Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Participez au concours des Super Héros de Voissa - Infos & participations

Aller au contenu

Si Noémie m'était contée...



Photo

Vidéo 15 - Mercredi 18 Mars 2015 - 13h19

Posté par kiyoux, 12-08-2018 · 203 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, extra-conjugale et 8 de plus...
La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie s'installe nue sur le lit. Une fois n'est pas coutume, elle attache les menottes à ses chevilles puis avant de faire de même avec ses poignets elle se bande les yeux une nouvelle fois. Elle tâtonne un peu par la suite pour s'attacher les poignets au cadre de lit mais la voilà finalement offerte à l'inconnu.

Ca sonne. On entre.

- Salut ma belle.

C'est Bob. Surprenant que Noémie se soit bandée les yeux.

- Ah, c'est bien ça, tu as respecté ma consigne, dit-il.
- Oui, j'ai hâte d'avoir la surprise que tu m'a promis la fois dernière.
- Ne soit pas si pressée.

Bob entre dans le champs de la caméra, il se rapproche et passe sa main devant le visage de Noémie assez brutalement, au point que j'ai cru qu'il allait la gifler. Elle ne bouge pas d'un pouce. Elle n'y voit strictement rien, le bandeau fait son office. Bob se retourne et fait un signe en direction de la porte. Un deuxième mec apparaît alors à la caméra.

Bob lui fait signe de ne pas faire de bruit. Les deux mecs se déshabillent en silence. bob commence à caresser Noémie, à l'embrasser comme à leur habitude. Il lui fait un langoureux cuni. Elle gémit. Il lui apporte sa queue pour qu'elle le suce. Le pote de Bob bande comme un fou et se masturbe devant Noémie aveugle et offerte devant eux.

- ca te plaît ? demande Bob.
- Oui, c'est excitant de ne rien voir.
- On continu alors ?
- Oh oui, s'il te plaît.

Bob fait alors un signe à son pote qui enfile une capote sans bruit. Bob s'écarte de la bouche de Noémie mais ce n'est pas lui qui s'installe entre ses jambes. Son pote la pénètre et entame un va et vient. Bob s'approche de l'oreille de Noémie.

- Tu aimes ?
- Oui, j'aime quand tu me fais l'amour comme ça, répond-elle.
- Ah bon ?
- Oui, tu fais ça tellement bien.

A ce moment, Bob soulève le bandeau de Noémie.

- Oh ! fait-elle surprise.
- Je te présente Adrien, un ami à moi.
- Bonjour, dit le fameux Adrien.
- Tu m'en veux ? demande Bob voyant que Noémie ne répond pas.
- Non, non, je ne m'y attendais pas. Je suis un peu surprise.
- Tu veux que l'on stoppe là ? Ou je te détache et on poursuit, l'interroge Bob.

Noémie regarde Bob.

- En même temps, tu réalise un fantasme que je n'aurai peut-être pas osé tenter de moi-même, dit Noémie.

Elle embrasse Bob puis Adrien qui reprend ses mouvements de va et vient. Bob détache Noémie qui s'empresse de relever les cuisses pour mieux accueillir ce nouveau sexe.

Adrien se retire et s'allonge à côté de Noémie. Bob lui fait signe de se mettre à 4 pattes. Elle s'exécute et se met à sucer Adrien après lui avoir enlevé sa capote. Bob prend position derrière elle.

Au bout d'un moment, ils échangent de place. Adrien la prend en levrette après avoir remis un préservatif, Bob se fait sucer. Elle à l'air d'apprécier, eux aussi.

- Oh, putain, je viens s'exclame alors Adrien qui ne ralenti pas pour autant.
- Moi aussi, râle Bob, qui maintien la bouche de Noémie sur son sexe en plaçant ses main derrière la tête de la jeune femme.

