Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Aller au contenu

Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

triolisme enceinte hard Inavouable

  • Veuillez vous connecter pour répondre
181 réponses à ce sujet

#1 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 150 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 05-02-2017 - 22:11

Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.


C'est un récit qui date de 15 ans et que nous avions envoyé à un petit magasine spécialisé dans la publication d'histoires vécus. Nous avions même fait l'objet du récit du mois et avions eu droit à le commenter en photos, nous vous en livrons le contenu écris en changeant nos prénoms.

Marié depuis 8 ans nous aimons bien faire l’amour. Samia est une vrai perle d’orient, belle, 1,71 pour 53kg, une poitrine magnifique de 90C avec de belle aréole, un minou toujours lisse avec juste un petit triangle qui met en valeur des lèvres au dessin sculpté pour le plaisir des yeux avant celui du toucher, un vrai délice de miel au parfum d’envie
.
D’une nature plutôt timide, au fil des années Samia a pris confiance en elle et a vite compris que l’on pouvait avoir une sexualité différente au sein de notre couple sans que pour cela nuise à celui ci.

Nous avons commencer par le naturisme, que de convoitise le corps nu de mon petit amour attirait sur les plages, il faut dire qu’autant les hommes et les femmes étaient réceptifs aux formes de Samia qui prenait maintenant un malin plaisir à être ainsi désirée par des yeux qui fouillaient son intimité.

Rien ne manque pour ajouter un petit plus à sa sensualité naturelle, mains et pieds manucurés rehaussés de bijoux, chaîne de taille et de cheville et surtout son corps au bronzage caramel qui assombri le bout de ses seins et la dentelle de ses lèvres intimes.
Conscient de la chance de partager ma vie avec une belle femme résolument fidèle en amour, je ne suis donc pas sollicité par la jalousie. De clubs échangistes aux petites annonces nous sommes restés sur nos envies d’anticonformisme, nous voulions trouver une harmonie avec un autre couple avec lequel nous pourrions partager la chaleur de nos corps et la tendresse des actes sexuelles interdits.

Mais la réalité est bien plus hasardeuse que ça. L’ambiance club nous plaisant nous sortions de temps en temps, Samia s’amusait avec d’autres filles, et nous avons évolué doucement sans avoir vraiment comblé nos désirs.
La première fois que nous avons pratiquée le mélangisme ce fut avec un couple dont le monsieur avait 50 ans et sa compagne 30 ans (Samia 27 et moi 29). Il n’y a pas eu de pénétrations hors couple, le gentleman partenaire de ma femme c’est régalé du nectar de son petit abricot, des ondulations et gémissements qu’une telle caresse lui procurée, c’est que Samia a de multiples orgasmes.
Je ne suis pas resté en reste, ma compagne du moment était une très bonne suceuse et après lui avoir rendu l’appareil nous nous sommes affairés tous les trois au plaisir de Samia. Pendant que je besognais sa chatte ruisselante –elle me trempait de mes poils pubiens à la naissance de mon petit trou, j’étais imprégné de ses sécrétions vaginales une vraie inondation de douceur- elle s’activait à une fellation sur ce nouveau membre dressé qu’elle avalait jusqu’à sa garde.
Nos amies suçaient, léchaient, aspiraient toutes les parties du corps incandescent de Samia qui avait perdu toute retenu, se sont gémissements, râles de plaisirs et jouissances qui conduisirent l’explosion finale de cet amas de chaire que nous formions.

Cette année au mois de mars, nous sommes partis aux îles des caraïbes pour 2 semaines avec un copain, il est vrai qu’avec Samia nous avions pour principe de ne pas mélanger l'amitié et autres relations privées avec le partage de nos fantasmes, mais cette fois ci, je ne c’est pas pourquoi, j’ai pensé que l’on pourrait se faire une folie.
Il ne me restait plus qu’à mettre une touche d'exotisme à ce voyage.

Déjà dans l’avion j’ai lancé un défi, (un de mes grands fantasmes) à Samia de faire l’amour dans l’avion, pas possible trop exigu pour elle, vu ses trois mois de grossesse.
Comme dans tous les longs trajets un film est programmé, Samia se fit toute câline pour se lover contre moi, quelques minutes plus tard c’est avec le pantalon aux chevilles que je me suis retrouvé.

