Voissa.com, source d'épanouissement sexuel depuis 1999

Pour faire des rencontres Logo MyVoissa

Aller au contenu

Le sexe mondain...



Photo

Ma femme et son amant...

Posté par Devil's son, 23-05-2016 · 273 visite(s) · 3 commentaire(s)
Audrey, amant

Oui, Audrey a un amant!

Depuis peu, mais elle en a un...

Je suis partagé entre la douleur et l'excitation... Alors ce soir, alors que je sais pertinemment qu'elle est avec lui, je préfère l'excitation!


Et je me demande, laquelle de ces positions ils ont choisit au moment où j'écris ces lignes...



Image attachée


Image attachée


Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée

Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée


Photo

... Que les hommes sont beaux...

Posté par Devil's son, 16-05-2016 · 146 visite(s) · 5 commentaire(s)

Oui, bon d'accord, même si j'ai une nette préférence pour les femmes, je dois avouer que les hommes de ce type ne me laisse pas indifférent ;)



Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée


Image attachée


Image attachée




En plus ils sont pratiques ;)

Image attachée




Et là, c'est juste parce que j'aime beaucoup ce calin!

Image attachée


Photo

...Que les femmes sont belles...

Posté par Devil's son, 15-05-2016 · 116 visite(s) · 3 commentaire(s)

J'aime les femmes... ça se voit, non?!?



Image attachée


Image attachée

Image attachée


Image attachée

Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée

Image attachée




Photo

Un peu de lingerie

Posté par Devil's son, 14-05-2016 · 98 visite(s) · 8 commentaire(s)
lingerie, photo, sexy, femme

Cela fait longtemps que je n'ai pas posté des photos de femmes en lingerie, et je sens que ça vous manque ;)


Alors voilà, cadeau:


Image attachée

Image attachée


Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée


Photo

Le fantasme de l'avion

Posté par Devil's son, 28-04-2016 · 234 visite(s) · 4 commentaire(s)
avion, hôtesse, photos

Dans une vie récente, j'étais amené à prendre assez régulièrement l'avion. Bien sûr j'y ai vu, entendu et vécu des choses extrêmement excitantes... Mais je n'ai jamais vu ce qui suit... et c'est bien dommage!



Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée

Image attachée


Image attachée



Photo

Un homme avec un homme

Posté par Devil's son, 13-04-2016 · 156 visite(s) · 7 commentaire(s)
gays, homosexuels, érotisme et 1 de plus...

C'est beau aussi, non?


Image attachée

Image attachée


Image attachée


Image attachée

Image attachée

Image attachée


Image attachée



Photo

Wolinski

Posté par Devil's son, 29-02-2016 · 163 visite(s) · 6 commentaire(s)
dessin, naturiste

Image attachée


Et c'est tellement vrai!


Il me manque, Wolinski!




Photo

Il faut qu'on s'parle...

Posté par Devil's son, 29-02-2016 · 188 visite(s) · 6 commentaire(s)
trans, photo

C'est quand vous voulez chef(fe) !


Image attachée




Photo

Il faut entrer dans les cadres...

Posté par Devil's son, 24-02-2016 · 139 visite(s) · 2 commentaire(s)

Désolé pour le titre... Mais je trouvais ça drôle... Image IPB



Image attachée





Photo

L'imaginaire des Gloryholes...

Posté par Devil's son, 23-02-2016 · 126 visite(s) · 4 commentaire(s)

Beaucoup de gens ne connaissent pas le gloryhole... Mais même lorsque l'on connait, il reste une grande part d'inconnu... C'est même le principe de cette installation!

Alors on peut tout imaginer...

Image attachée

Image attachée


Image attachée

Image attachée


Image attachée





Photo

Dieu est amour, mais Satan fait des trucs avec sa langue sympa aussi ! Episode 21 (Bonus)

Posté par Devil's son, 22-02-2016 · 121 visite(s) · 4 commentaire(s)
Audrey, Bonus, Cunni, Cunnilingus et 2 de plus...
Episode 21

La femme de ma vie...


Audrey (2000-...) :




Bonus


[attachment=3077420:IMG_3722.JPG]



Hier soir, elle était là, dans le lit, entrain de lire, toute tranquille. Sans un mot, je me suis déshabillé, puis me suis glissé sous les draps. Sans un regard, je suis entré intégralement sous la couette, et longeant de mes lèvres ses seins, son ventre, sa hanche, sa jambe. Sans gestes brusques, elle écarta ses cuisses. Le signal était donné : « fais moi jouir »


Aujourd’hui, je sais parfaitement comment faire courir ma langue sur son clitoris, ses lèvres, à l’entrée de son sexe. Je sais comment introduire mes doigts, leurs courbures, leurs rythmes. Je sais le gout de son excitation qui m’indique que ma salive ne serait que superflus. Je sais exactement à quel moment lui « bouffer à pleine bouche sa chatte ». Je sais reconnaitre son souffle, ses mots, ses soubresauts, ses resserrements de cuisses, oui je sais reconnaitre ses signes de jouissance. Et je sais qu’après, c’est fini.