Les deux mecs poussent des râles d'orgasme en même temps. Noémie à l'air inconfortable, maintenue comme elle l'est par Bob qui éjacule dans sa bouche, la queue rentrée jusqu'à la garde. Elle ne bouge pas. Adrien se retire. Bob relâche la pression sur la nuque de Noémie et lui caresse les cheveux. Elle continu de le sucer. Elle remonte progressivement le long de son sexe et termine par le bout de son gland dans un bruit de succion. Elle dégluti puis lèche un peu le gland de Bob.

- Deux premières fois pour moi aujourd'hui, dit Noémie.
- Deux ? s'étonne Bob.
- Première fois avec deux hommes...
- Oui ça je m'en serai douté.
- Et première fois que j'avale.
- Ah bon ?
- En tout cas c'était sympa, dit Adrien déjà en train de se rhabiller.
- Oui, merci à tous les deux dit Noémie qui s'allonge sur le lit pendant que eux finissent de remettre leurs vêtements.

Ils partent après l'échange de quelques banalités et d'embrassades. Noémie se lève et revient 15 minutes plus tard, changée, les cheveux encore mouillés, la mine radieuse, pour éteindre la caméra.


Photo

Vidéo 14 - Mardi 17 Mars 2015 - 16h46

Posté par kiyoux, 11-08-2018 · 136 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, extra-conjugale, capote et 4 de plus...
La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie est nue. Elle se dirige vers le lit et s'attache pour la première fois depuis un moment. Elle attend. Elle commence à défaire ses menottes puis se ravise. Elle se réinstalle, puis finalement elles les enlèves et sort de la chambre. Elle revient avec quelque chose à la main. Elle s'installe de nouveau mais avant elle se bande les yeux. Elle relève le bandeau à plusieurs reprises comme pour bien l'ajuster. Elle attend un moment avant de s'attacher non sans mal la dernière main au cadre du lit.

- Bonjour, dit une voix douce au loin.
- Au fond du couloir à gauche, lui répond Noémie.
- Très bien.

- Ben ça alors, je ne m'attendais pas à ça, dit l'homme qui entre dans le champs de vision de la caméra.

Je reste interloqué. Il sort du lot par rapport aux précédents. Petit, grisonnant et bedonnant, la soixantaine à vu d'oeil.

- Faites votre affaire, je suis à vous comme convenu. Mais interdiction de relever le bandeau ou de ma détacher. Interdiction de m'embrasser sur la bouche aussi. C'est d'accord ? demande-t-elle.
- Bien sur, répond l'homme. Et pour les capotes ?
- Sur la table de nuit.

Il se déshabille et commence à caresser Noémie tout en se masturbant. Elle frissonne. Il va falloir que je lui demande ce qui lui a traversé l'esprit ce-jour là. Il l'embrasse sur les seins, le ventre, les cuisses, l'entre-jambe. Il met un peu de temps à bander mais finit par y arriver et enfiler un préservatif avant de pénétrer Noémie. Cela ne dur pas longtemps. Il ressort et noue le préservatif.

- Vous pouvez me détache le poignet droit, demande Noémie, la clef est à côté des capotes.
- Oui bien sûr.

Il la détache, se rhabille.

- Merci, dit-il.
- De rien répond Noémie de manière laconique.

Il s'en va. Noémie enlève ses menottes, se lève et ôte le bandeau. Au loin, la voix de Marc dans le répondeur. Ce fut une session expresse.

La caméra s'éteint.


Photo

Vidéo 13 - Jeudi 26 Février 2015 (partie 2)

Posté par kiyoux, 10-08-2018 · 210 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, extra-conjugale, sperme et 7 de plus...
Partie 1: http://communaute.vo...12h31-partie-1/

... Jean prend un sacré moment de réflexion.

- Je comprends pourquoi tu n'étais pas certaine que ce soit raisonnable, finit-il par dire.
- Oui, mais là je n'en pouvait plus d'attendre.
- Je suis pardonné ?
- Peut-être... dit-elle d'un air mystérieux.
- Comment ça peut-être, lui demande Jean.