Alain (notre hôte du séjour) qui comprit le manège se mit en position de voyeur ce qui nous permis d’être cachés. Ma femme me massait les couilles d’une main et commencer une lente et douce branlette de l’autre, notre ami l’encouragea, pour ma gourmande d’épouse, se fut une invitation à me sucer. Quand je sentis la langue dardée jouer autour de mon gland j’ai su de suite que Samia allait me prodiguer une pipe d’enfer. Elle a l’art et la manière de vous engloutir, lécher, pomper, aspirer avec douceur.
La chaleur de sa bouche à vite fait de vous.
Alors que votre jus sort par saccade elle referme ses lèvres sur le gland pour le triturer jusqu'à dernière goutte.
Alain se contentait de complimenter la petite cochonne qu’il venait de découvrir à l’œuvre.

Arrivée à destination 19H00, petite restauration, discussion sur nos activités à venir, l’art de sucer de Samia toujours d’actualité, dodo réparateur.
Nous sommes un peu par défi et voyeurisme retrouvé à déambuler dans l’appartement nus pour préparer le déjeuner ou prendre le bain.

Mais tout a prit forme, le midi dans un bon restaurant ou Samia encore excitée par notre conversation de cul et son taux d’hormone élevé vu sa grossesse (nous faisions l’amour trois fois par jours avec pour notre excitation des mots crus et des scénarios cochons que je lui susurrais à l’oreille), comprenne mon petit manège, avec ses yeux qui me parlent ma perle d’orient me donne carte blanche pour chauffer l’atmosphère, c’est ce soir que tout va ce passer.

Un après-midi plage, une toilette et un restaurant rapide car Samia aurai fait fondre des icebergs.
La tension qui montait dû a la préméditation de l’acte nous rendez tous les trois surexcités en plus de savoir que ma belle avait envie de passer le pas nous rendait impatient.


Bien qu'elle soit enceinte ne nous dérangeait pas vraiment tous les trois peut être même l'inverse.

Encore une fois ce petit cochon de mari avaient prévu un jeu de carte, se fut bien sur le strip-poker qui retint notre dévolu avec pour but d’en profiter un maximum de tous ce que pouvait nous offrir Samia.

De la découverte des corps que l’on faisait se placer dans plusieurs positions pour profiter des angles plus impudiques les uns que les autres, jusqu’au premier touché timide, première branlette, massage des ses seins énormes vu son état ou d’une bite fièrement dressée depuis le début du jeu.

Je vis que Samia avait un certain gène dû à l’amitié  quel portait à Alain et qu’il s’agissait du meilleur copain de son mari. J‘eus l’idée et aussi la chance de gagner le prochain gage pour offrir le corps et les parties qui mettaient exclusivement réservés de mon unique au bon vouloir des caresses d’Alain qui lui aussi intimidé ne donnait sans doute pas le meilleur de lui-même.

Nous avons donc bandé les yeux de Samia ce qui a eu pour effet de la liquéfier. Son sexe c’était ouvert comme un fruit mur au nectar onctueux, liquide et prêt à être consommé.
Elle n’avait rien d’autre que quatre mains et deux bouches à sa disposition, qu’elle supplice, cela dura un bon moment avant qu’elle nous réclamait de lui donner nos manches à sucer.
Honneur à l’invité, assise sur le canapé jambes largement ouvertes celle qui n’avait goutté que mon sexe allait profiter copieusement d'une nouvelle bite.

Mais notre invité avait une autre envie, prendre son temps et donner à ma belle princesse sa queue à sucer. Samia engloutie avec un râle de bonheur cette nouvelle virilité fièrement dressée avec gourmandise et intensité.
Je lui laissais le temps d’apprécier et de profiter de sa toute nouvelle découverte pour profiter de prendre quelques photos.
Curieuse de mettre en émoi son ami et pousser par le côté interdit de cette excitation tant fantasmée mais qui devenait réalité au plus profond de ses envies. Elle prenait le plaisir pour elle mais aussi pour me montrer sa satisfaction à voir mes yeux remplis de mon enthousiasme de la voir jouer avec ce beau vite bien dur, elle en était provocante à souhait...

Quelle garce qu'elle faisait, une vrai experte en la matière, Samia donnait le meilleur d'elle et prodiguait à notre ami une de ses fellations dont on rêve tous.
Alain lui flirtait avec le paradis à entendre le plaisir qu'il prenait.

