Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu

Exotic sex


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#41 OlivX

OlivX

    Membre

  • Voissanautes
  • 3 870 messages
  • Membre depuis : 02-12-2006
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Le Havre / Honfleur

Posté 25-09-2013 - 13:01

Vite la suite ce  WE qui s'annonce torride
Tu nous tiens en  haleine

#42 Christopher06

Christopher06

    Membre

  • Voissanautes
  • 459 messages
  • Membre depuis : 28-10-2010
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Nice

Posté 26-09-2013 - 04:22

24ème épisode

C'est pas vrai, j'hallucine s'éxclama Nadia en découvrant la chambre. Son enthousiasme faisait plaisir à voir. Et la salle de bain s'écria elle, t'a vu la salle de bain ? Et c'est vrai que la salle de bain tout en marbre, avec sa robinetterie dorée avait de quoi impressionner.

Nadia a pris possession des lieu. Elle a retourné le contenu de son sac sur le lit. J'y entrevois pelle mêle une robe à volants, quelques petites culottes et une trousse de maquillage dont elle se saisit avant de gagner la salle de bain.

Je suis assis sur le canapé et je suis au spectacle. Nadia est revenue de la salle de bain. Elle a gardé son jean et ses chaussures mais elle est en soutient gorges . C'est là que je découvre qu'elle a une belle et forte poitrine.

Nadia a surpris mon regard ; elle sourit. Elle est reparti vers la salle de bain pour en ressortir une minute plus tard les seins nus. Deux superbes globes dont je ne peux détacher mon regard.

- Tu me trouves belle demande elle d'un air ingénu
- Tu es superbe
- Tu veux voir le reste ?
- Avec plaisir

Nadia a ôté ses chaussures et son jean. Elle ne porte plus qu'un minuscule string

- Et comme çà ?
- Comme ça j'adore mais j'adorerai encore plus si tu remettais tes chaussures
- Tu es un vieux cochon fétichiste !

Nadia a remis ses chaussures à talons, trop contente de l'effet qu'elle produit sur moi, puis elle a s'est laissée tomber sur le lit et a relevé les jambes pour pouvoir ôter son string. Elle à maintenant les cuisses ouvertes et elle exhibe son sexe sans aucune pudeur.

- Çà te plait
- Beaucoup
- Tu veux y gouter?
- Avec plasir
- Alors viens mais fait gaffe à mon hymen, j'y tiens.

Je me suis mis a genoux entre ses jambes et j'ai entrepris de lui lécher le sexe.

Nadia a fermé les yeux, goutant le plaisir que lui procurait ma bouche. Nadia ne crie pas, elle me gémit pas non plus, elle goute le plaisir en silence. Seule l'accélération de sa respiration montre qu'elle se rapproche de l'orgasme.

Nadia à écarté ses lèvres avec ses doigts, libérant son clitoris qui maintenant s'érige. Suce le moi bien supplie elle, c'est çà que j'aime le plus.

Alors je m'exécute et Nadia se laisse emporter par le plaisir. Elle a joui en silence, seul son souffle court et le profond soupir qui lui a succédé m'a révélé son orgasme.

C'était génial a elle murmuré. Tu fais çà vachement bien tu sais. C'est sans doute parce que j'aime beaucoup le faire.

Moi ce que j'aime bien faire, ce sont les pipes dit alors Nadia tout en me regardant droit dans les yeux. Une petite pipe sous la douche, çà te dit ? Et pourquoi une petite dis je alors en riant. Une grosse si tu préfères répond elle en riant elle aussi d'autant, ajoute elle, que tu dois avoir les couilles bien pleine depuis le départ de madame Suzanne. Et tu pouvais pas compter sur Maureen pour te les vider vu qu'elle ne baises qu'avec des femmes.

Je me suis bien gardé de dire à Nadia qu'en matière de vidage de couilles comme elle disait, la bouche d'Abigale avait parfaitement rempli son rôle.

A suivre

Modifié par Christopher06, 26-09-2013 - 04:24.