Noémie se penche vers son oreille. C'est à ce moment que je comprend le sens de leurs échanges. Il est en elle. Elle se laisse pénétrer une nouvelle fois sans capote sans avoir demandé au préalable la permission au mec.

- Tu es une sacrée toi, rigole Jean à ce que Noémie lui a glissé dans l'oreille.
- Une sacrée quoi ? demande-t-elle en faisant la naïve (ce qu'elle fait d'ailleurs très bien je trouve).

Ils poursuivent dans cette position un bon moment puis Jean la renverse sur le dos. Il lui écarte les jambes, se replace en elle et la maintenant avec ses mains à la hauteur des cuisses de la jeune femme il se met à accélérer la cadence. Noémie gémit de plaisir. Il repousse ses jambes vers elle qui les attrape sous les genoux. Lui a de nouveau les mains libres qu'il pose de chaque côtés de Noémie tout en accélérant encore le rythme. Concert de râles, de gémissements et de cris avant que la cadence ne ralentisse et que Jean ne s'arrête, le sexe toujours dans le vagin de Noémie.

- Alors, je suis pardonné maintenant ? demande-t-il.
- Hummm, laisses-moi réfléchir... Oui, c'est bon, ça me va.
- Et pourquoi cette envie ?
- Pour moi c'est l'offrande suprême qu'une femme puisse faire à son amant. Le laisser déposer sa semence au fond de son vagin. Ainsi, il prend entièrement possession du corps de son amante.
- C'est joliment dit.
- Merci, sourit-elle.
- Et combien d'hommes ont pris possession de toi ?
- Avec ou sans mon mari ?
- Les deux.
- Un avant lui, tu es le deuxième depuis que je suis avec.
- Arf, je passe loin derrière, bougonne-t-il.
- De peu en plus, rigole-t-elle.
- Ah bon ?
- Oui, 12 jours.

Jean marque un temps d'arrêt, il est toujours au-dessus d'elle, en elle.

- Le 14 ? Sérieux ? Tu t'es fait remplir par un autre que ton mec le 14 février ?
- Oui, dit-elle toute fière.
- Tu es vraiment une tordue toi alors.

Jean embrasse Noémie, se retire. Elle reste sur le lit, les jambes repliées et écartées. Je devine du sperme qui s'écoule de son vagin. Jean jette un coup d’œil au passage.

- Y'a du trop plein, dit-il.

Noémie éclate de rire. Jean se rhabille et s'en va après l'avoir embrassée. Noémie se caresse le sexe après son départ, jouant avec la semence de son amant.

Elle se lève.

La caméra s'éteint.


Photo

Vidéo 13 - Jeudi 26 Février 2015 - 12h31 (partie 1)

Posté par kiyoux, 09-08-2018 · 298 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, jeu, nudité et 2 de plus...
La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie est habillée. Elle porte une jolie robe colorée à manches longues qui lui fait un très joli décolleté (entre nous j'avoue l'avoir déjà noté lors d'un repas où elle la portait). La sonnerie retenti. Noémie surprise regarde sa montre. Elle sort du champs de la cmaéra. Des paroles au loin qui se rapprochent.

- Oui c'est certain qu'elle aurait pu me faire une scène, dit une voix d’homme (celle de Jean).
- Tu as eu du bol.
- Je ne sais pas si c'est de la chance mais il faut que je sois plus vigilant à l'avenir si je veux préserver mon couple.
- Mais continuer à t'envoyer en l'air dans son dos, lui rétorque Noémie tout sourire.
- C'est tout à fait ça, dit Jean en attrapant Noémie pour la jeter sur le lit où il s'installe avec elle.

Ils s'embrassent, se caressent. Noémie enlève à Jean son pantalon et commence à le sucer. Elle remonte le long du corps du jeune homme en l'embrassant. Elle s'installe sur lui à califourchon. Ils s'embrassent de manière très sensuelle. Jean descend la fermeture éclair située à l'arrière de la robe de Noémie. Elle se redresse et fait passer celle-ci par dessus sa tête. En dessous, elle ne porte qu'un bustier noir et des bas, pas de culotte. Elle commence à embrasser Jean tout en frottant son sexe contre son pénis.