Je sors de la couette. Je pose mes lèvres sur les siennes ou sur son front encore chaud de son orgasme, et lui souhaite une bonne nuit.


Cela la perturbait au début. Le fait de ne plus ressentir la moindre excitation après la jouissance, ou le fait que je prenne mon pied à lui faire prendre le sien. Aujourd’hui, on assume, et c’est peut-être cela la sérénité du couple qui se connait aussi parfaitement…



[attachment=3077419:IMG_0910.JPG]




Photo

Dieu est amour, mais Satan fait des trucs avec sa langue sympa aussi ! Episode 21 (4/4)

Posté par Devil's son, 19-02-2016 · 89 visite(s) · 7 commentaire(s)
Audrey, Cunni, Cunnilingus et 3 de plus...

Épisode 21


La femme de ma vie...


Audrey (2000-...) :




Troisième partie




[attachment=3075961:Audrey bandeau.JPG]




Audrey sait que j’adore aller dans les clubs libertins… Pas tant pour baiser que pour m’enivrer de l’ambiance. Alors pour me faire plaisir et aussi par curiosité, elle me proposa ce 24 avril 2015 que je lui fasse découvrir ce milieu.

Alors j’ai décidé de faire le grand jeu : Diner et ensuite soirée aux Chandelles. En fait, j’aurai mieux fait de m’écouter et ne pas aller là où tout le monde va… Je trouve que les Chandelles perdent un peu de leur charme et devient un lieu de consommation d’encanaillement… J’aurai dû aller au Mask, qui est quand même plus jeune, plus fun et moins convenu.

Bref, nous allons aux Chandelles. Le diner se passe très bien. Avant de descendre, je fais visiter à Audrey, l’étage au-dessus du restaurant, et son fumoir. Pendant que je fume, elle se fait même abordée par un couple. Mais Audrey, n’étant pas encore initiée, ne repère pas les signaux. Ça fait un peu quiproquo, c’était plutôt amusant…


[attachment=3075962:Audrey menottes.JPG]


Puis, nous sommes descendus… Là je ne me rappelle plus dans le détail, mais en ce qui concerne les cunni, deux souvenirs me reviennent. Le premier ce n’est pas tant le cunni en lui-même que je faisais à Audrey, mais ce que j’ai vu ! Alors que je m’appliquais à bien titiller son clito et lécher ses lèvres, elle, couchée sur un des lits au fond des « coins calins », moi, à genoux la tête entre ses cuisses. Je relève les yeux et là je vois une nana entrain de rouler une pelle à ma compagne. Au lieu de m’arrêter, je suis poussé à encore mieux m’appliquer. Et je vois tout d’un coup cette femme, qui se faisait prendre en levrette, sûrement par son mari au vu du clin d’œil de connivence qu’il me lança, s’occuper des seins d’Audrey que j’entendais gémir de plaisir…


[attachment=3075963:IMG_0894.JPG]


La deuxième fois, dans l’autre « coin câlin » (ce n’est pas un peu gnangnan cette dénomination, franchement ?!?), nous étions debout à nous embrasser, il ne restait à Audrey que ses bottes. Dans l’obscurité, les reflets de la faible lumière rendait son corps encore plus magnifique. Tout en l’embrassant, je la caressais, puis en descendant entre ses cuisses, je sentis d’autre doigts qui étaient déjà entrain de caresser le sexe humide de mon amour. En me concentrant, vu le peu de lumière, je compris qu’un homme était couché sur le matelas, qui, tout en se faisant sucé par une femme, embrassait les fesses et doigtait Audrey. Je vous avoue que j’étais très surpris qu’Audrey se laisse faire. Et comme elle ne disait rien, je pris l’initiative de la retourner, collant mon sexe entre ses fesses, la tenant par les seins, et lui faisant écarter les cuisses. Alors l’homme se redressa un peu et bouffa à pleine bouche la chatte épilée de la femme de ma vie.


[attachment=3075964:IMG_0895.JPG]


J’avoue que la scène était assez surprenante, je ne pensais pas qu’elle se lâcherait autant… Même si cela ne dura pas longtemps, car elle me demanda de la « baiser seul », elle l’a fait !

Et ce qui est encore plus déroutant, c’est qu’en sortant des Chandelles, forcément nous en avons parlé. Je lui ai dit que cela m’avait beaucoup excité. Elle, elle m’a juste dit qu’elle était étonnée, car elle s’attendait à se sentir très mal à l’aise, « et finalement, ça ne m’a pas dérangé »… Elle se fait emballer et sucer les seins par une inconnue, un homme tout autant inconnu, la doigte et lui lèche à grand coups de langue son minou, et tout ce qu’elle exprime c’est « cela ne m’a pas dérangé » !?!