Notre gourmande totalement désinhibée voulu engloutir nos deux bites en même temps, quelle experte, elle passait de l’un à l’autre puis nous reprenait en bouche, roulait sa langue en huit autour des glands qui se touchaient pour l’occasion avec des soupir de plaisirs que l'on reconnaît bien quand les femmes aiment engouffrer une virilité comme si elle avait une sucrerie pour gourmandise.

Puis reprenant individuellement l'objet tant apprécié et tendu d'Alain entre ses lèvres elle recommençait à le pomper avec encore plus d'avidité, l'aspirant dans des râles bruyant d'excitation et de succion pour en sentir le moindre centimètre, Je n'en perdais pas une miette fasciné par la vue de cette bite entrer et sortir dans la bouche de ma femme aux guises de la cadence qu'elle lui imposait.

Plus fine et moins longue que la mienne j'avais l'impression de voir disparaître entièrement le manche de mon pote dans la chaleur chaude de la salive de ma femme et de sa langue experte.
Un vrai moment de bonheur de voir son épouse s'activer avec soin à tailler une bonne pipe à son meilleur ami...
Avec le sourire d'Alain comme motivation et la complicité qui nous unis je compris très vite que nous aurions du mal à nous retenir de jouir.

Nous prévenons Samia qu'avec une tel dextérité et sa façon particulière de nous pomper nous ne pourrons pas tenir encore longtemps se rythme, loin de nous entendre elle planta ses yeux dans les miens pour me dire qu'elle non plus et si elle pouvait. Elle avait envie de nous sentir exploser dans sa bouche, notre invité en premier pour finir son exploration par la découverte d'un nouveau goût.

Elle me lâcha et mis tous son savoir pour vider son ami en elle. Cramponné d'une main en la plaquant par les cheveux sur sa queue et de l'autre en abandonnant ses seins pour toucher son sa chatte ruisselante. Alain se vida en jouissant bruyamment,  remplissant copieusement la bouche de mon amour. Elle bu toute sa semence en finissant son jeu érotique ramassant les dernière gouttes libérées par se puissant tuyau avec sa langue tout me regardant si je la voyait à quel point elle s'en délectait.

Quelle ne fût pas sa surprise, moi qui suis de nature endurant, qu'à peine avait elle mis à nouveau sa bouche sur mon sexe, de me sentir exploser à mon tour sans le moindre va et viens dans sa bouche gourmande, une quantité de jute et dans un plaisir interminable.

Ce soir là, Alain n’a pas pénétré Samia ; il a quand même pu apprécier les talents de ma femme qui lui a montré sa qualité de suceuse en lui pompant le bout faisant honneur de petite salope à son époux. En nous laissant avec nos bites propres ou la moindre liqueur de sperme avait été nettoyé, elle nous demanda d'aller se coucher car elle était un peu fatiguée.

Le lendemain matin avec Samia nous étions très excités, content d’avoir concrétisé une partie de notre fantasme.
Comme d’habitude Samia avec ses mots à elle, sur un ton un peu honteuse d’avoir pris tant de plaisir, me laissa choisir le déroulement des vacances sachant quelle ne serait jamais forcée. Et de me dire quand même qu'elle avait apprécié vraiment faire la cochonne et le plaisir de pouvoir combler sa curiosité sans jugement à pouvoir goûter une autre bite. Elle en avait bien profité et le fait de la possibilité de le faire avec un ami de longue date donner un côté plus torride et pervers à la chose. D'autant que nous connaissant très bien on avait pu, sans risque, le faire sans préservatif.

Si j’écris au journal et espère être publié c’est pour te raconter, mon amour, une aventure que je t’ai cachée pendant ces vacances.
Excuse-moi pour ce secret qui à été bien dur à garder.

Après notre repas de midi, le lendemain de cette soirée tu es parti faire une petite sieste pour te reposer, nous, les garçons avion opté pour du farniente sur la plage, Alain était gêné mais aussi très excité. Il me complimentait sur la douceur de ta peau, du dessin magnifique de tes lèvres aux nectars de miel ambré que ton intimité nous offrais et tout un tas d’éloges sur ma petite femme adorée, nous avons aussi discuté de la chance de pouvoir être aussi libérés. Nos papotages commençant à bien nous chauffer  quoi de plus agréable que de réveiller un ange d’amour par des câlins.

