvrit mon pantalon et passa sa main sur mon caleçon, puis dedans saisissant mon sexe qui entra en érection en une demi seconde. Elle me caressa quelques instants, puis elle pencha sa tête sur mon ventre. Je ne m’attendais pas à cela, je ne désirai même pas aller jusque-là…
J’ai senti ses lèvres s’ouvrir sur le bout de mon sexe, et je me demande encore comment je n’ai pas joui à ce moment-là, tellement la situation était pour moi, dans ma tête en tout cas, forte et inattendue. C’était un peu comme une première fois, je n’en revenais pas qu’elle me fasse cela.
Elle me prit en bouche tout doucement, me suçant de bas en haut. Je ne profitais même pas du moment tellement je m’efforçais de penser à autre chose pour retarder mon éjaculation. J’ai posé ma main sur sa tête, puis je lui ai dit « je vais venir » et j’ai explosé dans sa bouche. Elle n’essaya pas de relever sa tête, alors je crois que je l’ai appuyée fort contre mon bas ventre pour bien jouir dans sa bouche.
Je crois que de ma vie jamais aucune femme m’avait sucé en gardant mon sperme dans sa bouche. Elle était vraiment allée au bout de son fantasme je pense.
Elle se releva, s’essuya la bouche avec des kleenex et tandis que je fermais mon pantalon m’a dit « là on a plus le temps, il faut rentrer au bureau »

Bon, les choses sont un peu plus claires pour moi maintenant. Au moins je sais que ne la harcelait pas, qu’elle est consentante pour les petits jeux sexuels. Et elle reste une bonne amie et collègue.
Je pense juste continuer comme ça, de temps en temps sans en vouloir trop, ni trop souvent, de mon côté  ( il va falloir que j'arrête de ne penser qu'a cela comme cette semaine ).
Je fantasme déjà sur notre prochain déjeuner, puisqu’elle veut apparemment bien des jeux érotiques, voir un peu plus.
excitant ton histoire amuser vos bien tu nous racontera la suite
la vie ne vos pas d’être vécu si ont la vie pas comme un rêve

#29 oliversab

oliversab

    Membre

  • Voissanautes
  • 11 messages
  • Membre depuis : 22-01-2011
  • Sexe : Couple
  • Localisation:aisne

Posté 10-01-2018 - 22:53

Fais nous une photo de ses seins, que l'on puisse t envier encore plus...

#30 jijibe

jijibe

    Membre

  • Voissanautes
  • 90 messages
  • Membre depuis : 07-11-2015
  • Sexe : Couple

Posté 10-01-2018 - 22:58

c est super ta suite, peut être la prochaine fois elle t en montrera plus : sa culotte ou ++. continue à ns raconter la suite stp. Jiji

#31 turlutoto

turlutoto

    Membre

  • Voissanautes
  • 1 666 messages
  • Membre depuis : 08-02-2007
  • Sexe : Couple
  • Localisation:67

Posté 10-01-2018 - 23:00

sympa comme histoire ;o)
Nous sommes un couple coquin

#32 alexdes

alexdes

    Membre

  • Voissanautes
  • 11 693 messages
  • Membre depuis : 06-06-2006
  • Sexe : Couple
  • Localisation:77

Posté 11-01-2018 - 09:28

Vivement la suite
merci de laisser des coms, çà fais plaisir....
bisous a tous et toutes

#33 bonbonensucre67

bonbonensucre67

    Membre

  • Voissanautes
  • 19 messages
  • Membre depuis : 03-01-2018
  • Sexe : Homme

Posté 11-01-2018 - 20:00

je ne sais pas pourquoi hier j'ai dit "youpi", je  trouve ce mot idiot maintenant.

Sans doute trop heureux qu'elle soit sur la même longueur d'onde que moi et qu'elle n'ait pas vécu cela comme du harcèlement.
La suite, je ne sais pas encore , j'ai trop de fantasmes, il faut que je trie les réalisables, et que je cherche a connaître les siens.