#43 Christopher06

Christopher06

    Membre

  • Voissanautes
  • 459 messages
  • Membre depuis : 28-10-2010
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Nice

Posté 27-09-2013 - 05:44

25ème épisode

Je me suis dévêtu et j'ai rejoint Nadia dans la salle de bain. La raideur de ma verge indique sans équivoque ce que j'attends d'elle.

Elle a pris mon sexe dans une main et elle tâte mes testicules de l'autre. Effectivement, c'est bien plein dit elle en souriant. Sans doute estime elle qu'il y a urgence car elle s'accroupit à mes pieds et prend mon sexe tout entier dans sa bouche. Et là, c'est aussitôt l'extase. Rien à voir avec la fellation maladroite d'Abigale, Nadia est une pro de la pipe.

Tout en continuant à me sucer, Nadia a introduit sa main entre mes cuisses et avec son majeur, elle se met à me caresser l'anus comme la première fois lorsqu'elle m'a masturbé dans la cabine de massage.

Je ne peux réprimer un gémissement de satisfaction et je cambre violemment les reins. Elle relâche alors ma verge un instant. Tu veux que j'enfonce mon doigts à fond demande elle? Non dis-je, reste au bord, c'est là que je suis le plus sensible.

Alors Nadia a repris mon sexe à pleine bouche et elle a recommencé à me sucer tous en me caressant l'anus avec insistance. Mais elle ne s'est pas arrêtée en si bon chemin, de sa main libre elle s'est saisie de mes testicules et elle s'est mise à me les masser.

Elle n'a pas mis bien longtemps pour parvenir à ses fins. J'ai éjaculé comme un malade dans sa bouche tout en me retenant de crier car j'aurais sans doute ameuté tout l'hôtel.

Nadia a avalé tout mon sperme. Visiblement, elle est très contente d'elle même. C'est mieux qu'avec Madame Suzanne demande elle alors d'un air faussement ingénu.

Bien meilleurs dis-je, diplomate. Jamais une femme ne m'a sucé aussi bien que toi. En fait je ment un petit peu, Suzanne est aussi une redoutable fellatrice et je serais bien en peine de les départager. Et puis il y toujours cette pipe maladroite d'Abigale qui me revient sans cesse à l'esprit. C'est cette maladresse qui m'a ému et conduit au septième ciel.

Nadia est toujours à mes pieds, comme soumise. Tiens dis-je alors en riant et en lui caressant les cheveux, je croyais qu'on devait faire çà sous la douche. Elle rit à son tour. Vu la raideur de ta queue, çà ne pouvait pas attendre d'autant que moi, je mourrait d'envie de me la faire.

On est passé sous la douche ; çà a été soft et tendre. Baisers et caresses comme deux amants qui savourent le moment d'après. Que dirais tu d'aller faire le tour du propriétaire proposais-je alors. Oh oui répondit Nadia enthousiaste, c'est tellement beau ici, je veux tout voir.

Nous sortîmes de la douche et après nous êtes séchés, nous commençâmes à nous rhabiller. On reste comme çà pour le moment proposa Nadia, on se changera pour le diner et elle renfila son string son jean.

C'est au moment ou elle s’apprêtait à remettre son soutien-gorge que j’intervins. Non, pas de soutien-gorge, à partir de maintenant je te veux les seins nus sous tes vêtements. Nadia se mit a rire. T'est vraiment un vieux cochon lubrique, mais tu as de la chance, j'aime bien çà. Je dirais même que çà m'excite et elle m'embrassa fougueusement.

Nadia à remis son petit top sans soutiens gorge. La maille élastique  galbe ses gros seins et saille sous la pointe de ses tétons qui est encore dure. C'est délicieusement indécent.

A suivre

Modifié par Christopher06, 13-10-2016 - 05:30.


#44 pappycool

pappycool

    Membre

  • Voissanautes
  • 50 messages
  • Membre depuis : 22-08-2014
  • Sexe : Homme
  • Localisation:91

Posté 03-10-2016 - 11:29

Il est vraiment dommage que tu n'ai pas pu donner une suite, c'est super excitant ta façon d'écrire. Encore merci.

