Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Créez un compte Connexion

Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

« Un slogan Voissa ? cliquez ici »

Aller au contenu

D'où vienne les femmes des sites pornos?


24 réponses à ce sujet

#1 scapa

scapa

    Membre

  • Members
  • 121 messages
  • Membre depuis : 14-12-2004
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Suisse
  • Intérêts:Ciné, sexe, culture, faire la foire, montagne, et milles autres activités...

Posté 14-12-2004 - 16:10

Bonjour à vous,

voilà une question qui me tulupine depuis bien longtemps: il m'arrive de surfer sur des sites coquins, sans jamais passer les pages payantes. Mais même avec cette restriction, il y des miliers de sites, des millions de photos, de toutes les sortes du plus soft au plus extrême. Enfin, pas besoin de détailler plus, je crois que tout le monde voit de quoi je parle.

Moi ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est d'où viennent tout ces modèles, essentiellement feminins?

Certaines semblent extrêmement jeunes, certaines semblent y prendre du plaisir, certaines semblent faire ça par passion ou amusement (sites soi-disant "amateur"), certaines semblent forcées (jeu d'actrice pour mettre un scène un fantasme ou réalité?), etc...

Certains sites pourésentent la chose comme: tu es une femme motivée par le sexe, tu te pointes à notre bureau, on fait des photos hard, on te paye et tu reparts...
D'autres sites laissent croire que les femmes viennent pour des photos soft qui se transforment en photos hard et elles sont d'accord...
D'autres sites encore mettent en scène la promesse de l'argent à des femmes, font leur combines qu'ils films et virent la fille sans la payer...

Tout est trucké? tout est pourévu? Tout est arrangé? C'est que du cinéma?
Quelles sont les canaux pour qui alimentent ces millions de pages web? Quelles sont les motivations des filles/femmes qui y participent?

Merci pour vos éclaircissements!

Scapa

#2 Guest_Anonymous_*

Guest_Anonymous_*
  • Guests

Posté 14-12-2004 - 16:25

moi je te dirais qu'il y a un peu de tout : des scènes arrangées, des filles un peu abusées, je me souviens d'un reportage sur tf1 du style grand reportage où tu voyais un ancien flic reconverti ds le porno qui allait chercher des nanas en europe de l'est leur donnait rdv pour des photos et des films d'ici quelques semaines, leur payait l'avion et une fois qu'il arrivait avec son equipe de tournage il leur disait que c'etait pour un film de cul et là certaines pleuraient mais il disait que la plupart restait et c'est dingue de voir les canons qu'il se tapait le mec allucinant !!!!

#3 scapa

scapa

    Membre

  • Members
  • 121 messages
  • Membre depuis : 14-12-2004
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Suisse
  • Intérêts:Ciné, sexe, culture, faire la foire, montagne, et milles autres activités...

Posté 14-12-2004 - 16:29

y a-t-il des sites sur internet qui expliquent tout cela?

Scapa

#4 Guest_Kivlov_*

Guest_Kivlov_*
  • Guests

Posté 15-12-2004 - 03:59

je me suis posé cette question un bon millier de fois !

mais nom d'une pipe (c'est le cas de le dire soi dit en passant ^^), y'a au moins la moitié de la gente féminine mondiale à poil sur le net !!!


et je crois que ca va pas aller en s'arrangeant...

#5 Guest_Disco Chiken_*

Guest_Disco Chiken_*
  • Guests

Posté 15-12-2004 - 05:09

Kivlov dit :

y'a au moins la moitié de la gente féminine mondiale à poil sur le net !!!

et je crois que ca va pas aller en s'arrangeant...

Ouais, encore ce foutu réchauffement de la planète  :-D


Sinon pour répondre, les femmes que tu trouves dans les porno, où en photo viennent de n'importe quel pays, et pour la plupart le font pour l'argent, faut être un peu réaliste quand même.

