Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Aller au contenu


Photo

Rencontre avec une soumise - Partie 2

Posté par Vincent75, 11-03-2019 · 7097 visite(s) · 12 commentaire(s)

femme brune soumise sodomie fellation cunnilingus sex-toys anulingus gode plug anal
Après cette première partie, il est clair que ma soumise est très joueuse et gourmande.

Toujours installés confortablement sur un sofa je remis sa laisse à ma soumise afin de lui faire comprendre que les choses sérieuses recommençaient. Je l'installai à genoux devant moi et lui ordonnai de me lécher les couilles et la verge. Ma queue ne mis pas beaucoup de temps avant de se tendre. Je lui tendis un verre de Champagne en l'invitant à en mettre dans sa bouche puis de me sucer ainsi. La sensation était divine. Le mélange du Champagne froid et de sa bouche chaude, les bulles qui piquottaient mon gland. Elle laissa s'échapper un léger filet de Champagne lequel arriva sur mes couilles, bon prétexte pour recommencer à me les lécher.

Toujours en laisse, ma petite chienne me suivit jusqu'au lit ou je lui intimai l'ordre de se mettre à quatre pattes puis de plaquer son torse au matelas. La vue de cette chatte bien ouverte et offerte était délicieuse. J'entrepris alors de m'occuper de son petit trou. Je commençai à y introduire délicatement un doigt préalablement enduit de gel. Quel plaisir de préparer cet orifice chaud et serré. Après un doigt, se fût au tour de ma langue d'explorer son fondement et de le déguster.

Son anus s'ouvrit peu à peu au fur et à mesure de mes assauts. Ma soumise appréciait visiblement qu'on s'occupe d'elle ainsi et ses gémissements étaient autant d'encouragement à persévérer. Afin de parfaire la préparation de son petit cul, j'introduisis un plug anal de taille raisonnable. Après quelques vas et vient je décidai de le laisser ainsi.

J'interrogeai ma soumise afin de savoir si elle estimait mériter que je la prenne. Elle répondit par l'affirmative en ajoutant qu'elle serait heureuse que je la prenne sauvagement, comme une petite salope. Ces mots finirent de me convaincre de la pénétrer.

Ainsi cambrée devant moi, mon sexe entra sans difficulté dans sa chatte. La tenant par les hanches, mes coups de rein se faisaient de plus en plus intenses. Ses gémissements augmentaient en intensité et je vis que la belle gourmande se caressait la chatte. Je lui démontrai ma désapprobation en lui administrant une fessée qu'elle n'avait pas anticipé. Spontanément, elle me supplia de la baiser plus fort, de la démonter.

Tirant sur sa laisse, je la forçai à se remettre à quatre pattes et maintenait la tension pour que sa tête soit bien droite. Je continuai à la pénétrer fortement et je sentis une pression exercée par son plug anal sur ma queue. La pénétration était profonde et mes couilles venaient claquer sur sa chatte. A ce rythme-là, il est évident que je n'allais pas tenir longtemps.

En préparant notre rencontre, j'avais expliqué à Sara que j'adorais qu'une femme s'occupe de mon anus avec sa bouche. Elle m'avait indiqué que ce n'était pas forcément quelque chose qui lui plaisait mais qu'il faudrait voir sur le moment.

Je ressorti ma queue de sa belle chatte et retira son plus anal. Son cul était un peu dilaté mais pas assez à mon goût. Je décidai alors de changer de plug et de passer à la taille supérieure, tout en restant dans le raisonnable.

Je relevai alors ma soumise et l'embrassai goulument. La coquine, visiblement très excitée par nos ébats, en voulait encore. J'ai eu l'impression qu'elle allait avaler ma langue. Je repris place sur le sofa et lui intima l'ordre de venir me prodiguer un pétale de rose. Je vis dans ces yeux moment d'hésitation puis elle descendit doucement pour se mettre devant moi. Elle ne me quittait pas des yeux et me gratifia d'un "Oui Monsieur" avec un grand sourire.