Ce qui va suivre est authentique et met déjà arriver plusieurs fois seules.

Et oui tu as le sommeil profond mais pas queue,,,

Nous montons à l’étage ou Samia dormait, nue, couchée en chien de fusil elle donnait seulement la vue d’un abricot gorgé, lisse et gonflé, serré par ses belles fesses, une belle fente toute en longueur, presque fermée.

En un rien de temps nos attributs de mâles se sont dressés, j’ai invité Alain à s’occuper du minou de ma belle pendant que je m’approchais de son visage pour lui prodiguer un massage avec ma queue, frottant ses lèvres, me branlant dans sa nuque. Mon ami faisait de son mieux pour laper le sexe de Samia.

Le voyant en mauvaise posture je lui proposai d’essayer de la changer de position, pour profiter un maximum du trésor de ma femme. C’est dans des petits râles que je connais bien que je compris que notre "jouet sexuel" avait de grandes chances de ne pas se réveiller, dans des cas comme celui-ci croyait moi ou non mais j’ai même pu la sodomiser. Alors que cette experience lui paraît impensable et infaisable je l'ai rassuré, d'un sur le fait qu'elle était d'accord pour que le reste des vacances soit axé sur la découverte des jeux à trois et que deux au pire elle se réveillera de la plus douce de manière.

Au début un peu étonné, Alain suivit mes instructions pour pouvoir la mettre dans une position ou nous pourrions en profiter sans retenue. C’est tourné sur le ventre, son cul légèrement relevé, qu’avec mon copain à tour de rôle nous lui bouffions sa rosette, une rondelle toute plissée et de couleur brune que nos langues agiles et fouineuses assouplissaient.

Les queues tendues, raides comme des barres d’acier, Samia fesse relevée sur le lit la chatte ouverte et juteuse, notre désir pressant j’invitais Alain à la pénétrer en premier. Il commença à présenter sa bite à l’entrer de la fente de ma femme, il a poussé lentement son membre à l’intérieur de cette caverne chaude et ruisselante sans trouver aucune résistance à son exploration; Il pu rentrer délicatement jusqu'au fond et en une seul fois sans trop comprendre que Samia gémissait son plaisir et ne se réveillant pas.

Je l’encourageai à limer doucement ce fruit délicat ouvert et indépendant, c’est une chatte qui joui pendant que sa maîtresse dort, un moment rare car son corps sans être agité rendait bien l’ondulation rythmée par les coups de boutoir d’Alain, fortifiant la certitude du bon rythme appliqué.

Mais ce n'était pas tout, il n'était pas au bout de ses surprises.
Je me positionnais queue tendu devant la bouche de ma femme et de caresses sur ses lèvres en frottements sur ses gencives la belle endormie fini par desserrer sa mâchoire et écarter ses dents. Et moi de prendre possession posé sur sa langue en la limant doucement sa bouche refermée délicatement sur ma virilité. Elle suçait sans doute dans un rêve car ses lèvres me cherchaient quand je voulais retirer ma sexe.

Au bout d'un moment de nos abus nous avons changé de position lui se branlant dans la bouche de Samia et moi venu entre ses jambes bien écartées et sa chatte mouillée, poisseuse et ouverte par la queue de mon ami qui l'avait fait bien dilater, un ami qui en profitait bien croyez moi.

Voilà un instant précieux entre rêve et réalité que nous partagions à « trois ». Samia endormie ou seul son inconscient savait le plaisir quelle prenait et recevait, Alain qui se posait la question si vraiment Samia dormait encore et vraiment et le plaisir d’investir ce nouveau trou chaud et offert. Cette nouvelle sensation que nous procure la pénétration d’une autre femme, le frottement de sa bite en elle. Tout se mélange, je baise la nana de mon pote, elle ne le sait pas, elle dort, je prends bien mon pied dans sa chaleur.

Et moi qui excitait au plus au point de ma perversité de livrer ma femme ainsi dans notre intimité, la bite à la main me secouant comme un vicelard, content de voir la moule de ma chérie s’ouvrir sous les assauts d'un homme pour la première fois, d’Alain mon ami qui avait dû souvent fantasmer sur Samia.

Contient de voler un moment d’intimité à Samia une pointe de culpabilité m’envahit, mais elle était censée se réveiller.