- Tu es bien excitée dis moi.
- En même temps c'est de ta faute, répond Noémie.
- Ah bon ? Et pourquoi cela ? l'interroge Jean.
- Je te rappelle que tu m'as laissée en plan hier.
- Oui c'est vrai. Tu m'en veux ?
- Un peu.
- Et comment puis-je me faire pardonner ?
- J'ai bien une idée.
- Tout ce que tu veux.
- Tout ? demande-t-elle.
- Dans la limite du raisonnable quand même.
- Je ne suis pas certaine que cela soit raisonnable en fait, dit Noémie en continuant de se frotter à lui et de l'embrasser.
- A ce point là ? Dis toujours.
- Tu me fais confiance ?
- Euh, là je ne sais plus trop, bredouille Jean. C'est si terrible que cela ton idée ? Tu commence à me faire peur.
- Non, non, il ne faut pas exagérer non plus. Alors ?
- A lors quoi ?
- Je peux ? demande-t-elle d'un ton très joueur tout en n'arrêtant pas ses mouvements de bassin.

Jean ne répond pas immédiatement. Je me demande comment cela va tourner. Que peut bien avoir Noémie derrière la tête. Jean prend un sacré moment de réflexion.

A suivre...


Photo

Video 12 - Mercredi 25 février 2015 - 17h03

Posté par kiyoux, 08-08-2018 · 120 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, mariée, fellation et 4 de plus...
La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie est nue. Elle termine l'installation de la caméra est s'allonge sur le lit, sans menotte. A peine 5 minutes plus tard, la sonnerie de l'entrée retenti.

- Salut, dit une voix d'homme. Et ben, sacré changement depuis la dernière fois, tu fais toute mince comme ça.
- Oh n'exagère pas non plus, je n'ai pas retrouvé mon corps d'avant, répond Noémie.

Le mec en question c'est Jean. Effectivement, la dernière fois qu'il a vu Noémie, elle en était à 8 mois de grossesse. Noémie se redresse dans le lit pendant qu'il se rapproche. Elle s'assoit sur le bord et à peine est il prés d'elle qu'elle se met à défaire sa ceinture, les boutons de son jean afin de sorti son sexe et le prendre en bouche.

- Et bien, fait-il. Une sacrée envie apparemment. Ton homme ne s'occupe plus de toi ?
- En effet, répond-elle. Rien depuis 3 semaines.
- C'est long ! ironise Jean.
- Trop, dit-elle la bouche pleine.

Elle le suce langoureusement, lui profite de ce moment lorsqu'un téléphone sonne. Jean le sort de la poche de son pantalon.

- Merde, c'est ma femme.

Noémie lui fait signe de répondre mais sans arrêter de lui astiquer la queue.

- Oui. Oui. Non. Je décolle du boulot là. Non je ne suis pas parti il y a 20 minutes. Oui, je sais que Claire m'a vu partir mais je suis resté discuter sur le parking avec un consultant extérieur. Oui. Non mais arrête ta parano. Je suis là dans 10 minutes. Moi aussi je t'aime. A plus.

Il raccroche. Noémie n'a pas cessé de le sucer.

- Je suis désolé je dois y aller, dit-il.
- Ce n'est pas juste.
- Tu es disponible comment demain ?
- Toute la journée, je n'ai pas encore repris le travail.
- Si je passe entre midi et deux ça te va ?
- Ok, répond Noémie en faisant la moue.

Il remonte son pantalon, resserre sa ceinture et part. Noémie se lève à son tour, se dirige vers la caméra. Elle semble assez contrariée. La caméra s'éteint.