Elle écarta mes fesses et passa son doigt sur ma rondelle. J'étais excité comme jamais et je n'avais qu'une envie : qu'elle me bouffe le cul. Sa langue vint tourner autour de mon anus avant de le titiller frénétiquement. Durant ce temps, elle me branlait vigoureusement et j'ai dû lui dire de baisser le rythme afin de ne pas exploser. Elle revint ensuite sur ma queue et me suça profondément tout en me regardant. Sa bave coulait sur mon membre et sur mes couilles et j'avais vraiment un plaisir dingue à la voir comme ça.

Ayant envie de terminer en beauté, j'ordonna à ma soumise de se diriger vers la balançoire. Celle-ci, fixée au plafond, permet de s'asseoir et de positionner ces jambes un peu à la manière d'un fauteuil gynécologique. Avec mon aide, elle s'installa et je ne pu m'empêcher de profiter de cette vue magnifique. Toujours en bas et talons et avec son plug anal, elle était offerte à moi, les jambes écartées et ne pouvant refuser de se faire prendre.

Je m'approchai d'elle et jouai avec ses seins toujours aussi réactifs. Après avoir retiré son plug anal, je lui ai délicatement dit qu'elle était ma pute et que j'allais la sodomiser. Sa réponse fût délicieuse "Je suis votre pute Monsieur. Enculez-moi s'il vous plaît". Bien que préparé, son anus demeurait assez serré, ce qui n'était pas pour me déplaire. Elle grimaça un peu alors que ma queue entra doucement. A l'aide de mes bras, j'exerçai une tension sur la balançoire afin de la faire s'empaler sur ma queue plutôt que de lui donner des coups de rein.

Arrivé au fonds de son fondement, j'entrepris des vas et vient délicats, toujours en utilisant la balançoire. Ces gémissements trahissaient un mélange de douleur et de plaisir. Son regard m’indiquait clairement qu'elle aimait cela. La cadence s'accéléra au fur et à mesure que son anus s'habituait à ce traitement. Tout en lui donnant de puissants coups de rein mes mains maltraitaient délicatement ses seins et ses tétons.

Je ressorti ma queue pour la laisser ainsi, toujours dans cette position où aucune décision ne lui appartient. En guise de final je lui présentai le gode sur lequel elle s'était empalée plus tôt et lui commanda de le sucer. Je remis ma bite dans son cul pour la labourer comme elle le méritait. Afin de porter le plaisir à son paroxysme, j'introduisis son gode dans sa chatte pour la prendre en double. Ces gémissements se transformèrent en cris et tout son corps semblait comme possédé. Avec ma bite dans son cul, un gode dans la chatte et ses doigts sur son clitoris, il n'a pas fallu beaucoup de temps pour qu'elle jouisse fort et longtemps.

Pour ma part, ne tenant plus, j'ai giclé ma semence sur elle en l'aspergeant du ventre au visage.

Ce fût la rencontre coquine la plus intense qu’il m’ait été donné de vivre. La découverte et l’expérimentation de mon côté dominant et la prestation de ma soumise durent géniaux. Nous nous voyons encore ponctuellement pour poursuivre dans des expérimentations de ce type. Prochaine étape : la faire baiser par un inconnu devant moi.



merci pour cette suite torride
Hummmmmm quel magnifique récit très très excitant
Quelle belle aventure, merci
Histoire très excitante... merci
Vivement la suite !!!!!
Après avoir lu ce délicieux récit j'espère qu'il y aura une suite.
Amicalement et sexuellement,
Gilles
Intense jouissif et plein d aventure
Merci pour ton récit

C est très très excitant
ça complète le début  ...
super
Après  ce récit  j'en suis toute éxitée
Terriblement excitant....
Très joli récit. Hâte de lire l'étape suivante