Nous lavons limés méticuleusement fouillant sa croupe à tour de rôle et inversant nos rôles plusieurs fois.
Après un long moment de ce traitement n’en pouvant plus c’est moi qui ai craqué le premier me répandant dans la douce chaleur du corps de ma chérie. Alain est venu prendre ma place et surexcité par une telle expérience ne tarda pas lui aussi à inonder de son jus abondant les parois fines et sensibles la chatte endormie de son amie.


Nous nous sommes éclipsé pour une petite toilette et une cigarette quand une bonne demi heure plus tard Samia nous est apparue nue, accoudée sur la rambarde de la mezzanine sa petite frimousse qui en disait long sur son état d’excitation, elle nous invita a la rejoindre pour continuer nos jeu de la veille, enfin pour elle, nous proposant un peu gêné si nous ne pouvions pas lui bander les yeux car elle avait une envie folle de se faire prendre sans retenue et ça l'aiderai un peu à se lâcher.

Quelle après midi de sexe, Samia nous a épongé 5 fois pour ma part et pas moins 6 fois pour celle d’Alain, je vous raconterais tous ça la prochaine fois si ma lettre est publiée.

Voilà le récit du seul secret que j’ai eu pour toi mon amour et la réponse à la raison pour laquelle cette après midi là tu t’es réveillé non pas toute trempée de ton jus,mais remplis du mélange de tes deux amants.

Bien entendu mon récit fût publié, Alain est toujours notre ami et la seul personne avec qui nous avons eu des rapports non protégés et avec qui nous avons abordé toutes les facettes des possibilités du triolisme...sauf les jeux entre garçons pas que nous sommes contre mais qui ne nous attirent pas.

Suivez la suite des vacances sur ce topic on en écrit tous les 2 jours environs.

JO-YA

Modifié par joya, 09-04-2017 - 07:20.

En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

#2 yohman87

yohman87

    Membre

  • Voissanautes
  • 6 399 messages
  • Membre depuis : 08-11-2010
  • Sexe : Homme
  • Localisation:france

Posté 05-02-2017 - 22:58

excitant joli recit

#3 Witch-Kitty

Witch-Kitty

    Membre

  • Voissa créateur
  • 70 messages
  • Membre depuis : 07-01-2016
  • Sexe : Femme
  • Localisation:sur son balai !!!!

Posté 05-02-2017 - 23:47

Mais j adore...
Je veux partir en vacances.... !!!
Torride...
Ecris avec talent...
Vraiment....waouhh..
Je suis votre groupie

#4 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 150 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 06-02-2017 - 09:06

Voir le messageWitch-Kitty, le 05-02-2017 - 23:47, dit :

Mais j adore...
Je veux partir en vacances.... !!!
Torride...
Ecris avec talent...
Vraiment....waouhh..
Je suis votre groupie

Connaissant les écrits qui précédent vos clichés, je ne peux qu'être flatté d'avoir une première groupie tel que vous.
Merci, Image IPB
En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

#5 coupledusud31

coupledusud31

    Membre

  • Voissanautes
  • 152 messages
  • Membre depuis : 09-04-2015
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Toulouse

Posté 06-02-2017 - 10:25

Merci pour ce récit très bien écrit, dsl j'ai bandé lol

#6 Sorpio

Sorpio

    Membre

  • Voissanautes
  • 353 messages
  • Membre depuis : 30-03-2013
  • Sexe : Homme

Posté 06-02-2017 - 15:25

Très bien raconter  Merci pour ce partage

#7 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 150 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 06-02-2017 - 17:14

Voir le messagecoupledusud31, le 06-02-2017 - 10:25, dit :

Merci pour ce récit très bien écrit, dsl j'ai bandé lol

Le pouvoir des textes érotiques...
En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

#8 AnnA

AnnA

    Le boudoir d'AnnA

  • Voissa créateur
  • 107 messages
  • Membre depuis : 19-03-2015
  • Sexe : Femme

Posté 10-02-2017 - 10:56

Je suis toute émoustillée après la lecture de ce récit vécu....Bravo à vous !!
J'espère qu'il y en aura encore beaucoup d'autres....Image IPB
"La femme est un intrument de plaisir, mais il faut en connaître les frémissantes cordes, en étudier la prose, le clavier timide, le doigté changeant et capricieux"

#9 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 150 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 12-02-2017 - 16:25

Voir le messageAnnA, le 10-02-2017 - 10:56, dit :

Je suis toute émoustillée après la lecture de ce récit vécu....Bravo à vous !!
J'espère qu'il y en aura encore beaucoup d'autres....Image IPB

Beaucoup on sait pas mais d'autres surement.
Ravis de vous avoir détendu un moment... Image IPB
En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

#10 Miss-Isis

Miss-Isis

    Membre

  • Voissa créateur
  • 44 messages
  • Membre depuis : 16-10-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Sud ouest, tout près de la ville rose ...