Photo

Vidéo 11 - Samedi 14 Février 2015 - 15h30

Posté par kiyoux, 07-08-2018 · 181 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, creampie et 5 de plus...
Ah le 14 février, la Saint-Valentin, fête des amoureux ! Enfin normalement. Je fus surpris de trouver une vidéo à cette date. Noémie avait beaucoup de vice tout de même. Déjà qu'elle trompait Marc, enceinte, au réveillon de Noël, mais là ! Le jour de la Saint-Valentin, franchement !

La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie porte un magnifique ensemble de sous-vêtements en dentelle noire. Soutien-gorge très échancré, discrètement push-up, tanga laissant libre le dessin de ses fesses fermes (elle avait sacrément fondu depuis son accouchement et retrouvé son physique de sportive), de jolis bas nylons noirs allongeant artificiellement ses jolies jambes.

Elle s'installe sur le lit sans s'attacher. Je comprends qu'il s'agit d'un "habitué". De fait, quelques minutes plus tard, Bob arrive.

- Bonjour, comment vas-tu ? demande-t-il.
- Bien et toi ? lui répond-elle tout en se mettant à genoux sur le lit pour venir l'embrasser.
- Tu es trés belle. C'est la première fois que je te vois habillée.
- C'est vrai. Même si je ne suis pas trop vêtue.

Elle lui sourit, il lui rend.

- C'est pour me faire pardonner de la dernière fois, lui dit Noémie.
- T'inquiètes, y'a pas de lézard.
- Si, si, j'insiste, dit-elle tout en aidant Bob à se déshabiller.

C'était la première fois que je la voyait non passive. Bisous, caresses. On aurait pu dire un vrai couple, en tout cas de vrais amants ça c'était certain. Noémie continu donc de s'occuper de Bob. Une fois qu'il est nu comme un vers, elle se lève et l'allonge sur le lit. Décidément, elle a décidé de prendre les choses en mains. Ou en bouche plutôt. Elle entame en effet une longue fellation. Bob est sur le dos, en travers du lit, les jambes pendantes. Elle est debout, courbée en deux.

Au bout d'un certain temps, Noémie se redresse et se positionne à califourchon sur Bob. Elle embrasse son torse, sa bouche. Elle se frotte contre lui. Je le vois alors écarquiller les yeux alors qu'elle semble caresser sa queue avec sa main. Je ne comprends pas tout de suite. C'est seulement lorsqu'elle accentue ses mouvements de bassin que je réalise ce qu'il vient de se passer. Ele ne caressait pas le sexe de Bob ! Noémie était en train d'écarter son tanga pour le faire glisser en elle, sans préservatif.

Pas un mot. Le silence juste brisé par les froissements des draps tandis que de ses mouvements de bassin Noémie mène la danse.

- Ahhh, je sens que ça vient, dit Bob en douceur, rompant le silence pour prévenir Noémie.

Elle lui pose l'index sur la bouche.

- Joyeuse Saint-Valentin, dit-elle en venant l'embrasser.

Bob émet un râle plus fort qui, je le sais maintenant à force d'avoir visionné leurs ébats, est synonyme de jouissance pour lui. Noémie ralenti doucement la cadence sans cesser de l'embrasser.

- Je suis pardonnée ? demande-t-elle en se redressant.
- Oui, toute pardonnée, répond-il. La prochaine fois c'est moi qui te ferai une surprise.
- Hmmm, j'ai hâte.

Noémie se retire en replaçant son tanga sitôt le sexe maintenant flasque de Bob hors de son anatomie.

- Tu crois que Marc va apprécier ma tenue pour ce soir ? demande-t-elle à Bob tout en se dressant fièrement devant lui.
- Tu ne vas pas te changer ?
- Non, tu crois que je devrais ?
- Ben, disons que ta culotte a pris un peu cher, dit-il.
- C'est le but, jubile-t-elle en faisant un clin d’œil à Bob.
- Et tu n'as pas peur qu'il se rende compte qu'elle est pleine de sperme ?
- Je ne pense pas qu'il s'en rende compte si je lui fais le même tour qu'à toi.
- Vu comme ça. Tu me raconteras.
- Bien sûr.

