Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu


Photo

Elle ...

Posté par adorableetintense, 29-09-2018 · 3 771 visite(s) · 20 commentaire(s)

Elle ... Elle me plait, elle me bouscule….

J’ai été toucher par la grâce d’une brune …

Je me suis laissée surprendre par l’impact visuel qu’elle a réussi provoquer chez moi.
Ne me lassant pas de regarder ses vidéos qu’elle me poste.

Elle est audacieuse et sans filtre, bordel, j’adore.
Elle me donne tellement d’envie...

Mes envies féminines deviennent réalité depuis que je l’ai virtuellement rencontré…

Cette femme aussi sexuée que moi, qui n’aura pas peur de me toucher, de me baiser …

Je ne veux pas guider, je veux me laisser porter parce qu’on va me provoquer dans ce partage.

On a parlé  de nos envies, elle est aussi direct que moi…

Je lui plais en racontant mes récits de pulsions sexuels que je peux parfois provoquer, rencontrer.
Toutes ses envies non calculer, d’un mec qui peut me choper dans un coin de rue dans la nuit alors que je ne le connais pas. Juste qqs mots en buvant un verre dans un bar qqs heures plus tôt.

La spontanéité de ce genre de moment qui fait délicieusement monter en flèche l’adrénaline d’un échange « one shot »

Donc …
On s’est donné rendez-vous dans un bar de leur ville .

Je m’étais au préalable installer dans ma chambre d’hôtel, mis le dress code dont elle m’avait parlé, fantasmé.
Pas forcément dans mes habitudes, mais pour elle, j’ai accepté sans sourciller.

Je me suis présentée à l’adresse qu’elle m’avait donné . Un lieu tendance, chaleureux...
Ils étaient là à m’attendre.
Ca me fait bizarre d’avoir ses deux regards posés sur moi.

Je suis plutôt dans la singularité d’habitude…
Je m’approche d’eux et les embrassent comme je ferai si je retrouvais un couple d’amis pour boire un verre.
Ils sont assis de telle façon que je m’assois à côté d’elle. Ça me plait assez, j’ai envie de sentir très vite si mon attirance visuelle va se transformer en physique à son contact.

On parle de tout et de rien, on boit notre verre avec une certaine légèreté dans nos échanges.
Quand je m’adresse à elle, mes yeux ne quittent pas sa bouche. Parfois je m’égare à regarder sa poitrine à essayer de deviner si elle a aussi joué le jeu de ce qu’elle m’a avait demandé de porter.

Quand l’envie de l’embrasser devient trop présent,  je regarde son complice pour me libérer du désir qui croit dangereusement.
Mes mains ont des fourmis, elles ont très envie de faire leur petit manège de séduction que je maîtrise tant. Mais je me retiens pour celui qui me confie pour la première fois la femme qu’il aime.

La soirée s’offre à nous, je dois laisser les choses se présenter naturellement. Ça ne fait que quelques minutes que nous venons de nous rencontrer.

Il me propose d’aller boire un verre chez eux me demandant si cela me fait envie, tout cela bien sûr dit juste pour un peu de convenance.
Car on connaissait déjà l’issue de cette soirée.

Je m’absente pour aller aux toilettes,  en sortant de ma cabine.
Elle est présente elle aussi.
Je souris car elle m’avait écrit qq chose sur ce lieu.

Nous sommes que toutes les deux dans cette pièce exigue, la tension monte très vite.
On rentre dans un des toilettes inoccupés, fermant la porte d’un grand geste.
Nous nous en embrassons passionnément.

Ce que je ressens contre elle est inédit…
Mes mains parcourent son dos, pressent son bassin contre le mien.

Ma chatte est trempée. Mon excitation est tel que je crois que je pourrai jouir sur l’instant.
Juste comme ça.
Nos lèvres se séparent en silence, nous nous contemplons.
Elle passe sa main sous ma robe et découvre ce qu’elle m’avait demandé.

Pas de sous vêtements, juste des bas et une robe.

Elle enfonce ses doigts dans mon intimité en me regardant, les ressort pour me les mettre en bouche.
Je suce ses doigts avec délectation et affront. Je les lui retiens même pour retenir mon geste plus longuement.

Elle me regarde un peu décontenancer et certainement très excitée elle aussi.
J’ouvre la porte pour que nous en sortions, car son amoureux nous attend.

Il faut abréger ce tête à tête sinon on va baiser dans ses toilettes et ça risque de prendre un peu de temps.

On se regarde dans les miroirs des lavabos attenants à la pièce, on vérifie nos apparences respectives et rejoignons le dernier membre de notre trio.

Quand nous revenons à lui, son regard est amusé et curieux.
Ayant raté nos premiers échanges, nous sortons dans la nuit rejoindre le lieu qu’ils ont choisi pour vivre ce moment .

Nous arrivons chez eux, je m’assoie sur leur canapé, elle me rejoint.
Il nous demande si des bulles nous plairaient, part préparer cela dans la cuisine.

Nous laissant seule. Je la surprend me regarder avec plus d’intensité.
Son corps entier est dirigé vers moi.