#45 Christopher06

Christopher06

    Membre

  • Voissanautes
  • 459 messages
  • Membre depuis : 28-10-2010
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Nice

Posté 19-10-2016 - 05:44

25ème épisode

Nadia a alors extrait de son sac une fine paire de sandales à talons aiguilles. J'ai pensé que tu aimerais que je les porte dit elle en souriant, je crois que tu es un peu fétichiste n'est-ce pas ? Pas qu'un peu répondis-je en riant. je le suis beaucoup.

J'avais beau ne pas être fan du port du jean pour mes coquines je dois reconnaître que Nadia le portait à merveille et je savais qu'avec les talons aiguilles et le top porté sans soutient gorge elle allait attirer bien des regards.

Alors bras dessus, bras dessous, nous avons quitté la chambre en vue de visiter l'hôtel. Nadia voulait tout voir : la piscine, le golf, les courts de tennis, les bars, les salles de restaurant et de réception...

Nous avons ainsi passé un bon moment à écumer les quatre coins de l'hôtel qui était fort vaste et au détour de nos pérégrinations nous nous sommes retrouvés dans la galerie commerciale de l'hôtel, galerie particulièrement bien pourvue en boutiques de toute sortes : vêtements, chaussures, bijoux, articles de sports, vin fins et alccols...

Lorgnant sur la vitrine d'un magasin de prêt à porter je tombais en arrêt devant une petite robe hyper sexy, c'est à dire très courte, le dos nu, deux très fines bretelles se croisant dans le milieu du dos pour retenir tant bien que mal la faible surface de tissus qui allait masquer le buste de celle qui la porterait tant le décolleté était profond.

- Nadia dis-je avec un brin d'autorité, je voudrais que tu portes cette robe et pour cela je vais te l'offrir.
- Certainement pas ! Je ne t'ai pas fait venir ici pour que tu m'achètes des trucs, je ne suis pas une... courtisane.
- Dommage, moi qui fantasmait déjà à l'idée que tu la porterais sans absolument rien dessous
- Sans soutient gorge, çà me paraît évident vu qu'on ne pourrait pas pas la porter autrement, mais tu veux dire, sans slip aussi ?
- Oui et avec les talons aiguilles que tu portes là maintenant çà irait vraiment bien ensemble, tu serais bandante à souhait
- Bon alors dans ce cas, et si c'est pour assouvir tes fantasmes de vieux pervers, je veux bien.

Nous sommes entrés dans la boutique et Nadia a essayé la robe qui lui allait à merveille. Pas une retouche à faire. On dirait qu'elle a été cousue pour vous à dit la vendeuse.

La robe achetée, Nadia a voulu la garder sur elle mais elle a aussi gardé son string. La vendeuse lui a mis son jean et son top dans un grand sac et nous sommes sorti de la boutique

Je t'adore, mon vieux cochon a dit Nadia en se pendant à mon coup et en m'embrassant fougueusement. Retournons dans la chambre a elle ajouté, je vais te remercier de façon plus intime si tu vois ce que je veux dire...

Nous avons alors pris la direction de la chambre. Nous étions seuls dans l'ascenseur, Nadia en a profité pour évaluer la raideur de mon sexe au travers de l'étoffe de mon pantalon.

Qu'est que t'es dur à dis Nadia, tu vas bien me la mettre à fond hein ?

Dans le couloir à l'étage, à peine sortis de l'ascenseur, Nadia a glissé ses mains sous sa robe et elle à ôté son string. C'est bien comme çà que tu veux que je sois a elle demandé d'un air ingénu ?

Exactement ais-je répondu et à mon tour j'ai glissé ma main sous sa robe et j'ai commencé à lui caresser l'anus tout en marchant en direction de la chambre.

Tu peux même enfoncer ton doigts si tu veux a dit Nadia, j'aime bien et puis çà m'aide pour jouir...après.

Je ne me suis pas fait prier même si l'ouverte de la porte de la chambre n'était pas aisé avec une main pour engager la clef magnétique dans la serrure de la porte et l'autre entre les fesses de Nadia.