[attachment=3075965:IMG_0896.JPG]


Audrey restera toujours Audrey : la femme de ma vie parce qu’elle est sublime, mais surtout parce qu’elle ne cessera jamais de me surprendre !



[attachment=3075966:IMG_0898.JPG]




Photo

Dieu est amour, mais Satan fait des trucs avec sa langue sympa aussi ! Episode 21 (3/4)

Posté par Devil's son, 18-02-2016 · 169 visite(s) · 9 commentaire(s)
Audrey, Balcon, Transat, cunni et 1 de plus...

Épisode 21


La femme de ma vie...


Audrey (2000-...) :



Deuxième partie




[attachment=3075411:DSC_0795.jpg]



Il y a 5 ans, nous avons décidé avec Audrey d’avoir un enfant ensemble, et encore plus étonnant de l’élever ensemble… Mais avant de nous poser trente-six milliards de questions sur l’éducation, il a bien fallu le concevoir ce bébé !


[attachment=3075412:DSC_0796.jpg]


D’ailleurs permettez moi une parenthèse, un peu de pathos ne peut pas nous faire du mal : je remercie encore les voissanautes qui a chaque naissance nous présentent leurs vœux… Sincèrement, c’est sympa… Mais ce qui est dommage pour vous c’est que vous n’ayez pas pu voir les conceptions en question !


[attachment=3075413:DSC_0797.jpg]


Nous avions regardé les dates d’ovulations et nous savions que durant quinze jours la maison ressemblerait plus à un temple au sexe et à la fornication dépravée qu’à un doux cocon familial.

Dès le premier soir, feu de cheminée, bougie, champagne et partie de jambe en l’air sur le canapé… Oui, mais on s’est dit qu’une fois par soir n’allait peut-être pas suffire. Ou alors on s’est dit ça parce que, c’est qu’on était chauffé à blanc pour s’envoyer en l’air toute la nuit. Et puis finalement à trente ans passés, on se rend bien compte que l’on a plus vingt ans ! On s’est retrouvé à poils, complètement épuisés sur le canapé à picoler notre champagne devant le feu de cheminée, vers 2h du matin. On décide finalement d’aller se coucher, je vais fermer les volets, toujours à poils car à cette heure-là, il n’y a personne dans le centre-ville de Courbevoie pour mater un beau et jeune (sic) homme totalement nu. Et s’il n’y a personne pour me mater le sexe à l’air, il n’y aura donc non plus personne pour… nous mater nous envoyer en l’air sur notre balcon !

Je vais donc chercher Audrey, je l’emmène sur le balcon pas forcément rassurée. Je l’assoie sur le transat qui se trouve sur notre balcon, en lui disant que cela lui rappellera un vieux souvenir.



-Flash back-


[attachment=3075416:Audrey SI002.jpg]


Nous sommes à l’été 2000, il fait chaud et je décide de rendre une visite à mon ex-maitresse Audrey, qui, je le sais, est seule chez ses parents. Elle est censée réviser ses examens, mais je la retrouve en bikini assez sexy ce qui n’avait rien d’étonnant puisqu’elle ne portait déjà que des strings (je ne vous l’avais pas dis ça encore ? Oui, c’est un élément important dans notre relation ! J’adore qu’elle ne porte que des strings !!!). Elle révisait bien sûr, à moitié nue, allongée sur un transat un verre à la main.

Il n’a pas fallut bien longtemps pour nous embrasser à plein bouche. Il ne fallut pas longtemps pour que je lui défasse le haut de son maillot de bain, et glisse mes mains dans la partie basse de ce maillot. Je lui lèche les tétons (ce n’est que bien longtemps plus tard que j’appris qu’elle adorait que je m’occupe de ses seins), et descend le long de son ventre, admire ses poils taillés en ticket de métro, retire complètement le bout de tissu qui m’offre ainsi sa plus douce intimité. Je la revois encore s’installer confortablement sur son transat. Je la revois écarter ses jambes afin que je puisse m’installer pour lui prodiguer le plus doux et le plus expert des cunnilingus. Elle jouit nue, ses seins pointant au soleil d’été…


[attachment=3075414:DSC_0799.jpg]


Maintenant, elle jouit aussi, nue, ses seins pointant vers la lune, dans une nuit tout de même assez froide.

Elle est dans la même position qu’il y a quelques années. Mais au lieu d’être en pleine lumière, au chaud, dans un jardin et cachée (presque cachée), elle est dans l’obscurité de la nuit illuminée par la Lune et quelques lampadaires dans la rue, au froid, sur un balcon et à la vue de tous ceux qui auraient eu la curiosité de regarder vers chez nous !



