Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu


Photo

Hall of glory (variante)

Posté par SurLaRouteDeLaSoie, dans récits 05-12-2017 · 4 935 visite(s) · 7 commentaire(s)

Récit érotique couples glory hole

Hall of glory


Marie patiente au coin de la rue. Cela fait déjà dix minutes qu'elle attend et les regards appuyés des hommes qui passent commencent à la mettre mal à l'aise. Elle souhaite qu'Alex arrive enfin.
Ces coups d’œil fréquents ne l'étonne guère. Avec le genre de tenue qu'elle porte, il faut s'attendre à enflammer les mecs.
Le message d'Alex était succinct mais clair : "Rendez-vous à l'angle de l'avenue Foch et du Boulevard Froissart, 14h. Jupe courte et talons hauts, collants ouverts, pas de culotte."
La gène et l'excitation mettent Marie dans un état confus. Elle se fait l'effet d'une prostitué, plantée comme ça sur le trottoir. Elle se demande si un homme ne va pas finir par l'aborder.

Enfin, elle aperçoit son compagnon, au bout de la rue, lui faisant signe d'approcher. Marie se hâte de le rejoindre, consciente qu'il profite de cette instant pour l'observer et qu'il apprécie le spectacle. Elle en rajoute un peu et roule des hanches pour lui.

Marie va interroger son amant mais celui-ci pose un doigt sur sa bouche et lui impose le silence. Alex la prend par la main et l'entraîne dans une rue perpendiculaire. Quelque dizaines de mètres et le couple pénètrent dans un sex shop.
Alex plante là sa belle et se dirige vers le comptoir. Marie fait mine de regarder les lieux, la lingerie et les accessoires mais, curieuse, elle observe son compagnon. Celui-ci discute quelques instants avec le gérant puis dépose un billet de dix euros.
Marie croise un joli couple, occupé à examiner des bijoux. La femme lui lance un regard; le couple échange un sourire puis se détourne.
Alex rejoint sa belle et lui explique avoir loué une cabine. Surprise, Marie se laisse entrainer vers l'arrière de la boutique, puis à l'étage.
En gravissant l'escalier en colimaçon, elle aperçoit l'autre couple qui se dirige vers la caisse du magasin puis monte à la suite.
Alex s'engouffrent dans la cabine et verrouillent la porte derrière Marie.
Il plaque sa maitresse contre le mur, remonte sa jupe puis déclare "je vais te bouffer la chatte". Cette petite phrase qui a le dont de la rendre folle de désir.
Il dépose Marie sur le sofa et celle-ci écarte largement les jambes pour dévoiler son sexe humide et son clitoris tendu.
Alex entreprend de lécher sa partenaire.

Quelques minutes plus tard, alors que Marie est au bord de l'extase, Alex se lève et sa compagne aperçoit pour la première fois deux orifices dotés de petites trappes sur les murs. Alex les ouvre.
Aussitôt, deux regards apparaissent. L'un en hauteur, les yeux d'un homme, l'autre plus bas, ceux d'une femme. Alex n'y prêtent aucune attention et s'agenouille de nouveau pour sucer le sexe de sa maitresse.
Marie gémit de plaisir tout en observant ses voyeurs. Elle a reconnu le couple croisé au rez de chaussée. Le regard de la femme se détourne et, à travers l'orifice, Marie entrevoit la fellation qu'elle prodigue à son amant .
Cette vue lui procure de doux frissons. Son plaisir monte, elle croise le regard de cet homme, sucé derrière la paroi. Elle frémit de plaisir dans ce voyeurisme à double sens.
Marie est à présent au comble de l'excitation, elle observe cet homme, de l'autre côté du mur, sa verge dans la bouche de sa maitresse.
Les coups de langue d'Alex, se font tour à tour lents et rapides, légers ou appuyés et ce contact sur ses lèvres et son clitoris lui procurent des vagues de plaisir de plus en plus fortes.
Alex introduit plusieurs doigts dans son sexe trempé. Dans un mouvement lent et précis, il masse l'intérieur de son vagin tout en accentuant la pression sur son petit bouton de plaisir.
Marie jette un dernier regard et croise celui de son amant, puis celui de ses voyeurs et le plaisir déferle, vagues de jouissance. Ses cris sont une récompense.....

A présent, marie veux faire jouir son amant. Elle plaque Alex contre le mur et commence une fellation digne d'un film X.
L'homme dans la cabine voisine a pénétré sa partenaire. Marie peut entendre leurs râles de plaisir.
Elle demande à Alex de se rapprocher du trou et recommence ses va et vient sur son sexe tendu. La vue du deuxième couple enlacé l'excite tant que la fellation devient frénétique.
Marie sent le plaisir de son amant monter. Elle pousse le sexe le plus loin possible dans sa gorge puis aspire le gland puissamment. Elle caresse les couilles de son homme, les presse; glisse un doigt sur son anus et le masse légèrement. ses mouvements s’accélère et marie sent que sont amant s’apprête à jouir.
Alex pousse un râle dans une explosion que sa maitresse dirige habilement sur sa poitrine. Dans la cabine voisine, le couple se déchaine...

Le feu retombe, les souffles s'apaisent...
Alex et Marie sortent de la cabine, descendent l'escalier. Les regards appuyés du gérant montrent que les cris de Marie ont porté loin.
Ils quittent la boutique, sans un regard en arrière.

Épilogue :


Marie se connecte et se rend sur la page du couple complice.

Elle écrit :

"Chers voyeurs, merci pour votre présence et pour avoir joué strictement le rôle que nous vous avions proposé. Alex et moi avons apprécié ce moment; J'espère que vous en gardez également un bon souvenir.

Bisous;

Marie"





tres joli recit et experience a renouveler je pense
"Glory hole" (pas "hall")

Pierre772, le 10-01-2018 - 06:39, dit :

"Glory hole" (pas "hall")
Merci, nous voulions faire un jeu de mot dans la langue de shakespeare.
Vous trouvez ça laid ?Image IPB
bien envie de rencontrer Marie. Super le récit
Quand les scénarios se déroulent sans accros c’est un truc super à vivre.
Votre récit et excitant à lire.
jadore ... tres beau récit
Mmmmh quelle belle histoire !

Catégories

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)

Derniers visiteurs