Posté 14-02-2017 - 08:48

Un récit fort bien tourné, on a adoré ! Très excitant, ça donne aussi envie de vacances au soleil Image IPB

#11 Alceste08

Alceste08

    Membre

  • Voissanautes
  • 20 messages
  • Membre depuis : 01-07-2016
  • Sexe : Homme

Posté 14-02-2017 - 18:34

Suffisament long pr entamer une petite branlette et la  mener au bout du bout .

#12 toy4love

toy4love

    Membre

  • Voissanautes
  • 22 messages
  • Membre depuis : 08-11-2007
  • Sexe : Homme

Posté 14-02-2017 - 20:45

De belles rondeurs en prévision !!!

#13 miam2017

miam2017

    Membre

  • Voissanautes
  • 1 messages
  • Membre depuis : 07-01-2017
  • Sexe : Homme

Posté 14-02-2017 - 23:11

Voir le messagejoya, le 06-02-2017 - 09:06, dit :

Connaissant les écrits qui précédent vos clichés, je ne peux qu'être flatté d'avoir une première groupie tel que vous.
Merci, Image IPB


bravo!

#14 Lesans2000

Lesans2000

    Membre

  • Voissanautes
  • 4 messages
  • Membre depuis : 17-04-2016
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Normandie

Posté 16-02-2017 - 19:53

c'est très osé à faire mais c'est plaisant à lire

#15 lezarbleu

lezarbleu

    Membre

  • Voissanautes
  • 94 messages
  • Membre depuis : 08-04-2008
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Dans les limbes de la sensualité

Posté 17-02-2017 - 01:40

Très excitant, merci :)

#16 Pierre772

Pierre772

    Membre

  • Voissanautes
  • 1 614 messages
  • Membre depuis : 14-03-2015
  • Sexe : Homme
  • Localisation:92

Posté 18-02-2017 - 08:15

Joli récit érotique.
Attention, "aréole", pas "auréole"

#17 freddyx

freddyx

    Membre

  • Voissanautes
  • 280 messages
  • Membre depuis : 30-10-2011
  • Sexe : Homme
  • Localisation:saint etienne

Posté 18-02-2017 - 08:50

superbe aventure!

#18 champ20

champ20

    Membre

  • Voissanautes
  • 2 messages
  • Membre depuis : 16-01-2009
  • Sexe : Homme
  • Localisation:73

Posté 18-02-2017 - 11:52

Bravo l'orthographe !
Vraie, je n'en suis pas sûr du tout.

#19 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 150 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 21-02-2017 - 09:05

Voir le messageMiss-Isis, le 14-02-2017 - 08:48, dit :

Un récit fort bien tourné, on a adoré ! Très excitant, ça donne aussi envie de vacances au soleil Image IPB

Image IPB merci.
En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.

#20 joya

joya

    Membre

  • Voissa créateur
  • 150 messages
  • Membre depuis : 26-07-2014
  • Sexe : Couple
  • Localisation:Le sud-est

Posté 21-02-2017 - 09:16

Voir le messagePierre772, le 18-02-2017 - 08:15, dit :

Joli récit érotique.
Attention, "aréole", pas "auréole"

Merci pour la correction je ne savais pas que cela disait comme cela, ravis que vous ayez apprécier ces modestes lignes.
J'ai aussi commencé à lire votre histoire mais le temps me manque avec les vacances scolaires, j'aurai le loisir de le faire la semaine prochaine tranquillement...et j'ai adoré.
Je vais continué d'écrire la suite de nos vacances...
En cours, notre récit à suivre. ici
Baisée par l'ami de mon mari pendant mon sommeil.



Aussi étiqueté avec triolisme, enceinte, hard, Inavouable

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)