#6 Guest_Kivlov_*

Guest_Kivlov_*
  • Guests

Posté 15-12-2004 - 16:04

comme ma voiture, TDS !  :-D

#7 coquin

coquin

    Membre

  • Members
  • 2 172 messages
  • Membre depuis : 26-12-2002
  • Sexe : Homme
  • Localisation:DTC ;)
  • Intérêts:La Vie, Les Bonnes Choses, massage (chui douté y parait)

Posté 15-12-2004 - 16:25

Disco Chiken dit :

Sinon pour répondre, les femmes que tu trouves dans les porno, où en photo viennent de n'importe quel pays, et pour la plupart le font pour l'argent, faut être un peu réaliste quand même.
Ouaips je connaissais un site qui diffusait des vidéos sexe avec des nana trouvé dans la rue... Bangbus caméra au point, ils trouvaient un nana dans la rue, la dragué puis lui proposé une somme d'argent pour faire l'amour devant la caméra... souvent résistante puis finalement...

Une fois une nana a accepter un sodomie pour 50$ de plus alors qu'elle n'avait jamais était sodomiser...  :?  Ou va le monde...

Sinon les femmes sont viennent souvent d’Europe de l’est… j’avais un article la dessus du parisien faut que je retrouve
¤ Mes affaires personnelles m’ennuient toujours à mourir,
Je préfère celles des autres…
Oscar Wilde

#8 Guest_Anonymous_*

Guest_Anonymous_*
  • Guests

Posté 15-12-2004 - 17:07

moi j'y crois pas à bangbus c'est du pipeau ça fait pas réel

#9 Guest_charmant concupiscent_*

Guest_charmant concupiscent_*
  • Guests

Posté 15-12-2004 - 17:10

je suis comme toi, mais bon on vit dans un monde où ça m'étonnerais pas non plus... après que ça fasse réel ...

#10 Guest_thomas25_*

Guest_thomas25_*
  • Guests

Posté 15-12-2004 - 17:54

Quelles droles d'interrogation quand même.

T'es tu posé la question avec les chips ? D'ou viennent toutes ces patates....... :)

Franchement, c'est la loi de l'offre et de la demande.

Il y a une demande forte. ( cf misère sexuelle ).

Du coup il faut un offre.

Soit amateur, pour le plaisir des filles ou couples s'exibent. Chacun son délire.

La plupars du temps professionnel ( même si le but c'est de faire amateur, c'est souvent professionnel ), c'est un travail comme un autre, certaine filles choissisent de ne pas faire caissière à Carouf, d'autre le font pas vocation ou plaisir.

Bref, le loi de l'offre et de la demande.......

PS : et d'ou viennent tous les types qui font des millards de connexion sur ces sites....surement du même endroit que ces files...de la terre.......

#11 Guest_Disco Chiken_*

Guest_Disco Chiken_*
  • Guests

Posté 16-12-2004 - 05:16

Pour ce qui est des Bang Bus, je ne pense pas que ce soit fait réellement à l'improviste, avec des filles totalement inconnue.
Je m'explique, je suis assez friand de toute ces séries du net (j'apelle ces catégories de vidéos XXX à thèmes, des séries).
Et il m'est arrivée plus d'une fois de retrouver une fille qui avait déjà tournée dans un Bang Bus, dans une autre de ces séries.
Le fait que l'on retrouve les même filles dans des séries produites par les même personnes (car ceux qui font Bang Bus font aussi d'autres séries : Boob squad par exemple...) me prouve que ce ne sont pas des inconnus qui acceptent de faire l'amour pour de l'argent une fois en passant.
D'ailleurs pour ceux qui ont déjà vu les Bang Bus, l'argent ... elles ne l'obtiennent jamais ...  :-D  
Je ne dis pas que ça n'existe pas, je dis que pour ces séries du net, ce n'est pas le cas, d'aprés moi.
Des vidéos beaucoup plus amateur, avec des filles réelles qui se montrent un peu, pour ...... quasiment rien du tout, il y en a, il suffit de voir les Girls Gone Wild ...... il y a plusieurs vidéos faite au cours des spring break, où des Mardi gras ... et des filles de la rue montre leur poitrine, voire plus contre des colliers (fantaisie) de perles. Là, je suis d'accord, ce sont de parfaites inconnues.