#34 jijibe

jijibe

    Membre

  • Voissanautes
  • 90 messages
  • Membre depuis : 07-11-2015
  • Sexe : Couple

Posté 11-01-2018 - 21:15

elle te plait et tu lui plais, pkoi ne pas continuer  de faire des mercredis sexies afin de  savoir ce que vous voulez vraiment vous 2 et  jusqu'où voulez vous aller? jiji

#35 lacarotte

lacarotte

    Membre

  • Voissanautes
  • 154 messages
  • Membre depuis : 21-02-2011
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Corse

Posté 12-01-2018 - 04:29

Réfléchis au "ou"... la voiture reste limité dans les actions...

#36 Jeunedu57

Jeunedu57

    Membre

  • Voissanautes
  • 259 messages
  • Membre depuis : 29-12-2016
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Amnéville

Posté 12-01-2018 - 06:41

Superbe récit j'ai adoré

#37 bonbonensucre67

bonbonensucre67

    Membre

  • Voissanautes
  • 19 messages
  • Membre depuis : 03-01-2018
  • Sexe : Homme

Posté 12-01-2018 - 07:57

oui je réfléchis à cela , j'y pense trop même. Mais il est sur que il va falloir mieux s'organiser , j'ai pour l'instant décidé ( pas par envie mais rester raisonnable !) de ne pas augmenter notre rythme de rencontres , seulement le mercredi midi.
bon , je pars au boulot.

#38 vidocq17

vidocq17

    Membre

  • Voissanautes
  • 43 messages
  • Membre depuis : 30-10-2012
  • Sexe : Couple

Posté 12-01-2018 - 09:10

Tu te poses trop de questions, vous avez une attirance commune c'est évident....alors , fonce ..!! après tout, elle veut peut-être juste une aventure d'un moment et puis terminé...Faites vous plaisir et vous verrez après, mais privilégier ce moment qui sera surement intense et restera graver dans ta mémoire, même si c'est qu'une fois.

#39 jh_s

jh_s

    Membre

  • Voissanautes
  • 2 152 messages
  • Membre depuis : 21-07-2008
  • Sexe : Homme
  • Localisation:35

Posté 12-01-2018 - 23:55

vivement le récit de la cabine d'essayage

#40 bonbonensucre67

bonbonensucre67

    Membre

  • Voissanautes
  • 19 messages
  • Membre depuis : 03-01-2018
  • Sexe : Homme

Posté 13-01-2018 - 12:04

Hier soir vendredi il y avait un pot de départ dans la boite, tout le monde est resté plus tard après le boulot. A un moment, j’ai discuté avec elle, dans un bureau, juste nous deux. Je lui ai tout de suite demandé si on déjeunait ensemble le mercredi, elle me dit oui ; » il n’y aura peut-être pas que le déjeuner » ai-je lancé ; elle m’a répondu tout bas en rougissant « ok pour un jeu érotique, mais ne me fais pas l’amour, pas de pénétration ».
Ok au moins les règles sont claires, je préfère. J’y avais déjà pensé depuis plusieurs jours, alors je lui ai demandé « et si je trouve une chambre d’hôtel ce sera mieux non, plus discret ». Peut-être oui m’a-t-elle dit avant de repartir embarrassée.
J’avais déjà fait des repérages et trouvé un hôtel « première classe » pas loin, avec un grand parking de supermarché discret pas loin.
Mais les femmes changent souvent d’idées. Quelques minutes plus tard elle revient me voir et me dit « on a pas le temps le mercredi de faire cela… » et me dit qu’elle vient sur Strasbourg demain samedi, et qu’on pourrait s’y donner rendez-vous de 14h a 16h.
Bien sûr j’accepte, je lui donne l’adresse de l’hôtel, rdv à 14h.  
En partant elle me dit « je serai ta soumise deux heures ». Je ne sais pas encore bien comment ça va se passer, j’imagine des tas de choses…


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)