Bob se rhabille. Un dernier baiser. Noémie éteint la caméra.


Photo

Vidéo 10 - Mardi 27 janvier 2015 - 15h12

Posté par kiyoux, 25-04-2018 · 331 visite(s) · 0 commentaire(s)
nue, infidèle, seins, pubis et 3 de plus...
Charlie, le fils de Marc et Noémie est né le 13 janvier 2015. A peine deux semaines plus tard, Noémie s'est organisé une nouvelle rencontre. Incroyable.

La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie est déjà nue. Son corps a changé. Son beau ventre rond a laissé la place à une petite bedaine flasque, ses seins ne sont plus si gros, si tendus, ses mamelons ont commencé à retrouver leur couleur d'avant la grossesse. Elle s'installe, se menotte au lit. Je n'ai jamais vu son pubis aussi velu.

C'est encore Bob qui se pointe. Les banalités échangées, il se rapproche du lit. Il regarde le corps de Noémie. Visiblement, il est lui aussi interpellé par les modifications corporelles de la jeune maman. Il se déshabille, commence à la caresser. Ses gestes sont un peu précipités par rapport aux autres fois. Noémie se raidit.

Ils échangent 2-3 mots que je n'entends pas. Il se redresse et commence à se rhabiller.

- Ce n'est pas grave, dit-il, je comprends.
- Je suis désolé, dit-elle.
- Pas de soucis.
- Je n'ai pas eu de rapport depuis l'accouchement. Je pensais en avoir envie mais là je ne sais plus.
- Pas de problème, tente-t-il de la rassurer.

Il fini de s'habiller. il lui libère un poignet et s'en va. Noémie reste un temps immobile puis vient éteindre la caméra. J'ai juste le temps de voir ses yeux rougis et larmoyants.


Photo

Vidéo 9 - Mercredi 24 Décembre 2014 - 16h10

Posté par kiyoux, 01-02-2018 · 356 visite(s) · 2 commentaire(s)
enceinte, infidèle, Noël et 7 de plus...
Nous sommes à moins de 3 semaines de la naissance de Charlie, le fils de Noémie et Marc.

La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

En gros plan, Noémie, nue, un bonnet de Mère-Noël pour seul vêtement. Elle s'installe menottée comme à l'accoutumée.

On sonne. On entre.

- Oh, la jolie Mère-Noël, fait la voix de Bob en entrant dans la pièce.
- C'est de circonstance non ? répond Noémie.
- Oui, oui en effet. C'est comme recevoir un cadeau en avance.
- C'est un peu ça mais moi aussi tu sais tu me fais un cadeau en venant me voir, lui dit-elle pendant qu'il se déshabille.

Il prend aussitôt la clef des menottes pour la détacher. Il se place debout devant elle.

- Tu seras mieux assise, dit-il. Et puis plus besoin de ça entre nous.
- Tu crois ça ? répond-elle en s'asseyant sur le bord du lit puis en prenant la queue de Bob entre ses doigts.

Elle le branle un peu avant de porter son sexe à sa bouche. Elle le suce un moment. Puis lui se met à genou pour lécher Noémie. Elle a l'air de grandement apprécier ça. Il se relève après un long moment ponctué des gémissements de Noémie. Elle se met à quatre pattes. Le temps d'enfiler une capote et il se glisse en elle pour de langoureux mouvements de va-et-vient tout en lui embrassant le dos. Il ressort, se délecte de sa vue sur la croupe offerte de Noémie, rentre de nouveau, accélère, ralenti.

Il ressort de nouveau. Il lui caresse les fesses. Il s'approche, doucement. Noémie se raidit, son visage se tourne vers Bob, du côté de la caméra.

- Je n'ai jamais fait ça, dit-elle une note d'anxiété dans la voix.
- Je vais y aller en douceur alors, détends toi.