A suivre

Modifié par Christopher06, 17-05-2017 - 04:10.


#46 pappycool

pappycool

    Membre

  • Voissanautes
  • 50 messages
  • Membre depuis : 22-08-2014
  • Sexe : Homme
  • Localisation:91

Posté 19-10-2016 - 17:03

Un doigt dan le fût,  les deux mains sur les caisses. C'est une contrepèterie très connue mais qui va bien avec la situation.
Encore la suite .....

#47 Guest_Gourmand70_*

Guest_Gourmand70_*
  • Guests

Posté 24-10-2016 - 16:32

J'ai lu l'intégralité des 25 épisodes ...
Quel récit ... c'est un régal de le lire ...
Ça va être long d'attendre la suite !!!

#48 didier84

didier84

    Membre

  • Voissanautes
  • 94 messages
  • Membre depuis : 10-01-2007
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Avignon

Posté 24-10-2016 - 21:10

Beau récit, bien écrit. La suite promet d’être endiablée.

Merci.

#49 levosgespat

levosgespat

    Membre

  • Voissanautes
  • 51 messages
  • Membre depuis : 10-05-2009
  • Sexe : Homme
  • Localisation:LYON

Posté 05-11-2016 - 11:25

Que dire : J'AIME.....

#50 Christopher06

Christopher06

    Membre

  • Voissanautes
  • 459 messages
  • Membre depuis : 28-10-2010
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Nice

Posté 17-05-2017 - 04:11

26ème épisode

La porte s'ouvrit et le doigts toujours enfoncé dans son anus, j'obligeais Nadia pénétrer dans la chambre en lui poussant les fesses avec le plat de ma main. Elle poussa un petit cri de surprise mais elle ne fit que les deux pas nécessaires pour me permettre de refermer la porte de la chambre derrière nous. Les mains agripées au montant de la porte de la salle de bain, les reins cambrés, les fesses offertes, elle continuait de profiter à plein du plaisir que lui procurait mon doigts profondément enfoncé dans son anus.

Vas y murmura elle, dilate le moi encore un peu et puis tu viendras dedans avec ton gros gourdin. Il est gros ton gourdin n'est pas ? Ajouta elle aussitôt. Gros et dur répondis-je. Fais voir comme il est dur et aussitôt elle tendit ma main en direction de ma braguette, se saisissant de mon sexe au travers de l'étoffe de mon pantalon.
Oh la vache, le truc s'exclama elle. Vas y sort le, je suppose que tu as de quoi l'habiller pour la visite.
Oui dans ma poche mais il me faut mes deux mains pour le mettre répondis-je tout en retirant le doigts de son anus afin de pouvoir enfiler le préservatif que j'avais dans ma poche de veste.
En un tour de main ce fut fait et pointant mon gland sur sa rondelle déjà bien dilatée, je m'enfonçais profondément dans l'étroit orifice.

Nadia émit un profond râle de satisfaction.

- Prend moi par les hanche et lime moi bien fort gémit elle.
- Si je te lime trop fort je vais jouir trop vite et alors fini le gros gourdin.
- Çà risque pas, je vais jouir avant toi, d'ailleurs çà vient déjà alors vas y fort ! Fort !

Les deux mains agrippées à ses hanches je me mis alors à la limer de plus en plus vite si bien qu'au bout d'à peine une minute nous jouîmes l'un et l'autre presque en même temps, la jouissance de l'un entrainant celle de l'autre.

Echappant alors à l'emprise de mon sexe Nadia fit encore deux ou trois pas pour rejoindre le lit sur lequel elle s'écroula à plat ventre. Après un bref passage dans la salle de bain afin de me débarrasser du préservatif, je la rejoignis, m'écroulant moi aussi sur le lit à côté d'elle.

A suivre

Modifié par Christopher06, 19-05-2017 - 07:57.