Pour ce qui est des photos super hot, où t'as vraiment l'air qu'elle prend son pied, je vous conseille de jeter un oeil sur une autre série de vidéo ALS scan photo shoot qui sont des vidéos des séances photos hot.
Et là, on vois trés bien qu'elles ne prennent pas de plaisir.
Désolé je ferais moins long la prochaine fois.  :wink:

#12 scapa

scapa

    Membre

  • Members
  • 121 messages
  • Membre depuis : 14-12-2004
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Suisse
  • Intérêts:Ciné, sexe, culture, faire la foire, montagne, et milles autres activités...

Posté 16-12-2004 - 19:14

Bonjour à vous tous,

merci pour vos réponses, je vois que je ne suis pas le seul à me poser ces questions. Au delà de l'offre et de la demande, il y a peut-être quand même la question de savoir dans quelle conditions ces femmes travaillent. Si c'est des escalves sexuelles exploitées par des réseaux, c'est quand même pas cool de se stafisfaire de ces photos.

J'ai effectivement l'impression que les photos de truck comme le gang bus sont complètement organisées et qu'en fait elles jouent le rôle de la fille inconnue qui fini par se faire gruger à la fin. A confirmer.

Ce qui sera intéressant dans ce post, serait d'avoir l'avis des femmes sur la question ou pourquoi pas le témoignage de nanas qui ont participé à l'un ou l'autre type de site soft ou hard pour nous dire comme c'était, leur motiviations, la manière dont elles ont bossées, etc...

Je me demande par exemple comment fonctionne des sites comme cum on her face ou facial cumshot et d'autres encore, notamment ceux avec des filles de 18-21 ans environ. ILs font comment pour recruter des filles si jeunes?

Un autre intérêt serait de trouver sur le net des sites qui expliquent tout cela... mais je n'ai pas encore réussi à trouver.

On continue d'en causer!

Scapa

#13 Claws4Pleasure

Claws4Pleasure

    Membre

  • Members
  • 555 messages
  • Membre depuis : 13-02-2004
  • Sexe : Homme

Posté 16-12-2004 - 22:49

Disco Chiken dit :

(...) Désolé je ferais moins long la prochaine fois.  :wink:

Faut pas me tendre des perches ( toute petite, hien, la perche ? :wink: ) comme ça pour se faire battre, mon poulet :wink:  :-D

Heu, sinon, d'où viennent ces filles ?
En dehors de pays slaves comme a cité quelqu'un en faisant référence je crois à l'exploitation pornographique voire mafieuse ( dans le sens où j'y ai ressenti une espèce de "chantage" dégueulasse du "si tu me suces pas et que je peux pas t'enculer, tu feras pas mon film" ) plus que cinématographique de cet ***ulé de { merde, j'ai oublié son nom }, je peux déjà dire que ce n'est pas de ma chambre ni du village voisin qu'elles viennent ces bonnasses.
Pour certaines. Ne vous méprenez pas mesdemoiselles :wink:

Et sinon, oui, j'assume d'insulter ce producteur de ses propres "films" qui sous prétexte d'être réalisateur va sodomiser ( parfois pour la première fois ) des filles, histoire de les "tester".
Autant j'aime le porno et même des gonzos mais pasavec ce genre de production et recrutement :evil:
Sex is natural - sex is good
Not everybody does it, But everybody should
Sex is natural - sex is fun
Sex is best when it's... One on one, One on one

#14 FEUSACRE

FEUSACRE

    Membre

  • Voissa créateur
  • 1 137 messages
  • Membre depuis : 18-12-2003
  • Sexe : Couple
  • Localisation:lyon
  • Intérêts:naturisme sports lecture

Posté 16-12-2004 - 23:02

y atellemtnd e femmes sur les sites porno qu'il est impossible de se dire qu'elle s ysont toutes de bon coeur

la hongrie  la roumanie  vivier  d'actrices porno

le probleme est de savoir  si elles ont unlibre arbitre et un vrai choix

#15 coquin

coquin

    Membre

  • Members
  • 2 172 messages
  • Membre depuis : 26-12-2002
  • Sexe : Homme
  • Localisation:DTC ;)
  • Intérêts:La Vie, Les Bonnes Choses, massage (chui douté y parait)

Posté 17-12-2004 - 11:04

Je ne résiste... je vous donne un article paru dans le Parisien tout ça !!