Elle repose la tête sur le lit. Il tient son sexe tout en abaissant légèrement la croupe de Noémie. Je comprend alors. il lui offre sa première sodomie. Il y va en douceur, elle fait quelques grimaces mais ne bouge pas. Il reste un moment immobile.

- ça va? demande-t-il.
- Oui, ça va.
- C'est ta première ?
- Oui, je n'avais jamais voulu essayer, même si Marc me l'a déjà demandé plusieurs fois.
- J'ai une sacré chance alors.
- Cadeau, dit-elle avec un sourire.
- Et tu en penses quoi ?
- Je ne sais pas trop, ça fait bizarre.
- Je vais bouger un peu si tu es d'accord, dit Bob.

Elle acquiesce d'un mouvement de tête. Il se met à bouger lentement, avec de petits mouvements d'avant en arrière, puis ils deviennent de plus en plus amples et de plus en plus rapide au fur et à mesure que Noémie semble se relâcher. Les gémissement,nt de la jeune femme se font de plus en plus intenses, ils changent, évoluent, puis elle explose. Je comprends alors que pour la première fois je la vois réellement atteindre l'orgasme. Bob également. Ils restent un temps sans bouger, leurs respirations se calment. Bob se retire, fait un nœud au préservatif.

- Joyeux Noël, lui dit-il.
- Joyeux Noël à toi aussi, répond-elle.

Elle s'affale sur le lit, semble exténuée. Il se rhabille, vient l'embrasser langoureusement sur la bouche avant de partir.

Elle met cinq bonnes minutes avant de se lever. Elle fait deux pas et se crispe un instant une main sur le ventre. ça sent la contraction ! Elle s'avance vers la caméra. Elle a les traits tirés, le visage fatigué.

La caméra s'éteint.


Photo

Vidéo 8 - Mardi 23 Décembre 2014 - 10h42

Posté par kiyoux, 31-01-2018 · 279 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, adultère, enceinte et 4 de plus...
La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Noémie fait plusieurs allers-retours devant la caméra. Elle s'installe un moment sur le lit pour pianoter sur son téléphone portable. Elle soupir. De nouveau elle sort de la pièce. De retour, elle pose le téléphone sur la table de nuit et se déshabille devant la caméra. Bon ce n'est pas un strip-tease sensuel, elle a plutôt l'air pressée. Je comprend pourquoi lorsque la sonnerie de la porte d'entrée retenti. Elle sursaute. Elle se dépêche de se menotter dans le lit. Elle n'a pas eu le temps d'enlever son soutien-gorge et sa culotte.

- Madame, bonjour, dit Jean, le troisième amant de la belle.
- Bonjour Monsieur, répond-elle. J'ai cru que tu n'arriverais jamais à te libérer de ta femme.
- Cela n'a pas été simple en effet. Mais bon, je suis là.

Il se déshabille tout en continuant la conversation.

- Frileuse aujourd'hui ? demande-t-il.
- En fait je n'ai pas eu le temps de terminer, sourit-elle.
- Va falloir que je bosse si je comprend bien.
- Oui, désolé, et puis ce n'est pas très glamour.
- J'avoue, les sous-vêtements de grossesse...

En effet, je confirme derrière mon écran. Soutien-gorge de grossesse en coton blanc, bien couvrant, associé à une culotte qui remonte bien sur le ventre. Cela ne vend pas du rêve, même si Noémie est une femme enceinte sublime.

- Au fait, ton mari a pensé quoi de la dernière fois ? demande Jean tout en déverrouillant les menottes de Noémie.
- Il a apprécié. Il a trouvé que tu avais été très attentionné. Il a été impressionné par ton endurance, répond-elle.
- Merci, et toi ? Tu en as pensé quoi ?
- Que je suis contente que tu ais accepté de revenir, dit-elle en souriant et en ôtant ses sous-vêtements.

Elle se rallonge surl le lit, relève les jambes, les écartes et écarte ses lèvres avec ses mains offrant à la caméra un beau panorama sur ses petites lèvres et son clitoris.