#51 OlivX

OlivX

    Membre

  • Voissanautes
  • 3 870 messages
  • Membre depuis : 02-12-2006
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Le Havre / Honfleur

Posté 17-05-2017 - 05:39

Je sens qu'elle va nous l'epuiser ;)

Modifié par OlivX, 17-05-2017 - 05:40.


#52 Christopher06

Christopher06

    Membre

  • Voissanautes
  • 459 messages
  • Membre depuis : 28-10-2010
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Nice

Posté 19-05-2017 - 20:15

27ème épisode

Qu'est-ce que tu m'a mis dit Nadia après qu'elle eu repris son souffle, çà faisait longtemps que j'avais pas joui si vite et si fort.

Je suis sûr que tu dis çà à tout les hommes qui te baisent dis-je alors en riant

Ne crois pas çà protesta elle en riant elle aussi, j'ai une bonne nature mais çà ne marche pas à tous les coups.

Nadia se tut un instant puis elle poursuivit, sur un ton plus grave :

- Je ne me donne pas à n'importe qui tu sais. J'ai sans arrêt des propositions au centre de thalasso. Si je voulais, je pourrais me faire plein
  d'argent mais ce n'est pas mon truc, je préfère être hyper sélective et choisir mes amants en fonction du plaisir qu'ils me procurent et pas
  pour le fric qu'ils me donnent. En fait je ne fais la pute qu'avec les hommes qui me plaisent et encore, plus ils me plaisent et moins je leur en
  demande.
- Dois-je comprendre que je te plais un petit peu puisque tu ne me demande pas grand chose
- Oh toi tu me plais beaucoup, beaucoup trop d'ailleurs et c'est bien là le problème
- Nadia, j'ai au moins deux fois ton âge, je suis marié et même si j'ai un très bon salaire, je n'ai pas les moyens de t'offrir la vie de princesse

  dont tu pourrais rêver
- M'en fous de tous çà, ce qui compte c'est que tu es gentils et que tu me fait jouir à tout les coups
- Pour l'instant je ne t'ai faite jouir que deux fois ; c'est assez peu pour évaluer ma capacité à te procurer du plaisir.
- Oh mais le week-end ne fait que commencer et crois moi, j'ai bien l'intension de profiter pleinement des capacités de ta bite et de ta bouche

  et tu sais que lorsque je suis contente, je ne suis pas ingrate
- Et si en attendant que tu me témoignes ta gratitude on allait prendre un verre au bord de la piscine.
- Çà, çà me va.


Et c'est ainsi que nous nous retrouvâmes au bar de la piscine, confortablement installés dans des fauteuils en rotin qui se faisaient face de part et d'autre d'une table basse. Sur la table, deux verres et un grand pichet qui contenait un cocktail à base de Bourah, l'alcool local.

Nadia avait décrété que c'était elle qui faisait le service. En fait, ce qu'elle voulait, c'était m'exciter en me montrant ses seins à chaque fois qu'elle se penchait en avant pour remplir les verres ou pour prendre le siens ou le reposer.

Je ne perdais pas une miette du spectacle et à ce moment je ne savais pas si c'était mon regard insistant ou les effets de la bourah qui rendaient les mamelons de Nadia turgescents, un peu les deux sans doute.

Ce petit jeu commençait à sérieusement m'échauffer d'autant que Nadia avait les jambes suffisamment écartées pour que je puisses me repaitre de la vue de son sexe luisant d'humidité tant la coquine paraissait excitée.

- Il te plait mon minou demanda elle ingénument.
- Il est magnifique
- Tu va bien me le lécher hein ?
- Tant que tu voudras
- Et tu vas me le lécher quand?
- Après diner
- Pourquoi pas maintenant,
- Si tu veux maintenant il faut qu'on retourne dans la chambre
- Non j'ai trop faim
- Alors il te faudra être patiente
- Toi aussi, Si tu me fais jouir avec ta bouche, je te ferai jouir avec la mienne en même temps

- Un 69 ?
- Oui mais amélioré
- C'est comment amélioré ?
- Tu verras bien.



A suivre

Modifié par Christopher06, 19-05-2017 - 20:18.



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)