J’ai envie de virer ma robe et de lui sauter dessus.

Son homme nous sert nos coupettes, et se pose en retrait comme si il attendait que nous continuons ce que nous avions commencé à l’écart de son regard plus tôt dans les toilettes du bar.
Nous trinquons silencieusement.

Je pose ma main sur la cuisse voilée d’un bas de ma complice du soir. Ca lui provoque un léger sursaut n’ayant pas anticipé mon geste.
D’un geste, on renverse nos coupes en se délestant l’une et l’autre de nos robes sous le regard complice de son mari.
On s’embrasse fougueusement, on se caresse . Nous ne portons que des bas.
J’ai sous les yeux ce que j’avais vu en vidéo.

Je découvre sous mes doigts, sa douceur, ses courbes …
Pour la première fois, tout autre que les miennes.

Je suis en pleine conscience dans ce que je suis en train de ressentir à son contact.
Mes doigts s’aventurent vers sa «minette »
( elle trouve que chatte fait garçon, j’abdique ^^)

Elle aussi en retrouvé le chemin tellement humide …
Elle m’allonge sur le canapé en m’accompagnant.

On se branle mutuellement doucement, comme pour prendre nos marques de quelque chose que l’on ne connaît pas.

On oublie notre spectateur, dans ce que nous nous procurons l’une et l’autre sur cet instant.
La sensation d’avoir mes doigts en elle eeeeeeeeeeeest sublime.
La longueur de mes doigts frotte son clito, il s’humidifie rapidement … Hummmm…
Je la renverse pour qu’elle soit allongé et je veux la faire jouir avec ma langue également.

Je relève ses jambes pour avoir accès à ses lèvres qui s’offrent à moi.

Je suis un peu flipette, il va falloir que je me lance dans quelque chose que je ne maitrise pas.
Moi qui suis si critique sur les pratiques masculines de mes partenaires de jeu.
Ce soir, à moi d’être à la hauteur.
Tout en sachant ce qu’il me plait, je peux sûrement en tirer un avantage.

Ma langue s’immisce dans sa fente, je découvre son gout.

Je me sens emporter par un tel désir de gourmandise, que j’augmente le rythme de mes gestes .
Je la sens bouger sous mes doigts.

La sensation de la lécher m’excite et me surprend à la fois.
Regrettant presque ne pas l’avoir rencontrer plus tôt.

Mon regard s’égare parfois vers celui qui nous matte en silence, il a sa queue en main et se branle.
Cette vision m’excite, je me branle de ma main libre également.
Elle devient plus sonore, et se cambre sous mes doigts dans un dernier geste.
Je jouis en même temps qu’elle.
Ma chatte se contracte fortement autour de mes doigts, tellement humide.

Elle se relève et m’emmène vers son homme que nous avons lâchement abandonné dans notre plaisir commun.
Je l’imite quand elle s’agenouille devant lui. Et commence à le sucer en me regardant, j’attend qu’elle m’autorise à participer. Elle me sourit, me prend la main pour la poser sur la queue qui est dressée devant nous, je prend le relais de sa main pour le branler et approche mon visage du sien pour sucer en duo.
Parfois nous échangeons des baisers au dessus de cette bite que je continue de branler.
Les premiers soubresauts commencent à se sentir.
Je la laisse faire … Elle ouvre la bouche et accueille la semence de son homme …
Elle avale et m’embrasse dans la foulée, le gout du sperme y est encore bien présent.

Ils m’entrainent vers leur chambre, elle se pose sur le lit en levrette sur le bord, je la rejoins dans la même position, côte à côte, son regard brille d’excitation…
Je dois avoir le même…

On s’embrasse pendant qu’on nous baise à grand coup de rein chacune notre tour.
Le son de ses râles de plaisir emplie la chambre.
J’ai envie de jouir, rien qu’en regardant ma miss se faire prendre, et sentir que c’est mon tour dès que je sens son gland me pénétrer.
Elle se déplace et s’allonge devant moi sur le lit, les jambes écartées, m’offrant la meilleure vue sur son intimité. Je reste dans la même position, subissant un rythme qui s’accélère derrière moi …

Je comprend qu’elle veut que je la lèche … Encore …
Je m’exécute ayant envie de redécouvrir le sublime gout de son entrejambe.
Ma langue s’active, mes doigts aussi…

Nos trois âmes se perdent ensemble dans une communion sourde et bruyante.
Comme si on avait compris que c’était maintenant qu’il fallait tout lâcher.
Il nous rejoins sur le lit … On regarde le plafond en reprenant nos souffles perdus dans nos pensées …
Je les laisse seule en rejoignant la salle de bain que j’ai entrevu en passant tout à l’heure…

Je prend une douche, pensive à ce que je viens de me permettre…
Je ne l’entend pas me rejoindre…
Elle m’enlace, je me retourne face à elle.
On s’embrasse, ma main rejoint son intimité. Un petit son de surprise émane de sa bouche.
Puis de plaisir, elle fait pareil, elle me doigte également.