- C'est mieux comme ça Monsieur ? demande-t-elle.
- Bien mieux. Et puis je regrettais de ne pas avoir goûté ton abricot la dernière fois.
- Hummmm et bien vas-y, il est tout à toi.

Jean se place la tête entre les cuisses de Noémie. Il lui fait un long et langoureux cunnilingus qui arrache à Noémie de nombreux gémissement. Il a l'air en même temps de jouer avec ses doigts sur sa chatte. Il se redresse et descend du lit pour se saisir d'une capote. Noémie en profite pour se mettre à quatre pattes. Il sourit et se place derrière elle pour longuement la prendre jusqu'à ce qu'il jouisse dans la capote et se retire pour s'allonger à côté de Noémie.

- Wouha, fait-elle.
- Quoi ? demande Jean.
- C'était bon... et long. J'ai le sexe en feu.
- Moi aussi. Tu as aimé ?
- Oh oui, carrément. Mais là je suis épuisée. Je manque d'endurance moi avec la grossesse.

Jean éclate de rire. Comme la fois précédente, il la caresse longuement avant de se rhabiller et de quitter la chambre. Comme la dernière fois, Noémie vient éteindre la caméra avec la mine radieuse. Visiblement, elle s'est trouvé un bon amant !

La caméra s'éteint.


Photo

Vidéo 7 - Jeudi 18 Décembre 2014 - 12h13

Posté par kiyoux, 30-01-2018 · 200 visite(s) · 0 commentaire(s)
infidèle, enceinte, jeune et 4 de plus...
La caméra s'allume, l'image virevolte puis se stabilise sur la chambre de Marc et Noémie.

Bob est déjà là en train de se déshabiller.

- Alors tu as passé le cap ? demande-t-il. Tu as trouvé d'autres mecs ?
- Oui, répond Noémie en se tournant vers lui. Un petit jeune que j'ai vu deux fois, la dernière avant-hier et un mec marié de 35 ans qui est venu hier pour la première fois.
- C'est cool ça. Et ton homme en pense quoi ?
- Euh... balbutie Noémie prise de court par cette question (elle rougit).

Bob remarque aussitôt le temps d'hésitation de Noémie.

- Il n'est pas au courant ? demande-t-il.
- Si, si, dit-elle, rougissant de plus belle.
- Oh la vache !
- Quoi ? demande-t-elle soudain inquiète.
- Je viens de comprendre. En fait il n'est au courant de rien. Je me disais bien que j'avais trouvé bizarre la première fois quand il y a eu le téléphone. C'était un message enregistré en fait c'est ça ?

Noémie est couleur pivoine. Bob vient de la démasquer.

- Je me trompe ? insiste-t-il.
- Non en effet. Il ne sait rien et ne doit rien savoir.
- Pas de soucis pour moi. Mais du coup la caméra c'est du fake aussi ?
- Euh, en fait non. Je me garde les vidéos pour moi.

Bob sourit.

- Ok. Des envies aujourd'hui ? demande Bob.
- Pas spécialement.

Noémie s'allonge sur le lit. Bob la caresse. Elle le suce. Il lui fait un long cuni. Il commence à la pénétrer en missionnaire après avoir mis une capote.

- ça ne va pas? demande-t-il. Tu as grimacé.
- Tu m'appuies sur le ventre.

Elle se redresse et se met à quatre pattes. Il reprend son petit jeu de va et vient. Ils s'amusent bien. Il se retire, enlève le préservatif et lui arrose les fesses.

- Trois jours de suite, ça commence à chauffer, dit Noémie.
- Tu m'étonnes, répond Bob.
- Tu n'oublies pas ça reste un secret entre nous.
- Si ça me permet de revenir de temps en temps je suis prêt à me taire, sourit-il.

Il se rhabille et fait un coucou à la caméra en passant. Noémie le suit.

La caméra s'éteint.