[attachment=3075415:DSC_0808.jpg]





Photo

Dieu est amour, mais Satan fait des trucs avec sa langue sympa aussi ! Episode 21 (2/4)

Posté par Devil's son, 16-02-2016 · 111 visite(s) · 4 commentaire(s)
Audrey, Cunni, Cunnilingus et 3 de plus...

Épisode 21


La femme de ma vie...


Audrey (2000-...) :


Première partie


[attachment=3074377:DSC_0467.JPG]


Nous étions encore à la fac, nous passions beaucoup de temps ensemble pour les répétitions de théâtre. Ah bah oui, j’ai décidé de faire du théâtre pour que l’on m’admire et pour embrasser des filles, j’en ai profité !

Puis un soir, une amie de la fac invite un petit groupe de copains à venir boire un verre chez elle, ces parents étant partis en vacances. Je vous passe la soirée qui fut « grandiose » et est resté dans les mémoires de ceux qui y étaient comme l’une des pires soirées de nos vies. Au moment de partir, je me suis retrouvé seul avec Audrey sur le parking du lotissement. Nous n’avons pas tenu dix secondes avant de nous jeter l’un sur l’autre, alors que notre relation était censée se finir, nous en avions convenu. Il ne faisait pas particulièrement chaud et la tenue vestimentaire de la demoiselle ne s’y prêtait pas vraiment, mais je l’ai mise entièrement nue en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Elle s’était laissée faire en ne contestant aucun de mes gestes. Son corps était magnifique, je me suis même reculé afin de l’admirer à la lumière de ces lampadaires de l’éclairage public de ce lotissement de cette ville dortoir de la Vallée de l’Eure. Ses seins pointant vers la lune, son regard d’un bleu froid sans expression de soumission, ni de peur, un regard me mettant au défi, sa peau blanche laissant apparaitre de légers frissons à chaque courant d’air, son sexe épilé comme je l’aimais comme s’il m’appelait à m’agenouiller devant lui.


[attachment=3074378:DSC_0468.JPG]


Au final, c’est ce que j’ai fini par faire ! Elle était nue dans la ville parce que je l’avais décidé, et c’est moi qui me mettais en position de soumission devant elle. Elle eut juste à écarter légèrement ses cuisses pour que ma langue bien tirée ne s’aventure pour caresser son sexe si doux. Je sentais son sexe s’humidifier, je sentais son corps se cambrer, je sentais son souffle se faire plus intense. Alors, je me suis relevé pour l’embrasser et caresser ses seins si soyeux, tout en la plaquant à la carrosserie de ma voiture. Puis, dans un mouvement d’excitation intense, je la colle à plat ventre sur le capot de ma voiture, je lui écarte les cuisses et les fesses et j’enfouis mon visage dans son intimité. C’était la première fois que je lui faisais un cunni par derrière. Ses râles de plaisir m’invitaient à aller plus loin, j’en profitais pour  balader ma langue autour de son anus. Son premier anulingus fut donc comme cela, appuyée sur le capot humide de ma 206, dans l’obscurité de la ville, avec la fraicheur de la nuit sur son dos. Lorsque je sentis sa pleine jouissance dans ma bouche, je l’ai laissé dans la même position et je l’ai pénétrée comme cela, un peu sauvagement.

Puis, je l’ai remise debout les fesses contre la voiture, une jambe relevée et j’ai fini par la prendre ainsi… Et je dois avouer que ce n’était pas évident !


[attachment=3074379:DSC_0469.JPG]


A peine avais-je terminé et joui sur elle, que je me suis tiré en la laissant à poils sur ce parking. Vous voyez, quand je vous disais que je n’étais pas d’une super classe avec elle… Elle m’en a voulu un peu, j’ai dû m’excuser platement, comme d’habitude.


[attachment=3074380:DSC_0470.JPG]


L’amie qui nous avait invités a appris que nous avions baisé assez sauvagement sur son parking, et alors que tout le monde trouvait cela plutôt fun, elle, elle nous a fait la gueule. J’ai jamais très bien compris pourquoi…




Photo

Je fais don de Bandes Dessinées

Posté par Devil's son, 15-02-2016 · 160 visite(s) · 3 commentaire(s)
Don, BD, Bandes dessinées
Voilà que je dois faire du ménage sur mes étagères... Je dois donc me séparer de pas mal de livres et de certaines de mes BD.

Sur mon rayon "érotisme et pornographie", voici les BD auxquelles je dois dire adieu:

Image attachée


Image attachée


Image attachée


Image attachée


Image attachée


Image attachée


Image attachée



Etant depuis si longtemps dans la communauté voissanaute, je ne vous les vends pas... Mais je veux bien une contre-partie Image IPB  A vous de me proposer quelque-chose...

N'hésitez-pas à me contacter...