Puis elle arrête l’eau,m’entraine en dehors de la douche, en me tendant une serviette.
Me ramène à la chambre, ou il nous attend nu assis sur le bord du lit, sa queue posée sur son aîne.

J’ai l’impression qu’ils savent déjà ce qu’il va nous attendre …
A peine avoir fini ma pensée, que mon regard tombe sur ce meuble Ikea blanc .
Ou pas mal de vidéo qu’elle m’a offerte l’utilisait comme un support qui m’a beaucoup fait fantasmer. Deux godes ventouses nous y attendent.

Je lui avais souvent exprimé mon envie de me branler en duo face à elle sur ce meuble qui me paraissait si accueillant pour nos activités communes un peu hot et coquines.
On chevauche en cœur le meuble et nous nous sommes assis sur nos trophées de silicone.
En se regardant, en bougeant nos bassins sur ses modèles phalliques de bas en haut…
Parfois nos langues, nos bouches se mélangent. Je la vois regarder son homme que j’ai de dos.

Je devine qu’il se branle en même temps que nous…
Et de nouveau, nous nous abandonnons…

Elle le rejoint s’assoie sur lui en me faisant face. Se laisser aller au rythme qu’elle se donne en me regardant …
Elle me tend la main pour que je la rejoigne.
Je suis devant elle, debout. Elle se laisse encore aller, se retire et me demande en silence de faire de même.
Je baise son mec en la regardant comme je viens de le faire qqs instants plus tôt.
Elle s’est assise au sol,  où elle se touche en nous contemplant.

Je la rejoins très vite pour m’assoir face à elle, je frotte ma minette contre la sienne qu’elle libère de ses doigts … Nos cyprines se mélangent, j’aime me branler contre elle de cette façon…

On se regarde en silence, je la sens parfois regarder son complice de jeu qui fait augmenter son plaisir, je le sens augmenter régulièrement …

Puis elle se lève pour le rejoindre, je pars silencieusement de leur chambre …
Les laissant en tête à tête, reprend ma robe dans le salon qui jonchait le sol , me rhabille dans une sérénité d’un long moment de baise…
Sors doucement de leur maison, dans la ville, et rejoins ma chambre d’hôtel.

Je m’allonge sur le lit, en repensant à ce que je viens de vivre si simplement…

Ouais merde, d’une simplicité, d’un respect, d’une sensation ineluctable…
D’une jouissance doublée par ce duo qui m’a laissé entrer dans leur intimité…

Miniature(s) jointe(s)

  • Image attachée




Superbe texte plein de rythme! J'aime beaucoup ton style, Tu vas droit au but tout en n'oubliant pas de planter le décor, c'est très plaisant à lire. Merci pour ce nouveau partage d'expérience.
Te lire est aussi agréable que de poser les yeux sur toi .

Merci pour tout ce plaisir , des yeux et de l'esprit.
Bisous doux coccis
Merci encore ..
Merci de nous avoir emmené avec vous dans votre découverte de ces nouveaux plaisirs.
Que d'inspiration pour notre futur...

Selene-Severin, le 29-09-2018 - 09:41, dit :

Merci encore ..

Je te le devais ...
Hummmmmm quelle magnifique coquine très très excitante
je crois que je vais fantasmer là dessus pendant un bon moment...
Superbe texte miss grande classe dans l'écriture.Des phrases courtes et précises qui ont énormément d'impact...Pour ce qui est de l'histoire ,réelle ou non, les caresses  dans les toilettes, où tes mots si excitants illustrent parfaitement vos excitations, m'ont laissé avec un gaule exceptionnelle. C'était bien ton objectif je pense....C'était ma première lecture d'un de tes récits et ce texte me pousse vraiment à découvrir les autres.Merci de l'invitation à te lire...bises
Très plaisant à lire.
Merci pour ce délicieux partage
Je dirais fictive cette histoire...?
Un récit d’une efficacité redoutable !
Je reste sous le charme d'un récit sans équivoque, comme une ode au plaisir, à la sensualité... quand fantasmes rencontrent la réalité !
Je ferme les yeux et j'ai l'impression d'être dans la description...
Merci pour ces lignes terriblement excitantes !
merci pour votre visite ... Du même coup je vous découvre ... Je ne suis pas déçu ... Et je vais devenir très curieux !!! ... Je le suis naturellement ..... Vous êtes belle et vous écrivez bien ... J'aime .
Très belle rencontre
Merci pour ce délicieux récit, j'ai beaucoup beaucoup aimé encore un grand merci pour ce récit captivant.
Cordialement et sexuellement,
Gilles
Un grand merci pour ce récit intense et envoutant !
superbe récit !!
un fantasme pour beaucoup d'hommes
belle effet chez moi
merci du partage
J'aime tes mots. Ils m'ont entraîné avec aisance dans cette aventure.
La vivacité de la narration ne m'a pas laissé le temps de souffler …
J'apprécie vraiment … merci … ♥♥♥♥ ...
Quelle magnifique soirée superbement racontée, merci :)
Un superbe récit , et surtout une très belle soirée pour toi , j'aurais bien joué le voyeur