Budapest, capitale mondiale du « gonzo »

UNE NOUVELLE FOIS, Mickaëla, bouche pulpeuse, chevelure de jais et soutien-gorge pigeonnant tente de prendre une pose lascive, enveloppée dans un drap bleu électrique. Mais rien à faire, la réplique de son partenaire, un éphèbe roumain, tombe à l'eau et provoque chez la Roumaine des fous rires incontrôlables. « Action », s'époumone irrité Gianfranco Romagnoli, producteur italien, un ancien de la pub, physique de Joe Pesci, voix haut perchée. La belle se pâme, le producteur se fâche. La villa, une maison bourgeoise dans la banlieue de Budapest, avec cuisine américaine en inox, salle de musculation et bain bouillonnant, a été louée pour trois jours seulement. Devant une blonde siliconée aux bottes noires posant pour un magazine érotique, Gianfranco Romagnoli constate, « désabusé », le déclin du porno à Budapest, réputé comme la capitale de ce genre pendant de longues années. « Pour faire un film, il me faut entre 60 000 et 70 000 . Aujourd'hui n'importe qui avec une caméra amateur peut se lancer dans l'aventure. Dans le gonzo, il y a beaucoup de dérives », s'emporte l'Italien. David Perry, 34 ans, ancien harder originaire des Yvelines, installé à Budapest depuis 1995, n'a pas hésité lui aussi à se tourner vers le gonzo. Le Français, élu à deux reprises meilleur acteur européen du porno, a fait une croix sur « le porno à la papa ». « Il y a vingt ans, on pouvait acheter un appart en trois mois. Aujourd'hui, on ne peut plus manger avec un scénario classique. Alors on fait du gonzo. Les filles sont payées entre 500 et 1 000 pour une scène de 40 minutes », explique David Perry. « C'est devenu de l'abattage » Ce nouveau marché a amené des personnages peu scrupuleux à promettre à des filles de plus en plus jeunes une vie facile et une carrière de diva. Un miroir aux alouettes. Les tournages dans les mythiques châteaux de la région ont fait place à des courts-métrages tournés dans des chambres d'hôtels ou même à l'arrière de berlines. La chair est devenue triste, alimentant un marché sordide. « C'est vrai que ces fictions utilisent beaucoup la soumission, les scènes sado-maso et l'humiliation. C'est devenu de l'abattage », confie un producteur hongrois. Face à une demande exponentielle, l'industrie pornographique s'est transformée en un ogre de chair fraîche. « En six mois, une hardeuse peut faire cent gonzos. Elle est vite remplacée par d'autres inconnues à qui on demandera des choses encore plus trash », confie ce producteur. Les sociétés de porno ont donc recruté en masse de jeunes débutantes originaires d'Ukraine, de Roumanie ou de Slovénie, payées au lance-pierres. Car le nombre des postulantes hongroises a diminué depuis l'apparition des films X sur les chaînes câblées. Des mères indignées ont appris que leurs filles avaient été débauchées de l'université pour se retrouver sur un plateau de tournage. En centre-ville, Salvatore Risollo, catogan et accent napolitain, patron de l'une des quatre agences spécialisées, consulte les différentes candidatures sur son courrier électronique. Son regard s'arrête sur la photo d'une jeune Brésilienne en tenue d'Eve, sourire forcé exhibant tous ses charmes. « Nous allons lui proposer de venir ici. Elle aura un meilleur boulot que chez elle », se justifie le gérant de l'agence. Les prétendants au porno, eux, ne manquent pas. David Perry explique ce phénomène par l'arrivée d'un produit miracle : « Aujourd'hui, ils prennent tous du Viagra pour être endurants alors qu'ils ont à peine 20 ans. Ils risquent de rencontrer un jour de graves problèmes de santé. »

F.Vig.
Le Parisien
¤ Mes affaires personnelles m’ennuient toujours à mourir,
Je préfère celles des autres…
Oscar Wilde

#16 keulbikeul

keulbikeul

    Membre

  • Members
  • 6 048 messages
  • Membre depuis : 10-05-2004
  • Sexe : Homme
  • Localisation:devant mon écran
  • Intérêts:natation, musculation, football,karting; musique, poèmes, dessin, cuisine, sexe

Posté 17-12-2004 - 17:07

Citation

Quelles droles d'interrogation quand même.  

