Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu


Photo

La femme des toilettes by Marie

Posté par marie-sans-culotte, dans Bisexualité, Insolite 29-01-2019 · 23 981 visite(s) · 24 commentaire(s)

La femme des toilettes by Marie Je sors très souvent sans ma culotte (celles et ceux qui ont visité nos albums, ici sur Voissa, le savent) et quelques fois, ces petites exhibitions peuvent amener à des situations imprévisibles.

Joël (mon mari) et moi, étions en vacances et au cours d'une balade où j'étais évidemment nue sous ma jupe, nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant en bord de mer. A table, j'ai été prise d'une envie de faire pipi et je me suis rendue aux toilettes. J'étais en train de me laver les mains après avoir pissé quand une jeune femme est entrée. Bien que lui tournant le dos, je pouvais la voir dans le grand miroir qui faisait face au lavabo: plus grande que moi, sûrement plus âgée aussi, brune, très bronzée dans une petite robe légère rouge. Elle n'était pas maquillée et ce petit côté naturel lui donnait un charme certain.

Elle est venue directement vers le lavabo-double et j'ai pensé quelle voulait se laver les mains. Mais au lieu de se diriger vers l'autre robinet et se tenir à mes côtés, elle s'est mise juste derrière moi et, contre toute attente, a passé la main sous ma jupe.

"J'avais bien vu que tu n'avais de culotte" me dit-elle. J'étais si scotchée que je n'ai su quoi répondre. J'étais d'autant plus surprise que nous n'étions pas nombreux dans la salle du restaurant (seules trois tables, dont la nôtre, étaient occupées), et je ne l'avais pas remarquée parmi les autres clientes.

Elle a alors susurré à mon oreille: "je suis sûre que tu aimes aussi les filles" et avant même que je réponde, elle relevé ma jupe sur mes reins et commencé à me toucher les fesses. Je dois avouer que je trouvais ça agréable et je cambrais les reins pour aller au devant de la caresse. Je sentais mon abricot se gonfler et devenir de plus en plus moite. J'étais surtout excitée par la situation: les fesses à l'air, j'étais en train de me faire caresser par une inconnue dans les toilettes d'un restaurant.

La caresse se fit plus précise et elle fit aller un doigt le long de ma fente. "Tu aimes, ça. Tu mouilles bien !" dit-elle. Moi, je n'avais qu'une envie: que son doigt s'occupe de mon bouton et j'ai été déçue quand sa main délaissa mon intimité. Mais c'était pour me prendre par la main et m'entraîner dans la cabine des toilettes dont elle verrouilla la porte. Elle s'appuya alors dos à la porte, souleva sa robe et baissa sa culotte sur le haut de ses cuisses. Elle n'était pas épilée et sa petite touffe de poils noirs était mise en valeur par la trace blanche du maillot sur sa peau bronzée. Elle me demanda de me retourner, m'attira vers elle, releva ma jupe et se colla à mon dos. Elle me serrait si fort en se frottant contre mes reins que je sentais ses poils drus me picoter les fesses, ce qui n'était pas déplaisant. Puis elle passa une main sous mon tee-shirt pour caresser ma poitrine et reprit la caresse de mon clito. Au bout d'un moment, tout en me caressant, elle m'a fait des petits bisous dans mon cou. Moi, les bisous dans le cou m'ont toujours fait craquer. Sans le savoir, elle avait trouvé mon point faible. Et c'est à ce moment que j'ai joui.

Quand, après avoir repris mon souffle, je me suis retournée pour, à mon tour, m'occuper d'elle et de sa chatte, la jeune femme avait déjà remonté sa culotte et baissé sa robe. Et elle a quitté les toilettes en m'adressant un sourire. Je suis alors retournée à notre table, promettant à Joël de lui expliquer plus tard pourquoi j'avais mis si longtemps pour faire pipi. Et tout en continuant notre déjeuner, j'ai regardé les autres clients du restau, mais l'inconnue à la robe rouge n'était pas là.

Notre repas terminé, au moment de payer, la serveuse nous demanda de régler l'addition avec la patronne au comptoir, à l'entrée du restaurant. Et là, ce fut la surprise: la "patronne" était la jeune femme des toilettes. Comme si de rien n'était, elle nous demanda si tout s'était bien passé et si nous avions apprécié notre repas. Pendant que Joël payait, je me suis retournée et j'ai compris: la salle du restaurant était légèrement en hauteur par rapport à l'entrée. Du comptoir, on pouvait voir sous les tables. C'est donc depuis ce point d'observation que la jeune femme avait dû remarquer j'étais sans culotte.

Image IPB  Sur la photo: sans culotte, dans un restaurant.

Epilogue:
Dans la voiture, j'ai raconté l'histoire à Joël. Cela nous a tellement excités que mon homme a dû garer la voiture dans un petit chemin de terre isolé. Abrités derrière des buissons, allongés sur nos serviettes de plage, nous avons fait l'amour, entièrement nus, en plein air.



Superbe récit qui donne tres envie
Sympa
Un récit magnifique et très excitant
Très belle et très excitante cette anecdote, j’adore !
Très ..... sympa ..!!!!  Image IPB Image IPB Image IPB
Bizouilles ....
Magnifique histoire
Hummm. Délicieux.....Bon restaurant ?Bisous coquins
Super, très belle aventure Image IPB

Merci de nous l'avoir fait partager
Hummmmmm quelle magnifique récit très très excitant
Merci d'avoir pris le temps de nous faire partager ce récit. Bravo pour l'érotisme qu' il dégage.
Magnifique récit j'ai adoré
Superbe récit, très excitant. Merci
Que de plaisirs à partager quand on a l'esprit largement ouvert.
Félicitations.
une histoire bien excitante qui donne envie de te plaquer les doigts sous ta robe
Hum super sympa...j'adore
C'est vif, coquin à souhait....bref comme la situation...
Super......
très excitant, une histoire que j'aurai bien aimé qui arrive à ma belle
aventure très excitante merci...
Quelle superbe aventure...
coquine !
Merveilleux recit
Hum j'en suis tout choses bisous
Magnifique récit
très coquin et super
merci.
Humm une histoire savoureuse et bien excitante