T'es tu posé la question avec les chips ? D'ou viennent toutes ces patates.......
  
                            
                                       :-D  :-D


J'avais vu un reportage sur une boite de prod très connue en France. Le directeur avait une recruteuse dans les pays de l'Est où les filles sont particulièrement belles selon lui. Tout se déroulé dans une chambre d'hôtel entre la candidate, la recruteuse et le boss. Ca faisait très pervers je trouve. Il lui demandait de se foutre à poils devant lui. Avec ses yeux de merlands frits, il confirmait son intérêt ou pas pour la jeune fille qui avoisinait souvent les 18 ans. J'ai pas bien saisi une chose dans le reportage, mais j'ai cru comprendre qu'il couchait avec pour les tester :| , glauque! La seule motivation principale reste le salaire relativement impressionnant par rapport au coût de la vie dans ces pays. Une moindre part font ça pour le plaisir du sexe (il en faut toujours un peu sûrement :) ).
on a conscience avant, on prend conscience après (Oscar Wilde)

tout ce que l'on ne donne pas en amour est perdu
Image IPB

#17 scapa

scapa

    Membre

  • Members
  • 121 messages
  • Membre depuis : 14-12-2004
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Suisse
  • Intérêts:Ciné, sexe, culture, faire la foire, montagne, et milles autres activités...

Posté 17-12-2004 - 18:35

Merci coquin et keulbikeul pour ces infos. Quelqu'un pourrait me dire que signifie "gonzo"?

Et puis nous n'avons toujours pas réussi à trouver des témoignages de ces filles qui seraient passées par là...

Scapa

#18 geeman

geeman

    Membre

  • Members
  • 330 messages
  • Membre depuis : 13-09-2003
  • Sexe : Homme
  • Localisation:Paris

Posté 17-12-2004 - 20:14

trouvé sur un site:
"
Un gonzo est un film "all-sex".
C'est a dire sans scenario particulier.
"

#19 Claws4Pleasure

Claws4Pleasure

    Membre

  • Members
  • 555 messages
  • Membre depuis : 13-02-2004
  • Sexe : Homme

Posté 18-12-2004 - 09:45

Le Parisien dit :

Budapest, capitale mondiale du « gonzo »

UNE NOUVELLE FOIS, Mickaëla, bouche pulpeuse, chevelure de jais et soutien-gorge pigeonnant tente de prendre une pose lascive, enveloppée dans un drap bleu électrique. Mais rien à faire, la réplique de son partenaire, un éphèbe roumain, tombe à l'eau et provoque chez la Roumaine des fous rires incontrôlables. « Action », s'époumone irrité Gianfranco Romagnoli, producteur italien, un ancien de la pub, physique de Joe Pesci, voix haut perchée. La belle se pâme, le producteur se fâche. La villa, une maison bourgeoise dans la banlieue de Budapest, avec cuisine américaine en inox, salle de musculation et bain bouillonnant, a été louée pour trois jours seulement. Devant une blonde siliconée aux bottes noires posant pour un magazine érotique, Gianfranco Romagnoli constate, « désabusé », le déclin du porno à Budapest, réputé comme la capitale de ce genre pendant de longues années. « Pour faire un film, il me faut entre 60 000 et 70 000 . Aujourd'hui n'importe qui avec une caméra amateur peut se lancer dans l'aventure. Dans le gonzo, il y a beaucoup de dérives », s'emporte l'Italien. David Perry, 34 ans, ancien harder originaire des Yvelines, installé à Budapest depuis 1995, n'a pas hésité lui aussi à se tourner vers le gonzo. Le Français, élu à deux reprises meilleur acteur européen du porno, a fait une croix sur « le porno à la papa ». « Il y a vingt ans, on pouvait acheter un appart en trois mois. Aujourd'hui, on ne peut plus manger avec un scénario classique. Alors on fait du gonzo. Les filles sont payées entre 500 et 1 000 pour une scène de 40 minutes », explique David Perry. « C'est devenu de l'abattage » Ce nouveau marché a amené des personnages peu scrupuleux à promettre à des filles de plus en plus jeunes une vie facile et une carrière de diva. Un miroir aux alouettes. Les tournages dans les mythiques châteaux de la région ont fait place à des courts-métrages tournés dans des chambres d'hôtels ou même à l'arrière de berlines. La chair est devenue triste, alimentant un marché sordide. « C'est vrai que ces fictions utilisent beaucoup la soumission, les scènes sado-maso et l'humiliation. C'est devenu de l'abattage », confie un producteur hongrois. Face à une demande exponentielle, l'industrie pornographique s'est transformée en un ogre de chair fraîche. « En six mois, une hardeuse peut faire cent gonzos. Elle est vite remplacée par d'autres inconnues à qui on demandera des choses encore plus trash », confie ce producteur. Les sociétés de porno ont donc recruté en masse de jeunes débutantes originaires d'Ukraine, de Roumanie ou de Slovénie, payées au lance-pierres. Car le nombre des postulantes hongroises a diminué depuis l'apparition des films X sur les chaînes câblées. Des mères indignées ont appris que leurs filles avaient été débauchées de l'université pour se retrouver sur un plateau de tournage. En centre-ville, Salvatore Risollo, catogan et accent napolitain, patron de l'une des quatre agences spécialisées, consulte les différentes candidatures sur son courrier électronique. Son regard s'arrête sur la photo d'une jeune Brésilienne en tenue d'Eve, sourire forcé exhibant tous ses charmes. « Nous allons lui proposer de venir ici. Elle aura un meilleur boulot que chez elle », se justifie le gérant de l'agence. Les prétendants au porno, eux, ne manquent pas. David Perry explique ce phénomène par l'arrivée d'un produit miracle : « Aujourd'hui, ils prennent tous du Viagra pour être endurants alors qu'ils ont à peine 20 ans. Ils risquent de rencontrer un jour de graves problèmes de santé. »

L'a quand même bien percé ( sans jeu de mots graveleux ) le jeune David Perry.
Dire que je le regardais figurant entrant ici ou là dans les dames avant :-D

Plus sérieusement.
Son discours est, malheureusement, loin d'être con.

L'offre et la demande comme le disait je ne sais plus qui amènent les acteurs et producteurs à aller vers des choses de plus en plus extrêmes au détriment du bon vieux "porno à papa" comme ils disent.
Personne n'a regardé le "On ne peut pas plaire à tout le monde" de dimanche dernier avec pour sujet les dérives du porno ?
Sex is natural - sex is good
Not everybody does it, But everybody should
Sex is natural - sex is fun
Sex is best when it's... One on one, One on one

#20 coquin

coquin

    Membre

  • Members
  • 2 172 messages
  • Membre depuis : 26-12-2002
  • Sexe : Homme
  • Localisation:DTC ;)
  • Intérêts:La Vie, Les Bonnes Choses, massage (chui douté y parait)

Posté 18-12-2004 - 11:26

scapa dit :

Merci coquin et keulbikeul pour ces infos. Quelqu'un pourrait me dire que signifie "gonzo"?
j'ai un autre article si tu veux qui explique ce que le gonzo !!
Pour faire court, le gonzo une scène porno, mais sans « pseudo scénario » que tu pourrais trouver dans des films X classique.
Le gonzo est également défini par beaucoup plus de prouesse sexuelle devant la caméra (15 mecs a la chaîne, mega dilatation, ass to mouts...
En gros, ça correspond à toute les séquences que tu peux trouver sur les sites de vidéo X Allopass que tu trouves sur le net (séquence de 20 25 minutes)
Lundi un petit article  :wink:
¤ Mes affaires personnelles m’ennuient toujours à mourir,
Je préfère celles des autres…
Oscar Wilde



Répondre à ce sujet



  

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)